AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Tempête de neige
Une violente tempête de neige s'abat sur Burlington Retrouvez toutes les informations
par ici pour participer.
soldes 2019
Jusque dimanche, vous aurez la chance de profiter des soldes afin de demander un double compte sans conditions.

Partagez | 
 

 christmas fate - harper & iris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
- burlington lovers -
avatar
date d'inscription : 17/11/2018
messages : 242
pseudo (name) : MissMady / Mady
multinicks : mister cartwright
faceclaim : vanessa kirby + kidd/tumblr

studies/job : conseillère d'orientation au lycée de Burlington
heart situation : fiancée à un homme qui, visiblement, ne reste avec elle que pour l'argent de sa tante adorée
personal thoughts :

en vrac: elle a obtenu une bourse pour ses études supérieures - sa mère a eu six enfants, de trois pères différents, mais elle vivait avec le père d'harper - son père se suicide quand elle a 17 ans - elle a vécu dans sa voiture quand sa mère a perdu la boule après le suicide - elle s'est débrouillée seule pour ses études - elle a rencontré Jake en travaillant au lycée - la tante d'Harper est très riche, héritière de son grand-père, qui n'avait pas voulu que la mère d'Harper hérite - elle est très proche de sa tante ainsi que de ses frères et soeurs


MessageSujet: christmas fate - harper & iris   Lun 10 Déc - 9:15




christmas fate - talking to a snowman


Les fêtes de fin d’année, Noël en particulier, quand elle était petite, Harper n’était pas particulièrement fan de ces fêtes. Il fallait dire que sa mère n’était pas souvent à la maison et elle n’avait pas nécessairement le budget nécessaire pour acheter des cadeaux à ses six enfants. Le seul salut d’Harper reposait en son père, qui faisait toujours de son mieux pour offrir quelques choses aux six Montgomery, même à ceux qui n’étaient pas ses enfants à lui. Cruauté de la vie que d’être obligé d’offrir des cadeaux aux enfants que sa mère avait eu avec un autre homme, alors qu’elle vivait sous le même toit que lui. Tout était tellement compliqué quand elle était petite, alors depuis qu’elle avait son chez-elle, elle faisait de son mieux pour rendre les fêtes aussi vivantes et amusantes que possible. Et surtout, Harper profitait de chaque événement relatif aux fêtes organisé en ville. Et il fallait dire que Burlington se débrouillait à merveille pour rendre cette période de l’année joyeuse et festive.
Et aujourd’hui, Harper s’était rendue dans un petit pub de la ville avec un groupe de copines, qui ne pouvaient malheureusement pas rester très longtemps. Pas grave, elle profiterait de l’ambiance de Noël toute seule. Et elle ne faisait pas les choses à moitié la Montgomery. Elle avait enfilé ses plus jolies boucles d’oreilles en forme de bonhomme de neige, des bracelets étincelants qui ressemblaient vaguement à des guirlandes de Noël et elle s’était même parée du traditionnel bonnet de Noël. Avec son équipement, elle était prête à aller profiter de cette ambiance joyeuse, qui avait bien fait rire ses copines lorsqu’elles étaient arrivées dans le pub d’ailleurs.

La première chose que la jeune femme fit en arrivant dans le pub, c’était se plonger sur le lait de poule, la boisson traditionnelle des fêtes que, allez savoir pourquoi, tout le monde déteste. Celui-ci, Harper pouvait percevoir que quelque chose avait été ajouté, mais elle ne savait pas encore quoi. Les copines avaient bien vite compris qu’il était légèrement relevé au rhum. Mais Harper, qui ne buvait que très rarement de l’alcool, n’avait pas remarqué la subtilité et elle se contentait de déguster cette boisson comme s’il s’agissait d’un breuvage apporté directement par les anges. Elle s’amusait, elle trouvait l’ambiance géniale, et quand ses copines quittèrent le pub en la suppliant de les suivre, elle se contenta de répondre qu’elle se sentait très bien là et qu’elle allait encore prendre un ou deux laits de poule avant de rentrer.
La boisson était tellement forte que Harper finit par faire la conversation, à un tabouret qui semblait pourtant bien vide à côté d’elle. Et de fait, la jolie blonde était en train de faire la conversation avec un bonhomme de neige. Vous savez, Olaf, dans la reine des neiges. Et bien oui, il lui avait fait l’honneur de venir la voir.

Mais tu sais, c’est quand même teeeeeeellement triste de voir que les gens ne s’intéressent plus à Noël. Mes copines, et ben elles sont venues, et elles sont reparties, elles ont même pas voulu un lait de poule ou un chocolat chaud. Quand même, on boit pas de bière à Noël !

Ce que Harper n’avait pas encore remarqué non plus, c’était la jeune femme qui venait de prendre place à côté d’Olaf, et qui la regardait subitement de bien étrange manière. Mais Harper, elle était trop absorbée par sa discussion avec le bonhomme de neige.



made by roller coaster





@iris harden

_________________
† just a young girl, with a quick fuse. i was uptight, wanna let loose, i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- la tornade au coeur scindé -
avatar
date d'inscription : 17/11/2018
messages : 234
pseudo (name) : hurry babe (mathilde)
multinicks : le boulet sawyer macpherson, et Aryan le gigolo.
faceclaim : la bitchy mommy kylie jenner + pünisher (av)

studies/job : vendeuse chez footlocker
heart situation : en couple, essayant d'être amoureuse du mec parfait, incapable de renoncer à l'imperfection qu'était sa vie d'autrefois mais décidée à s'en convaincre malgré tout.
personal thoughts : .
JAIRIS - je t'aime comme un éclat de colère.
REAGIS - someone worth missing.
IRPER - christmas fate.
MessageSujet: Re: christmas fate - harper & iris   Ven 14 Déc - 1:30




christmas fate - talking to a snowman


Alors qu’elle attrapait son sac, prête à quitter le magasin et enfin rentrer chez elle après une journée de folie, son collègue la rattrapa de volée : “Iris, toujours partante pour ce soir ?” Elle leva le pouce tout en continuant à avancer vers la sortie. Vite, poussez-vous les gens, allez dépenser vos sous hors de son chemin, elle était LIBRE. Les clients s’étaient accumulés toute la journée, les fêtes portaient leurs fruits, et le chiffre d’affaire devait envoyer du rêve tant elle n’avait pas eu trente secondes pour lâcher sa caisse. Le stock avait diminué de façon vertigineuse, si bien qu’ils étaient tombés dans la matinée en rupture des dernières Yeezy Boost, au grand dam des retardataires. Tant pis pour eux, Iris elle, avait pris sa paire depuis la sortie, alors elle en avait rien à foutre. Comme à son habitude, Iris passa chez son papa lui déposer un bisou sur la joue avant de lui préparer le dîner du soir. “Pfiou, si t’avais vu le monde en ville p’pa, t’en serais tombé à la renverse. J’te jure, on aurait une fourmilière, j’savais même pas que Burlington était si peuplé ! Ils se cachent tous dans leur terrier et n’en sortent qu’à Noël, c’est fou !” Son père sourit en levant les yeux au ciel, habitué aux diverses exagérations de sa progéniture. Il s’approcha de sa fille, lui caressa le dos avant de s’appuyer contre le plan de travail de la cuisine. “Au fait, t’as trouvé un cadeau pour Duncan ? Et pour Jaeson ?” WHAT ?! Pour Jaeson il venait de dire ? La blague. Iris arqua un sourcil. “Tu te fous de moi ? Comme si j’allais acheter un truc à cet abruti !” Il sourit : “Duquel tu parles ?” Elle fut obligée de sourire, il savait pertinemment qu’elle ne pouvait insulter que Monroe, c’était sa façon à elle de l’aimer, ça l’avait toujours été. “Bon, puisque t’as décidé d’être contrariant, je file. Bonne soirée papa...” Il leva les bras au ciel, l’ouragan Iris dans toute sa splendeur.

Une fois chez elle, la jeune femme envoya un petit message à son chéri, lui rappelant au passage qu’elle sortait avec ses collègues et qu’elle serait absente à son retour. Une petite douche, habillage en vitesse : jean déchiré, petit bustier noir caché sous un trench noir, escarpins noirs, la voilà parée. Maquillée, parfumée, l’horloge avait tourné et la voilà en route vers le lieu de rendez-vous. Le pub était bondé, mais une table les attendait déjà. La demoiselle s’assit, commandant un verre tandis que tous arrivaient à tour de rôle. La soirée se passa à merveille, les rires s’envolèrent, et très vite, le dernier de ses collègues lui souhaita une bonne soirée. Ok. Quelle bande de fêtards, onze heures du soir et déjà tout le monde chez soi. Ni une, ni deux, la demoiselle ordonna à Duncan de la rejoindre, et en attendant son chevalier servant, elle s’approcha du bar pour commander un verre. “Une bière s’il vous plait.” Le barman lui fit signe de la tête, et quelques instants plus tard, lui décapsula sa bouteille avant de lui tendre. Elle s’enfila une bonne gorgée bien fraîche dans l’atmosphère ambiante, et s’assit dos au comptoir, prêt à juger tous les gens qui passaient, histoire de laisser les minutes s’égrainer.  Elle n’eut pas bien longtemps à attendre, parce que la fille à deux tabourets d’elle parlait toute seule. Iris la regarda du coin de l’oeil. What the fuck. Elle était complètement faite celle-là, prise dans un grand débat sur l’esprit de Noël. Lorsque la blonde mentionna ses amies puis les gens qui ne consommaient pas les produits typiques, Iris loucha sur sa bière. Oups. Ni une ni deux, elle la fit glisser sur le comptoir discrètement... et maladroitement, puisque celle-ci, casiment pleine, se renversa sur le tabouret qui les séparaient. Dans un silence de mort, la brune regarda la blonde qui allait, sans nul doute, se tourner vers elle. Son cerveau ne fit qu’un tour, et sans qu’elle sache pourquoi, elle s’écria : “Dites donc monsieur, j’vous permets pas de boire une bière, elle a raison la dame !” Elle ne savait pas trop si elle avait raison d’imaginer que l’interlocuteur imaginaire de la dame était masculin, ni même si c’était bien là qu’elle le voyait, mais c’est ce qu’elle en avait conclu e la voyant se pencher vers le tabouret vide, et c’était surtout une manière de bien se marrer. Toujours plus sadique, elle fit semblant de débarrasser la chaise et s’assit à la place de l’ami invisible, tout en adressant un grand sourire hypocrite à la blonde. Pousser le vice au maximum, toujours plus, c’était tout Iris. Et quelque chose lui disait qu’elle n’était pas au bout de ses surprises, ni de ses peines avec cette pochtronne du dimanche.



made by roller coaster





@harper montgomery désolée c'est pas génial
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thefinalsong.forumactif.org/t906-iris-si-tu-cherches-un-i
- burlington lovers -
avatar
date d'inscription : 17/11/2018
messages : 242
pseudo (name) : MissMady / Mady
multinicks : mister cartwright
faceclaim : vanessa kirby + kidd/tumblr

studies/job : conseillère d'orientation au lycée de Burlington
heart situation : fiancée à un homme qui, visiblement, ne reste avec elle que pour l'argent de sa tante adorée
personal thoughts :

en vrac: elle a obtenu une bourse pour ses études supérieures - sa mère a eu six enfants, de trois pères différents, mais elle vivait avec le père d'harper - son père se suicide quand elle a 17 ans - elle a vécu dans sa voiture quand sa mère a perdu la boule après le suicide - elle s'est débrouillée seule pour ses études - elle a rencontré Jake en travaillant au lycée - la tante d'Harper est très riche, héritière de son grand-père, qui n'avait pas voulu que la mère d'Harper hérite - elle est très proche de sa tante ainsi que de ses frères et soeurs


MessageSujet: Re: christmas fate - harper & iris   Sam 15 Déc - 13:52




christmas fate - talking to a snowman


Les bars étaient loin d’être le lieu de prédilection de la blonde, et ça se voyait d’ailleurs parfaitement. Il était évident qu’elle n’avait pas l’habitude de fréquenter ce genre d’endroit, elle ne buvait qu’un ou deux verres et voilà qu’elle se mettait à voir des bonhommes de neige dans le pub, qu’elle se mettait même à leur parler, un vrai truc de fou. N’importe quelle personne extérieure la prendrait sans doute pour une ivrogne qui buvait pour oublier sa vie merdique, alors qu’en réalité, elle avait plutôt une vie agréable la blonde, elle l’aimait sa vie, elle aimait son job et il n’y avait aucune raison pour qu’elle boive pour oublier, puisqu’il n’y avait rien à oublier. Seulement ce soir, elle avait carrément forcé sur le délicieux lait de poule aromatisé au rhum que le pub proposait.
Quelle drôle d’idée de gâche ce délicieux breuvage par de l’alcool, franchement… Mais c’était trop tard pour Harper qui était doucement en train de se faire remarquer par le public fréquentant le bar. Il y avait aux avant-postes le barman qui la surveillait du coin de l’œil en souriant, et puis cette brune qui venait de s’installer un peu plus loin. Harper l’avait bien remarquée, mais elle était trop prise par sa conversation que pour la saluer. Alors qu’elle était en train de discuter avec Olaf, elle remarqua la bière qui s’épancha sur le comptoir et elle s’écria :

Et bien voilà, c’est exactement ce que je disais Olaf ! Tu vois, la bière à Noël ça n’a tout simplement aucun sens !

Elle leva les yeux au ciel mais fut surprise de voir Olaf poussé par terre par la jeune femme brune qui était venue s’installer près d’eux quelques instants plus tôt. Olaf était à présent par terre, il semblait choqué par la situation mais il s’en était vite remis, après tout c’était un bonhomme de neige. La bouche ouverte, surprise par l’approche très peu délicate de la brune, Harper l’observa et lui demanda, complètement hébétée :

Mais… Pourquoi vous avez poussé Olaf par terre ? Il vous a rien fait d’abord !

Harper descendit de son tabouret et tourna, encore et encore, cherchant du regard le pauvre petit bonhomme de neige qu’elle ne voyait plus nulle part. Mais où était donc passé ce pauvre petit Olaf ? Bon, pour le moment, elle ne le voyait plus mais il allait revenir, elle le savait. Bon, tant pis, elle haussa les épaules et retrouva sa place sur le tabouret haut. La jeune femme se tourna vers la brune et lui déclara, sur un ton très mesuré, ou plutôt non, pas du tout mesuré, complètement emballé en fait.

J’ai l’impression d’être en Laponie tellement il fait froid ! Vous devriez essayer le lait de poule, il est délicieux !

Tu parles qu’il est délicieux, et la pauvre brune elle allait se retrouver à devoir faire la conversation avec une folle qui a abusé dangereusement du lait de poule. Mais elle l’avait cherché en venant s’installer par ici, elle ne savait pas ce qui l’attendait.


made by roller coaster





@iris harden

_________________
† just a young girl, with a quick fuse. i was uptight, wanna let loose, i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- la tornade au coeur scindé -
avatar
date d'inscription : 17/11/2018
messages : 234
pseudo (name) : hurry babe (mathilde)
multinicks : le boulet sawyer macpherson, et Aryan le gigolo.
faceclaim : la bitchy mommy kylie jenner + pünisher (av)

studies/job : vendeuse chez footlocker
heart situation : en couple, essayant d'être amoureuse du mec parfait, incapable de renoncer à l'imperfection qu'était sa vie d'autrefois mais décidée à s'en convaincre malgré tout.
personal thoughts : .
JAIRIS - je t'aime comme un éclat de colère.
REAGIS - someone worth missing.
IRPER - christmas fate.
MessageSujet: Re: christmas fate - harper & iris   Ven 21 Déc - 23:36




christmas fate - talking to a snowman


Quand il s’agissait d’attendre après Duncan, Iris était toujours au cœur de scènes invraisemblables, et celle-ci resterait véritablement dans les annales. Si on lui avait dit qu’elle se retrouverait à faire semblant de voir quelqu’un, dans un bar, pour faire plaisir à une inconnue complètement bourrée, elle aurait en toute vraisemblance, ri, ou bien fait demi-tour. Seulement voilà, elle ne l’avait pas vu venir cette connerie, alors elle était là, assise à côté de cette folle, à sourire poliment tout en imaginant la déchéance que pouvait bien être sa vie à celle-là. Laissant trainer l’oreille l’air de rien, la brune entendit la blonde discuter vigoureusement avec son ami imaginaire. Olaf. OLAF ??!! Non, mais elle était sérieuse elle ? Olaf, le bonhomme de neige, Olaf, le petit compagnon dans la Reine des Neiges, ce Olaf-là ? Mon Dieu, mais c’était plus grave encore que ce qu’elle avait imaginé. Levant les yeux au ciel, Iris se retourna et fit semblant de regarder par terre à la recherche de son petit pote de glace, pendant que l’autre cherchait partout. La brune regarda à droite, à gauche, gênée par l'attitude complètement hystérique de sa voisine du bar. Quelle idée elle avait eu de se rapprocher d’elle... “Ba je lui avais demandé de me chanter la chanson, et il n’a pas pas voulu alors... Ce n’était quand même pas trop demander à ce cher... Olaf” fit-elle en parlant tout bas “de chanter Libérée, Délivrée” quand même.” Elle adressa un sourire débile à la blonde. “Vous savez, libérééééééée, délivrééééée, je ne mentirai plus jamais, libérééééée, délivrééééé-hééééé, c’est fini, je m’en vaiiiiiiis.” Iris chantonnait dans le bar, par très fort, suffisamment pour que sa voisine entende, et pas assez pour que les autres clients la prennent pour une tarée et imaginent en les voyant à la sortie du mois de deux patientes d’hopitâl psychiatrique. Amusée en réalisant qu'elle venait de chanter dans un bar bondé une chanson Disney à une inconnue complètement ivre, elle se mit à rire bêtement. Si Duncan la voyait... Il ne la reconnaitrait pas.

Secouant la tête, elle s’apprêta à ignorer sa voisine de tabouret et à commander un cocktail quand elle revint à la charge, parlant bien trop fort pour les tympans de la brune qui grimaça. “Un lait de poule vous dites ?” Iris admira les effets de cette boisson piégeuse de Noël sur cette femme et releva le défi, persuadée de mieux tenir le choc que la petite joueuse à sa gauche. “Mettez-moi un lait de poule s’il vous plait, on m’en a dit du bien.” Fit-elle au barmaid en la montrant de la tête." Le garçon derrière le comptoir se mit à rire, tout en apportant son verre à la jeune femme. “J’imagine qu’il faut trinquer maintenant” adressa-t-elle à la consommatrice numéro un de lait de poule. “A Olaf !” lança-t-elle en levant son verre. Celui-là, il lui avait apporté une soirée animée, alors il méritait bien un toast rien qu’à lui.



made by roller coaster





@harper montgomery
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thefinalsong.forumactif.org/t906-iris-si-tu-cherches-un-i
- burlington lovers -
avatar
date d'inscription : 17/11/2018
messages : 242
pseudo (name) : MissMady / Mady
multinicks : mister cartwright
faceclaim : vanessa kirby + kidd/tumblr

studies/job : conseillère d'orientation au lycée de Burlington
heart situation : fiancée à un homme qui, visiblement, ne reste avec elle que pour l'argent de sa tante adorée
personal thoughts :

en vrac: elle a obtenu une bourse pour ses études supérieures - sa mère a eu six enfants, de trois pères différents, mais elle vivait avec le père d'harper - son père se suicide quand elle a 17 ans - elle a vécu dans sa voiture quand sa mère a perdu la boule après le suicide - elle s'est débrouillée seule pour ses études - elle a rencontré Jake en travaillant au lycée - la tante d'Harper est très riche, héritière de son grand-père, qui n'avait pas voulu que la mère d'Harper hérite - elle est très proche de sa tante ainsi que de ses frères et soeurs


MessageSujet: Re: christmas fate - harper & iris   Jeu 27 Déc - 16:53




christmas fate - talking to a snowman


Cette fille, elle semblait la comprendre, elle ne la regardait pas comme une bête sauvage. Parce qu’aux yeux des autres, elle avait la sensation d’être un drôle d’oiseau et elle n’aimait pas du tout qu’on la regarde comme ça Harper. Son pote Olaf avait l’air de s’être fait la malle, et voilà qu’elle se retrouvait à discuter avec quelqu’un qu’elle ne connaissait pas. Oh elle était plutôt sociable Harper, elle aimait discuter avec des inconnus, ça n’avait jamais été un problème pour elle. Mais elle avait quand même l’impression que la fille se foutait un peu d’elle, surtout quand elle entonna l’air de ce dessin animé bien connu des plus jeunes. Oh elle l’avait vu la Reine des Neiges, mais c’était loin d’être son animé préféré, que bien du contraire, elle le trouvait un peu bizarre et pas trop dans son genre. Non, elle préférait les bons vieux classiques. Elle plissa les yeux e observant la jeune femme. Elle était bizarre elle.

Vous êtes vraiment bizarre hein vous. C’est courageux de chanter dans un bar, moi j’oserais jamais !

Oh non, Harper était de nature plutôt discrète, elle n’aimait pas trop attirer l’attention sur elle, alors elle préférait de loin rester dans un coin à discuter avec ses proches ou, quand elle était seule, simplement à rester là à ne rien dire, c’était davantage ce qu’elle avait pour habitude de faire. Mais la brune, elle chantait, elle demandait même à Olaf de chanter avec elle. Il suffisait de la voir pour se dire que cette fille aimait avoir les projecteurs tournés vers elle. C’était un trait de personnalité qu’elle respectait, mais Harper préférait sa discrétion.
Histoire de passer un bon moment avec sa nouvelle copine de bar, Harper décida qu’elle devait déguster un petit lait de poule, pour se mettre dans l’ambiance de Noël. C’était une période tellement spéciale de l’année. Elle méritait qu’on s’y plonge à corps perdu.

Oh oui, mais faites attention, il est un peu traitre. Moi j’ai réussi à échapper à l’ivresse mais il faut avoir tout de même l’habitude hein. Mais vous allez voir, c’est très bon.

Excellent même, Harper avait toujours été une fervente défenseuse des traditions de Noël et celle du lait de poule en faisait plus que certainement partie. Elle voulait que la jolie brune essaie elle aussi cette boisson qui vous plongeait à corps perdu dans le réchauffement interne. Le barman lui servit un lait de poule en lui lançant un clin d’œil. Ils devaient se connaitre, ou ils devaient avoir envie de se connaitre, Harper était incapable de le savoir avec certitude. Elle sourit quand elle décida de porter un toast à Olaf, son ami qui avait disparu dans les méandres du bar. Mais où était passé ce petit bonhomme de neige ?

A Olaf oui ! Il va sûrement bientôt revenir ! Jsuis contente de vous connaitre !

Et elle avala une nouvelle gorgée de son lait de poule délicieux. La jeune femme était plongée dans cette atmosphère qu’elle adorait et elle comptait bien en profiter encore longtemps.

Vous faites quoi pour Noël ? Au fait, moi c’est Harper !

Harpie comme ses frères et sœurs adoraient la surnommer, et elle avait toujours trouvé ça marrant. Elle ignorait pleinement pourquoi elle venait de se présenter à cette inconnue, mais c’était marrant.


made by roller coaster





@iris harden

_________________
† just a young girl, with a quick fuse. i was uptight, wanna let loose, i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- la tornade au coeur scindé -
avatar
date d'inscription : 17/11/2018
messages : 234
pseudo (name) : hurry babe (mathilde)
multinicks : le boulet sawyer macpherson, et Aryan le gigolo.
faceclaim : la bitchy mommy kylie jenner + pünisher (av)

studies/job : vendeuse chez footlocker
heart situation : en couple, essayant d'être amoureuse du mec parfait, incapable de renoncer à l'imperfection qu'était sa vie d'autrefois mais décidée à s'en convaincre malgré tout.
personal thoughts : .
JAIRIS - je t'aime comme un éclat de colère.
REAGIS - someone worth missing.
IRPER - christmas fate.
MessageSujet: Re: christmas fate - harper & iris   Mer 9 Jan - 22:45




christmas fate - talking to a snowman


Iris tenait son lait de poule fermement, et malgré les conseils de précaution vis-à-vis du breuvage, la jeune femme n’eut besoin que de quelques secondes pour y mettre ses lèvres à peine après avoir trinquer avec sa nouvelle copine d’un soir. Il y avait de ça quelques années, elle était coriace, pouvait s’enfiler quelques verres avant de tomber dans l’ivresse, mais il y avait maintenant un bon moment qu’elle n’était pas sortie comme avant, qu’elle n’avait pas bu ni fait la fête comme à l'époque... à l'époque où Jaeson faisait d'elle une toute autre personne, à l'époque où sa vie était différente. A ce moment-là, elle pouvait enchaîner les verres tout en restant la reine de la soirée, tout en conservant sa dignité. Cette époque était révolue, mais Iris ne le savait pas encore, elle se croyait encore intouchable, encore capable de regarder les autres et de se moquer de leur fragilité quand elle faisait désormais partie du lot. La dernière goutte vint toucher le fond de sa gorge, tandis qu’elle secouait son verre au-dessus de sa bouche. Ses joues avaient déjà pris une couleur rose, et sa peau toute entière brûlait. "Il fait chaud dans ce bar quand même." Fit-elle en regardant sa voisine. "Moi c’est Iris.” Elle lui tendit la main, tandis que le barman lui apportait un deuxième lait de poule, suite au geste que la brune lui avait fait, pointant du doigt son verre vide. Elle porta la boisson à ses lèvres, et se l'enfila d'une traite, avant d'en commander un troisième. Dans un geste brusque qu’elle ne maitrisait déjà presque plus, elle fit valser son verre. “Oups...” Laissant le bar dégueulasse de par sa faute, elle se tourna vers Harper, ainsi veait-elle de se présenter. “Pour Noël, Duncan et moi, on va chez mon père. Duncan c’est mon mec, d’ailleurs, il va arriver bientôt, tu vas voir comme il est beau." Habituellement, Iris n'aurait jamais dit ça, trop distante, trop secrète pour se dévoiler comme ça. “C’est pas comme Jaeson, lui il est moche.” Elle aurait dû manger Iris à midi, parce que ça montait trop vite, beaucoup trop vite. “Tu l'connais pas toi Jaeson hein ?” Elle pointa du doigt Harper d’un peu trop près. “J’espère que non, parce que c’est un gros con, un mega gros con tu vois. Il est parti, et puis il est revenu comme un magicien. Et moi, ba moi j’ai crié tu vois, puis j’ai pleuré, puis j’ai ri. En fait, il est un peu comme le lait de poule finalement, il te fait passer par tous les états possibles en un claquement de doigt, un traitre lui aussi...” Elle qui ne mentionnait jamais Monroe, elle qui s’était fait une règle de le rayer de sa vie, de ne plus jamais prononcer son prénom, elle en oubliait ses principes. “Et toi t’as un mec ?” Quel lien y’avait-il entre Jaeson et le fait d’avoir un homme dans sa vie, en apparence, aucun, au fond, seules deux personnes le savaient, ou plutôt, le cachaient. “Si t’en as pas, j’te présenterai un de mes collègues si tu veux, il est gentil. Puis il adore les blondes un peu folles...” Elle riait toute seule, comme si traiter sa nouvelle connaissance de tarée était un compliment. "J’dois avoir une photo dans mon téléphone, attends !!“ Elle attrapa son sac violemment puis chercha son téléphone. Une fois dans les mains, elle tenta de résoudre ce foutu mot de passe, mais après deux tentatives, elle finit par laisser échapper l’iphone qui s’écata par terre, littéralement, l’écran se fissurant en un millier de fragments. “Han mais non, c’est de ta faute “ fit-elle en fusillant Harper du regard. Evidemment, sa maladresse était dûe à son envie de caser la blonde, donc mis bout à bout, elle était la coupable idéale. “Ca coûte un bras, j'espère que tu as des économies." Elle s'assit, les bras croisés, faisant la moue comme une enfant de quatre ans. Cette soirée était nulle.



made by roller coaster





@harper montgomery
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thefinalsong.forumactif.org/t906-iris-si-tu-cherches-un-i
- burlington lovers -
avatar
date d'inscription : 17/11/2018
messages : 242
pseudo (name) : MissMady / Mady
multinicks : mister cartwright
faceclaim : vanessa kirby + kidd/tumblr

studies/job : conseillère d'orientation au lycée de Burlington
heart situation : fiancée à un homme qui, visiblement, ne reste avec elle que pour l'argent de sa tante adorée
personal thoughts :

en vrac: elle a obtenu une bourse pour ses études supérieures - sa mère a eu six enfants, de trois pères différents, mais elle vivait avec le père d'harper - son père se suicide quand elle a 17 ans - elle a vécu dans sa voiture quand sa mère a perdu la boule après le suicide - elle s'est débrouillée seule pour ses études - elle a rencontré Jake en travaillant au lycée - la tante d'Harper est très riche, héritière de son grand-père, qui n'avait pas voulu que la mère d'Harper hérite - elle est très proche de sa tante ainsi que de ses frères et soeurs


MessageSujet: Re: christmas fate - harper & iris   Mar 15 Jan - 11:50




christmas fate - talking to a snowman


Le lait de poule il était traitre, Harper le savait parce qu’elle se sentait un petit peu en chaleur depuis quelques minutes elle aussi. Mais la brune, elle buvait ça à une vitesse pas possible, elle allait être malade, c’était sûr. Mais non, elle avait juste l’air d’avoir un peu chaud. C’est bien, Harper aurait bien voulu avoir une résistance comme la sienne, mais ce n’était définitivement pas le cas. Au début de leur conversation, Harper était persuadée que la jeune fille, qui avait tout de même l’air bien plus jeune qu’elle, n’était pas quelqu’un de très gentil et qu’en plus, elle se moquait d’elle. Mais finalement, la brune avait décidé de se présenter et la blonde trouvait ça très gentil. Elles allaient peut-être pouvoir devenir les meilleures amies du monde et faire plein de sorties lait de poule, ça allait quand même être vachement sympa ça !

Et moi c’est Harper. C’est vrai qu’il fait super chaud hein !

La preuve : Harper avait enfilé un gros pull noir pour venir dans ce bar, parce qu’il faisait drôlement froid dehors, mais le pull était rapidement tombé, au bout de trois laits de poule environ, révélant ainsi un joli débardeur du plus bel effet, de couleur rouge. Habituellement elle aurait détesté se dévêtir comme ça dans un endroit rempli d’hommes qui ne demandaient qu’une chose, mais bizarrement, elle ne s’en souciait même pas aujourd’hui. Ça devait probablement être la magie de l’alcool ça, ou la magie de Noël, mais elle optait plutôt pour la première solution.
Et puis, comme Iris elle devenait de plus en plus sympa, elle parla même à Harper de sa vie privée, de son Duncan, puis de son Jaeson, puis encore du vilain Jaeson qui lui avait apparemment fait de vilaines choses, et elle conclut en lui demandant si elle avait un mec. Et à son tour, Harper partit dans une tirade interminable sur son fiancé.

Oh ouais, moi aussi j’ai un mec, mais c’est un Jaeson aussi, enfin il s’appelle pas Jaeson mais il est comme Jaeson. Il était gentil, et puis il est devenu méchant, et on est fiancés mais il a dit qu’il se mariait avec moi que parce que ma tante elle est riche et que je vais sûrement hériter de l’argent parce qu’elle est gentille ma tante, alors comme il est méchant et ben je fais pipi sur sa brosse à dents.

Elle eut un sourire un peu bêta avant qu’Iris ne sorte son téléphone pour lui montrer la photo de son copain si mignon qu’elle voulait lui présenter. Et puis ce qui devait arriver arriva, le téléphone portable valsa directement sur le sol dans un grand fracas, révélant rapidement un écran fissuré, une Iris en colère et une Harper ne comprenant pas ce qui lui arrivait. Mais elle n’avait rien à voir là-dedans elle, c’est la brune qui avait pris précipitamment son téléphone et qui l’avait fait tomber. Mais c’est pas grave, elle allait le réparer Harper.

Atteeeeeeeends, j’ai toujours du papier collant dans mon sac, on va le réparer.

Harper sortit de son sac un rouleau de papier collant, et elle était persuadée qu’avec cette trouvaille providentielle, elle allait pouvoir faire des merveilles. Elle le montra à Iris et déclara :

Tadaaaaaaa ! Tu veux qu’on essaie de le réparer ?

La mine boudeuse de la jeune fille lui arrachait un sourire, et pourtant elle comprenait sa frustration. Harper aussi elle était fan de son téléphone, c’était genre son meilleur ami quoi.


made by roller coaster





@iris harden

_________________
† just a young girl, with a quick fuse. i was uptight, wanna let loose, i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: christmas fate - harper & iris   

Revenir en haut Aller en bas
 
christmas fate - harper & iris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haitian Deportees Fate Now In The Hands Of Team Obama
» Merry Christmas!!
» Harper serait-il un pyromane amoureux, troublé sous un certain charme?
» Non! plus de Guerre ,monsieur Harper !
» Bruce Harper

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
pictures of you. :: BURLINGTON, VERMONT :: Downtown-
Sauter vers: