AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (i don't play by the book)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
- lakewood lovers -
avatar
≡ date d'inscription : 23/09/2016
≡ messages : 70
≡ pseudo/name : co.
≡ the face : milo v.
≡ disclaimer : av/honeybones

≡ studies/job : owner of a motocycle shop
≡ civil statute : let's just say it's none of your bus.
≡ home : with his daughter.
≡ your place : [Lily] - fille
[Erlina] - futur ?
MessageSujet: (i don't play by the book)    Ven 23 Sep - 21:41


Wills Malone

- Weep not for roads untraveled
Weep not for paths left alone -



nom Wills matricule qui prend racine quelque part entre Little Rock et Oklahoma City, pile sur les routes poussiéreuses où quelques maisons s'élèvent telles des mirages flous;  ceux qui trompent salement les voyageurs. Wills, comme son père et le sien bien avant lui. Et ça suffit amplement. prénom Malone, il passe toute explication exhaustive concernant la signification du prénom qu'il porte. Il s'en fiche (et il sait pertinemment que vous aussi, on n'alimente pas les conversations avec ce genre de détail futile, si ?) âge trente neuf ans, du plomb dans la cervelle jusque dans la molaire. Les blablas profonds sur ce temps fourbe qui fuit invariablement, il laisse ça aux poètes. Ceci dit, les nuits d'insomnies invoquées le font parfois paraitre une décennie d'plus.job/études ce qu'il faut savoir, c'est que Malone est avant tout papa a plein temps d'une ado débile aux hormones détraquées. Ces fonctions sont nettement plus épuisantes que la concession moto dont il est l'heureux propriétaire ( heureux, généralement, lorsque le chiffre d'affaire est satisfaisant) grâce à laquelle il est revenu à son premier amour: la mécanique. Avant ça, il s'illustrait en tant qu'ingénieur dans une entreprise dont il a claqué la porte de manière aussi violente qu'inopinée.origines de vague origines italiennes, monsieur est avant tout américain, du genre pur et dur.  orientation sexuelle aucun doute à ce sujet, il aime les femmes, leurs courbes séditieuses, leurs regards brûlants, la douceur des corps à corps. statut civil veuf. Ceci dit, avant d'aller plus loin, qu'on s'entende, monsieur n'a rien d'un énième veuf esseulé, ressassant perpétuellement le départ de sa moitié. Pas qu'il n'ait plus le cœur à ça ( pas qu'il n'y pense plus, pas qu'il ne se retrouve plus effondré parfois lorsqu'il tombe sur une babiole lui ayant appartenu, d'accord ?)...ça ne sert juste plus à rien de s’apitoyer, il a déjà donné, déjà tenté de noyer la perte et l'a fait, dans toutes les boissons qui lui ont brûlé la glotte. Malone est célibataire, pas dit qu'il veuille s'amouracher à nouveau. Cependant,  il n'est quand même pas réfractaire à l'idée. Pour le moment, disons qu'il préfère s'occuper de son adolescente de fille.caractère d'abord, il faut savoir qu'être père d'un enfant tend à responsabiliser un individu, relativement tôt. Si bien que  ledit individu se met souvent à développer une certaine angoisse au fond des tripes ( et quelques ulcères) à se faire un sang d'encre pour sa progéniture. Souvent, il est le "vieux rabat-joie" et le "gros lourd" que sa fille "déteste" en claquant solennellement la porte. Alors, peut-être qu'effectivement, il a un petit côté sévère ( plutôt -pathétiquement -papa gâteau) mais, il est hors de question de céder aux caprices de la morveuse. A part ses tendances à vouloir un peu contrôler, il est plutôt de bonne compagnie. Il faut pour ça, mettre de côté ses sarcasmes et sa propension à interroger quiconque s'approche de près ou de loin de sa bambine. Il est honnête et plutôt franc. Mais, il ne faut pas trop compter sur lui pour balancer une blague qui fera rire toute la galerie. Il a toujours eu une certaine gravité dans le regard. groupe Haley James avatar Milo Ventimiglia crédits gilmoregorls

01. ✜ Liesel, c'est comme ça qu'elle s’appelait. Des boucles blondes, un brin enchevêtrées, retombant sur son uniforme de lycéenne. Il était assis derrière, à trois rangs, côté fenêtre. Lorsqu'il s'ennuyait, il ne jetait jamais un œil dehors, mais plutôt sur ses cheveux dans lesquels il s'imaginait glisser les doigts. Un jour, ils se sont enfin parlés. Le suivant, ils tombaient amoureux. Quelques années plus tard, ils devenaient parents. Puis se mariaient. Jusqu'à ce que la mort ne les sépare.02.✜ Ses parents l'ont très bien éduqué. S'ils se sont souvent retrouvés en pleine confrontation, il s'agit là d'un fait qu'il ne niera jamais. Ils lui ont tout appris, le respect, le travail, la valeur de l'argent. Il leur doit tout. Mais, c'est Ron, son oncle qui lui a appris l'affection, l'amour, la droiture, l’honnêteté. A une période où il aurait pu mal tourner. Lui qui lui a appris le solfège et le piano. Jusqu'à ce qu'il excelle et qu'il devienne maestro. Lui qui lui a appris la mécanique.✜03✜ La naissance de Lily représente  l'évènement le plus important de sa vie, il s'en souvient comme si c'était hier, de ce petit bout de chair rose braillard , des larmes aux yeux, du poids sur le cœur, de la joie. Parfois, il est sujet à des crises de panique, à l'idée que quelque chose de tragique puisse lui arriver. Peut-être qu'au fond, il a surtout peur de mourir et de la laisser orpheline. ✜04.✜Il avait pour habitude de chanter des berceuses à Lily. Jusqu'à ce qu'un jour, elle ne lui préfère son ipod et Taylor Swift. Depuis quelques jours, elle s'est mise à Nirvana ( choix qu'il approuve enfin) bien que le contenu prône l'indépendance et des substances illicites. Parfois, elle lui demande de chanter pour elle et, il le fait. D'accord, il est fort possible qu'il ne puisse rien lui refuser. 05. Revenir à Lakewood, il y a deux ans, après avoir vécu à New York  lui parait encore un brin irréel. Cette ville représente son passé et les meilleures années de sa vie. ✜06. ✜ Malone a été diagnostiqué diabétique, l'an dernier. Après quelques jours passés à l’hôpital, il en est ressorti avec un traitement d'insuline, un appareil de lecture de glycémie et une phrase surfaite d'encouragement "Ne vous inquiétez pas, vous allez apprendre à vivre avec". Évidemment, se piquer constamment, devoir se planquer pour le faire, se sentir en sueur, avoir des vertiges, c'est la vie, hein, il va apprendre à vivre avec. Autant être honnête, il ne suit aucun régime, engloutit tout ce qui lui passe par la tête et refuse d'être contrôlé par sa maladie. Ce qui fait de lui le mec le plus stupide de la planète.✜07. ✜ Il préfère la bière, Motörhead et les films pas clairs des années 80, bourrés d'effets spéciaux hilarants. ✜08. ✜ Il a composé un opéra qu'il n'a jamais eu le courage de faire écouter à quiconque. Il n'aime pas la critique. Il craint la critique.09. ✜ Contrairement aux apparences, Malone n'a pas le cerveau dans les biceps mais bien planqué dans sa boîte crânienne (et en excellente condition physiologique, pour ceux qui se demandent s'il a été bercé trop près du mur).

Lakewood, ça représente quoi pour toi? Un coin tranquille, à la manière d'un cocon, d'un nid, où toutes les ruelles, toutes les habitations lui évoquent le mot "foyer". Lorsqu'il y a débarqué, il ne s'attendait pas à aimer cette ville  à peine visible sur une carte. Mais il a fini par y trouver ses marques. tu peux t'imaginer habiter ailleurs qu'à lakewood? Il a vécu "ailleurs", il a respiré l'air pollué, salué des habitants stressés, parcouru des allées bondées, bousculé, étouffé. Seulement, cet "ailleurs", il n'a jamais réussi à le considérer comme un endroit où il aimerait vivre jusqu'à son dernier souffle. Avec tout le bien qu'il pense de Lakewood, il ferait bien de bosser pour son office du tourisme. Tu es du genre casanier ou sorteur? Il est grand temps d'imposer une conjugaison à l'imparfait, au passé simple à toutes les envies de sortir jusqu'à pas d'heure (des sorties incluant de la danse, de la drague, toutes les stratégies visant à tirer son coup). Malone n'est ni casanier, ni sorteur. Juste lessivé. Généralement, il n'a pas la force de sortir de son canapé après une longue journée de boulot.Quel est ton endroit préféré dans ce vaste monde? C'est le genre de question qu'il ne saurait pas  comment gérer. Quoiqu'il arrive, il risque de répondre qu'un endroit, pas bien loin de Lily, lui suffirait à l'apprécier. Pour peu qu'on soit bien entouré, parfois, c'est tout ce qui suffit.C'est exactement le genre de discours qui l'agace, c'est aussi le genre de discours que la maturité a tendance à apporter.

pseudo/prénomco. âge xx y.o où as-tu trouvé le forum? l'souk. t'en penses quoi? nullissime (et surtout, tout son contraire) une remarque à faire?   j'suis tout à vous.

Code:
<taken>milo ventimiglia</taken> ¦ <name>malone wills</name>



Dernière édition par Malone Wills le Jeu 10 Nov - 19:21, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- lakewood lovers -
avatar
≡ date d'inscription : 23/09/2016
≡ messages : 70
≡ pseudo/name : co.
≡ the face : milo v.
≡ disclaimer : av/honeybones

≡ studies/job : owner of a motocycle shop
≡ civil statute : let's just say it's none of your bus.
≡ home : with his daughter.
≡ your place : [Lily] - fille
[Erlina] - futur ?
MessageSujet: Re: (i don't play by the book)    Ven 23 Sep - 21:42

- You pulled me close
Split second and you disappeared and then I was all alone-







- Papa, lâche-ça !

Joignant le geste à la parole, l'adolescente attrape le muffin dans lequel il était sur le point de prendre un croc. Contrarié, il pose un regard ahuri sur sa progéniture qui ose, bon sang, ça grandit vite, se la jouer maternaliste avec lui.
- Rends-moi ça, Lily. C'est un impératif.
- Quelle terminaison ?
Si une blague (ou une vanne) se planque dans cette question, qu'on la lui désigne. Il inspire, se passant une main sur le visage. Quelle terminaison ? La terminaison de la punition qu'elle risque d'avoir si elle ne lui rend pas son gâteau tout de suite, par exemple.
- Que dirais-tu d'une semaine de privation de sortie ?
- Ce serait monstrueux de ta part.
Monstrueux ? Pourquoi la puberté s'accompagne toujours d'un vocabulaire péjoratif, imagé, profondément inapproprié pour décrire des actions à visée protectrice ? Si elle ne comprend pas qu'il fait tout ça pour son bien, tant pis. Arrivera un jour où elle se retrouvera dans la même situation que lui et elle se dira « quel chouette père j'ai eu ». Enfin, même si pour elle « chouette » est un mot tellement has been, tellement ringard, dépassé et tous les synonymes dont le dictionnaire est truffé. Malone soupire, les jours se défont et , plus ils s'en vont, plus elle ressemble à sa mère. Ceci dit, aucune chance qu'il ne tombe en pâmoison face à sa gamine. Attendri (il ne résiste jamais), il aimerait que tout redevienne comme avant. Retourner furtivement à l'époque où elle venait loger son nez dans le creux de son cou, au moindre soucis. Il grimace.
- Ce serait justifié – lance-t-il, tentant ( et vainement) de subtiliser son muffin.
- Dis, pa',  je peux  toujours aller chez Dot, elle organise une soirée...
Alors, là, la construction de sa phrase ressemble à celle d'une question, cependant, le ton employé se prête davantage à celui d'un constat. Du coup, il a beau réfléchir (beaucoup), il ne sait pas quelle réponse donner. Ça l'agace, d'autre part. Qu'elle puisse avoir le culot de laisser penser qu'elle puisse s'y rendre sans que ça ne le contrarie. Voyant que les chances s'amenuisent, elle poursuit :
-Je t'en ai déjà parlé et tu as dit oui.
- Le oui était au conditionnel. D'ailleurs, vu comment tu te comportes, je ne suis pas certain qu'il tienne toujours.
Le muffin se retrouve aussitôt dans la paume de sa main.
-C'est un début, laisse-moi y réfléchir.

Il dira non. Parce qu'elle débarquera le jeudi soir, avec une note catastrophique en maths alors qu'elle a l'habitude d'être une élève très studieuse. Il commencera à se demander si elle s'en va, vraiment, souvent bosser ses cours chez Dot. Peut-être que derrière son comportement se cacherait un de ces mecs à peine pubères qui cultivent des pensées libidineuses ( un genre dont il faisait partie lorsqu'il était ado lui-même). L'idée le travaillera, beaucoup.

(...)

- Mon vieux, elle te dévore tellement du regard, disons que t'as zéro chance de ne pas finir dans son plumard ce soir, sourcils qui clignent, le regard chafouin, sourire taquin en coin de lèvre, en prime.
Pourquoi est-ce qu'il a accepté de venir boire un verre en compagnie de ce bandit, déjà ?
En souvenir du bon vieux temps, l'excuse minable invoquée pour se brûler la glotte. Quelque chose cloche dans ce tableau, à y regarder de plus près, ça se craquèle et c'est vraiment pas beau à voir.
- Je crois que les trois verres de Jack Daniels que tu a déjà descendu parlent à ta place, 'mon vieux', souffle Malone, portant à ses lèvres sa bouteille de bière.
- Crois-moi, Lone, je ne perds jamais le nord – lance son ami, appuyant ses dires d'un regard entendu.
Il veut bien le croire, après tout, cette crapule a toujours de la suite dans les idées, ce qui – franchement – est ahurissant.
- Seigneur, t'es tout tendu. On est là pour te dérider un peu et faire ressortir le champion de la baise qui sommeille en toi. J'te demande pas d'épouser la donzelle, juste de lui montrer de quel bois tu te chauffes. Personne n'espère rencontrer la femme de sa vie, bourré comme un phoque.
Est-ce que cette expression existe ? Est-il possible de se téléporter, de devenir invisible ? Malone ferme les paupières, compte jusqu'à dix et les ouvre à nouveau. Visiblement, la réponse à la question est non, non, putain de non.
- Tu prêches un convaincu, vraiment- il lève ses mains, en signe de reddition.
Le lendemain, il se réveillera dans les draps d'une demoiselle.
Pas celle à laquelle il s'attendait, d'ailleurs.

Et peut être que c'est juste ça, aller de l'avant.





Dernière édition par Malone Wills le Sam 24 Sep - 11:54, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- lakewood lovers -
avatar
≡ date d'inscription : 23/09/2016
≡ messages : 351
≡ pseudo/name : Sarah/Sensible
≡ the face : Jason Dohring
≡ multinick : Une jolie anthropologue judiciaire
≡ disclaimer : LIZZOU&TI + tumblr

≡ studies/job : Ancien prof à quantico + barman aujourd'hui
≡ civil statute : éternel célibataire au coeur adopté
≡ home : FARRELL STREET 001
≡ your place :
Dans mon coeur:
 


Rp:
Erlina

MessageSujet: Re: (i don't play by the book)    Ven 23 Sep - 21:43

    MON DIEU MILO !!! Quel choix de fou !! Bienvenue et bonne chance pour ta fiche. J'aime égallement beaucoup ton pseudo.

_________________



Et si ce jour là, au lieu de te regarder froidement t'éloigner et partir à tout jamais, je t'avais simplement couru après pour t'embrasser et te dire que je t'aimais ?. — blog.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- queen of lakewood -
avatar
≡ date d'inscription : 22/09/2016
≡ messages : 782
≡ pseudo/name : Cla.LB
≡ the face : Alicia Vikander
≡ multinick : Grace Berry
≡ disclaimer : cranberry- TUMBLR

≡ age : 26
≡ studies/job : Fleuriste, elle possède son propre magasin " La fleur d'Irlande "
≡ civil statute : Célibataire et le cœur en miette
≡ home : Phillips Road Street
≡ your place : Ma fiche

My relationships:
 

MessageSujet: Re: (i don't play by the book)    Ven 23 Sep - 22:02

Bienvenue beau gosse!!!! ♥♥♥

_________________
Une fille d’Irlande...
Une fleur d'Irlande...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/[url=http://thefinalsong.forumactif.org/t68-les-plus-douces-melo
- queen of lakewood -
avatar
≡ date d'inscription : 16/10/2007
≡ messages : 893
≡ pseudo/name : Goldblast (lou)
≡ the face : sophia bush
≡ disclaimer : avatar@Hepburns | sign@tumblr

≡ studies/job : mua freelance and beauty youtuber
≡ civil statute : "sin-girl" (single girl, yolo)
≡ home : a beautiful house, in front of the lake
≡ your place : arrêter d'espérer, il ne reviendra pas. tourner la page. rencontrer de nouvelles personnes. me perdre dans le travail.
MessageSujet: Re: (i don't play by the book)    Ven 23 Sep - 23:38

le beau milo

bienvenue et bon courage pour ta fiche
en cas de question - ou autre, n'hésite pas à faire appel au staff

_________________
❉ l'espoir est éternel ❉
"Oui je sais ce que c’est d’avoir la sensation de ne pas exister jusqu’à ce qu’il te regarde, qu’il te touche la main, qu’il se moque de toi. Le but c’est que les autres voient que tu es avec lui... tu es à lui..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thefinalsong.forumactif.org
- lakewood lovers -
avatar
≡ date d'inscription : 23/09/2016
≡ messages : 70
≡ pseudo/name : co.
≡ the face : milo v.
≡ disclaimer : av/honeybones

≡ studies/job : owner of a motocycle shop
≡ civil statute : let's just say it's none of your bus.
≡ home : with his daughter.
≡ your place : [Lily] - fille
[Erlina] - futur ?
MessageSujet: Re: (i don't play by the book)    Sam 24 Sep - 11:30

merci pour cet accueil chaleureux -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- queen of lakewood -
avatar
≡ date d'inscription : 16/10/2007
≡ messages : 893
≡ pseudo/name : Goldblast (lou)
≡ the face : sophia bush
≡ disclaimer : avatar@Hepburns | sign@tumblr

≡ studies/job : mua freelance and beauty youtuber
≡ civil statute : "sin-girl" (single girl, yolo)
≡ home : a beautiful house, in front of the lake
≡ your place : arrêter d'espérer, il ne reviendra pas. tourner la page. rencontrer de nouvelles personnes. me perdre dans le travail.
MessageSujet: Re: (i don't play by the book)    Sam 24 Sep - 13:12

rien à dire, ta fiche est complète, j'ai beaucoup aimé la description que tu donnes de malone et de sa relation avec sa fille fiche validée!

_________________
❉ l'espoir est éternel ❉
"Oui je sais ce que c’est d’avoir la sensation de ne pas exister jusqu’à ce qu’il te regarde, qu’il te touche la main, qu’il se moque de toi. Le but c’est que les autres voient que tu es avec lui... tu es à lui..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thefinalsong.forumactif.org
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (i don't play by the book)    

Revenir en haut Aller en bas
 
(i don't play by the book)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» 05. The games we play
» Guide pour étoffer votre rôle-play
» Nano. Role Play !
» 05. A book club ? Yes sir !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
picture of you :: CHAMPAGNE IS FOR MY REAL FRIENDS, PAIN IS FOR MY SHAM FRIENDS :: The desperate kingdom of love :: Brave new world-
Sauter vers: