AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Tempête de neige
Une violente tempête de neige s'abat sur Burlington Retrouvez toutes les informations
par ici pour participer.
soldes 2019
Jusque dimanche, vous aurez la chance de profiter des soldes afin de demander un double compte sans conditions.

Partagez | 
 

 (m/libre) noah centineo - on s'aime à s'en torturer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
- la tornade au coeur scindé -
avatar
date d'inscription : 17/11/2018
messages : 233
pseudo (name) : hurry babe (mathilde)
multinicks : le boulet sawyer macpherson, et Aryan le gigolo.
faceclaim : la bitchy mommy kylie jenner + pünisher (av)

studies/job : vendeuse chez footlocker
heart situation : en couple, essayant d'être amoureuse du mec parfait, incapable de renoncer à l'imperfection qu'était sa vie d'autrefois mais décidée à s'en convaincre malgré tout.
personal thoughts : .
JAIRIS - je t'aime comme un éclat de colère.
REAGIS - someone worth missing.
IRPER - christmas fate.
MessageSujet: (m/libre) noah centineo - on s'aime à s'en torturer.   Lun 14 Jan - 2:51


Duncan
baby, you look happier, you do.


id complete duncan, pour le scénario et nos fiches, mais modifiable évidemment. âge 21 ans, comme toute la clique. job/études il a un boulot qui paye bien, à vous de voir ce qu'il peut faire à son âge pour que ça rapporte autant. origines au choix orientation sexuelle hétéro. statut civil en couple avec iris depuis deux ans maintenant. caractère gentil, attentionné, romantique, droit, jaloux, sérieux, il intériorise énormément, du coup, il a du mal à dire ce qu'il ressent, au grand dam d'iris qui elle, parle trop. groupe nathan scott. avatar noah centineo. crédits tumblr.

+ Duncan, il a grandi à Burlington depuis toujours. Depuis petit, c'est toujours aux côtés de Jaeson Monroe qu'on le croisait. Les deux terreurs. En grandissant, leur amitié n'a pas changé, mais celle entre Iris et Jaeson a pris une tournure bizarre. Les deux amis avaient le don de se provoquer pour finalement finir dans les bras l'un de l'autre, avant de se détester à nouveau puis de s'aimer encore. Des montagnes russes dont personne ne s'est jamais vraiment mêlé. Impossible à suivre pour quiconque.

+ Il y a environ 4 ans, ils sont tous allés à une fête. Comme à leur habitude, Iris et Jaeson se sont embrouillés, puis ont fini dans un lit. Duncan, lui, il avait du mal à supporter la scène, parce qu'Iris, elle lui plaisait rien, mais il l'a toujours gardé pour lui. C'est aidé par l'alcool qu'il a fini la soirée avec Reagan, la meilleure amie d'iris.

+ Reagan est partie peu de temps après cette soirée, envolée, disparue du jour au lendemain. Duncan, il n'a pas trop réagi... Seulement Iris, elle, ça l'a anéantie, et encore plus quand après son diplôme, Jaeson s'est barré aussi.

+ Forcément, Duncan, il a été présent pour Iris qui venait de perdre ses deux repères. Il a essayé d'être une épaule sur laquelle elle pouvait craquer, et de fil en aiguille, elle l'a finalement vu elle aussi. Ils se sont mis ensemble, tout simplement, doucement, et il a fait les choses bien Duncan, il la traite comme une princesse. Entre eux, pas d'embrouilles, pas les tumultes de ce qu'elle avait pu connaitre avec Jaeson.

+ Aors qu'ils viennent de fêter leurs deux ans, Jaeson est revenu à Burlington, comme ça, sans prévenir, et le premier endroit o il s'est pointé, c'est bien entendu chez les Harden. Quant à Reagan, elle est revenue aussi, mais pas toute seule. Son petit garçon, Noah, est avec elle. Et si on calcule bien, la conception remonte au soir où il a couché avec elle. Pour l'instant, il ne sait rien de tout ça, mais ça ne saurait tarder.



Iris Harden ¦ petite amie
« Iris, tout va bien ? » La jeune femme releva la tête, voilà quelques minutes qu’elle fixait son bouquin sans en tourner la moindre page, plongée dans ses pensées. Hier soir, Jaeson lui avait demandé de le rejoindre, et elle l’avait envoyé chier, pour la dernière fois. C’était fini, et malgré son absence, elle avait l’impression d’avoir créé un vide beaucoup plus intense en tirant un trait sur leur amitié. « Oui oui, je… Ca va, merci. » Le brun s’installa à côté d’elle et posa sa main sur la sienne. « Si t’as besoin de parler, tu sais que tu peux compter sur moi d’accord. » Elle lui adressa un sourire attendri. « Merci, t’es un amour. » Il baissa la tête avant finalement de récupérer ses affaires et de quitter la table. « Je te laisse, n’hésite pas hein. » Finalement, quelques semaines plus tard, une fois rentrée chez elle, seule face à son ordinateur et les photos de Jaeson sur Facebook, Iris décida qu’il était temps pour elle de s’ouvrir à de nouvelles éventualités. « Hey c’est moi, ca te dirait de sortir ce soir ? » Leur première sortie n’eut rien de romantique, du moins, pas de geste déplacé, pas de sous-entendus, il était le seul qui n’avait pas tenté de la mettre dans son lit, ou au moins de l’embrasser. Il avait juste été là pour elle, pour la faire rire, lui changer les idées l’espace de quelques heures. Avec lui, Iris se sentait bien… Pas le grand frisson, pas les montagnes russes comme avec Jaeson, non, là elle trouvait une sérénité qui lui faisait du bien. Il était la sécurité, et c’était tout ce dont elle avait besoin. Finalement, après quelques mois à être simplement l'ami dont elle avait besoin, et après plusieurs rendez-vous, quelques regards qui en disaient long, il se décida à l’embrasser. Elle avait eu cette petite boule au ventre, cette sensation d’être vivante à nouveau, et elle l’avait oublié, lui, le temps d’un instant. A présent, ils formaient un couple depuis deux ans, et Iris voulait y croire. Il était l’antithèse de Jaeson, sans pour autant être un mec soumis, il savait la rassurer lorsqu’elle en avait besoin, il la faisait se sentir femme, forte, et lui redonner confiance en elle. Elle le trouvait parfait, idéal… Et elle voulait être amoureuse de lui, elle pensait l'être, vraiment. Mais quelque chose au fond d'elle appartenait toujours et irrémédiablement à Jaeson, alors avec son retour, tout se bouscule.

Jaeson Monroe ¦ EX MEILLEUR AMI
Toi et moi, c'est une histoire de coup de foudre, un putain de coup de foudre amical. On s'est rencontré sur les bancs de l’école, donc autant dire que ça remonte à loin et je crois bien qu'à partir de ce moment, on ne s'est jamais quitté. Avant même que je comprenne ce que ça voulait dire, tu es devenu mon meilleur pote, le p'tit garçon avec qui je passais tout mon temps, avec qui j'ai fait des conneries d'enfant, puis d'adolescent. J'ai toujours pu compter sur toi et inversement, je te considérais un peu comme le frère que je n'ai jamais eu. Un frère avec qui je pouvais déconner, mais aussi parler sérieusement. Tu es l'un des seuls à savoir que je ne me fous pas de tout comme je n'arrête pas de le prétendre, au fond, tu es l'une des rares personnes à me comprendre vraiment. Du moins, c'est ce que je pensais. On a bien déconné au lycée, c'était marrant, les soirées à finir totalement torchés, à plaisanter sur les nanas et tout et tout. Mais bordel, tu as toujours su qu'Iris et moi c'était bien plus ! Tu as toujours su que je l'aimais à en crever cette nana. Donc quand je suis parti à l'étranger, je t'ai gentiment dit de prendre soin d'elle parce que je te faisais confiance. Sous-entendu : fais gaffe aux mecs qui s'approchent d'elle, tu les défonces s'il le faut. Je crois que tu n’as pas compris le sous-entendu. Quand elle a arrêté de m'adresser la parole, quelques mois plus tard, c'était ton tour, je dois être con parce que je n’ai pas fait le rapprochement, je pensais que c'était à cause de la distance. Alors ouais, je t'ai envoyé des messages, je t'ai appelé, mais tu me snobais royalement et je n’ai jamais cru une seule seconde que c’était à cause de ça... Putain, je ne te pensais pas capable de ça. Je ne pensais pas qu'une fois que j'aurais tourné le dos, tu allais te taper la nana que j'aime. Pas toi, quoi. Je suis revenu à Burlington, il y a quelques jours seulement. Je n’ai pas encore cherché à reprendre contact avec toi vu que tu m'as toujours ignoré. J'viens d'apprendre que tu sors avec Iris, alors j'espère que tu cours vite parce que je vais te déboiter la mâchoire d'une telle force, que même ta mère ne pourra plus te reconnaître.

Reagan Cooper ¦ MÈRE DE SON FILS
Duncan et Reagan, c'était le calme de leur groupe. Les deux atomes qui tournaient autour de l'autre duo : Iris et Jaeson. Alors quand les deux derniers se prenaient la tête, se faisaient la guerre pour mieux se retrouver, eux, ils étaient à l'écart. A parier parfois, sur lequel aurait le dernier mot de leurs éclats de voix, parce que ça les faisait marrer. Et quand ça se finissait "mal", elle allait voir Iris quand lui allait voir Jaeson, les deux têtes brûlées. Ils faisaient connaissance quand lurs deux amis étaient trop occupés pour faire attention à leur présence. C'est peut-être ça qui les a poussé dans la même chambre à cette fameuse soirée, alors que Reagan avait dix-sept ans. Elle était sortie our fêter dignement son anniversaire avec ses amis, sans rien dire aux parents. Et l'alcool aidant, ils se sont éclipsés : une seule et unique nuit, une relation - la première pour Reagan - et ils n'en ont jamais parlé, ils n'en ont pas eu l'occasion. Elle ignore même, la blonde, s'il se souvient de quoique ce soit. Elle a disparu du jour au lendemain très peu de temps après, comme si elle n'avait jamais existé : plus de messages, d'appels, de réseaux sociaux. Elle est sortie de leurs vies à tous les trois, sans en avoir le choix, mais ils l'ignorent. Envoyée en France par ses parents, honteux d'avoir une fille comme elle. Quatre ans se sont écoulés, Duncan est en couple avec Iris, alors que Reagan revient avec un petit garçon de trois ans et demi...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thefinalsong.forumactif.org/t906-iris-si-tu-cherches-un-i
- burlington lovers -
avatar
date d'inscription : 14/01/2019
messages : 16
pseudo (name) : lili.
multinicks : no one.
faceclaim : noah centineo (perlman)

studies/job : vigile dans une entreprise de sécurité.
heart situation : amoureux fou, fou d'amour. qu'on se le dise, pour lui, il est sûr que c'est la bonne.
personal thoughts : (uc)
MessageSujet: Re: (m/libre) noah centineo - on s'aime à s'en torturer.   Lun 14 Jan - 22:55

j'ai cru voir que quelqu'un était sur le scénario, mais je n'ai pas pu résister.
si c'est toujours possible, j'aimerais bien tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thefinalsong.forumactif.org/t1477-tell-me-i-m-the-fool-du
- la tornade au coeur scindé -
avatar
date d'inscription : 17/11/2018
messages : 233
pseudo (name) : hurry babe (mathilde)
multinicks : le boulet sawyer macpherson, et Aryan le gigolo.
faceclaim : la bitchy mommy kylie jenner + pünisher (av)

studies/job : vendeuse chez footlocker
heart situation : en couple, essayant d'être amoureuse du mec parfait, incapable de renoncer à l'imperfection qu'était sa vie d'autrefois mais décidée à s'en convaincre malgré tout.
personal thoughts : .
JAIRIS - je t'aime comme un éclat de colère.
REAGIS - someone worth missing.
IRPER - christmas fate.
MessageSujet: Re: (m/libre) noah centineo - on s'aime à s'en torturer.   Lun 14 Jan - 22:58

OOM OMG OMG !!! Oui la personne a abandonné du coup suite à mes petites précisions dans sa fiche donc t'es le bienvenue ! OUI OUI OUI et RE OUI

N'hésite pas à me mp si certaines choses te semblent floues, ou si t'as besoin de précisions, ou même pour rien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thefinalsong.forumactif.org/t906-iris-si-tu-cherches-un-i
- burlington lovers -
avatar
date d'inscription : 14/01/2019
messages : 16
pseudo (name) : lili.
multinicks : no one.
faceclaim : noah centineo (perlman)

studies/job : vigile dans une entreprise de sécurité.
heart situation : amoureux fou, fou d'amour. qu'on se le dise, pour lui, il est sûr que c'est la bonne.
personal thoughts : (uc)
MessageSujet: Re: (m/libre) noah centineo - on s'aime à s'en torturer.   Lun 14 Jan - 23:00

oh, cette bonne nouvelle pour moi
j'hésiterais pas (même pour rien), je vais déjà mettre mes petites idées à plat en commençant la fiche
bref, j'vais me lancer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thefinalsong.forumactif.org/t1477-tell-me-i-m-the-fool-du
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (m/libre) noah centineo - on s'aime à s'en torturer.   

Revenir en haut Aller en bas
 
(m/libre) noah centineo - on s'aime à s'en torturer.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NOAH + Je t’aime une fois, je t’aime deux fois, je t’aime plus que le riz et les petits pois.
» (f) libre; Je t'aime moi non plus.
» Je t'aime Arthur...... ou pas [Arthur + Libre]
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
pictures of you. :: CHAMPAGNE IS FOR MY REAL FRIENDS, PAIN IS FOR MY SHAM FRIENDS :: A multitude of casualties :: Learning to fall-
Sauter vers: