AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I've missed you so much. [CAITLYN]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: I've missed you so much. [CAITLYN]   Ven 30 Sep - 17:47

Caitlyn & Joshua
Joshua inspire doucement en terminant de lire les informations sur son journal, reçu ce matin comme tous les jours depuis qu’il s’est installé de nouveau à Lakewood. Cela fait donc cinq petits jours qu'il commence à prendre quelques petites habitudes, bien qu'il n'ait pas dit à sa famille qu'il était de retour. Il apprécie grandement le fait de rester connecter au monde extérieur et regarde d’ailleurs assez souvent les informations le soir, en même temps que de manger. C’est une habitude qu’il a pris depuis tout jeune ; son père faisant cela à chaque repas. Il ne faisait pas la conversation, mais au moins, Joshua pouvait savoir ce qu'il se passait dans le monde. Terminant de boire son café au lait, le trentenaire se redresse et débarrasse la table, lançant ensuite son lave vaisselle, se disant qu’il est peut-être temps de le faire étant donné qu'il y a beaucoup trop de choses à l'intérieur de ce dernier. Souriant faiblement ensuite, Joshua se dirige tranquillement jusqu’à sa salle de bain pour prendre une longue douche rafraîchissante. Il faut dire qu’en ce merveilleux mois de septembre, les températures sont plutôt agréables. Soupirant d’aise, le jeune trentenaire se lave tranquillement. Une fois propre, le beau châtain sort de la cabine et se sèche en vitesse avant d’enfiler des vêtements propres et d’une marque qu’il apprécie énormément. Se regardant dans la glace, Joshua fronce légèrement le nez avant de se coiffer. Une fois prêt, il sort de la salle de bain pour enfiler ses chaussures en cuir et sa veste préférée. Il faudrait peut-être qu’il songe à en acheter une nouvelle d’ailleurs, car elle commence à se faire vieille et il ne veut pas paraître trop démodé au travail.

Aujourd'hui, il a prévu quelque chose d'assez stressant. Il a pris rendez-vous auprès de Caitlyn Barton, son ex petite amie dans le but de reprendre contact avec elle. Il a reçu son mail en début de semaine et a décidé de revenir vivre ici sur un coup de tête. Elle est censée se marier dans quelques semaines et Joshua compte bien lui faire abandonner cette idée. Il a réussi à prendre son courage à deux mains, quitte à défier sa famille, quitte à se faire renier. Il n'est plus le petit garçon qu'il était il y a sept ans de cela, il est désormais plus courageux, plus téméraire et têtu. « Faites qu'elle accepte de me voir ... » Se dit-il à lui-même alors que le beau châtain sort de sa maison après avoir attrapé ses clefs de voiture. Il démarre et souffle fort, les mains tremblantes. Dans son mail, Caitlyn lui disait qu'il était papa. Il ne le savait pas. Sa mère lui a dit qu'elle avait finalement avorté après son départ. Mensonges. Toujours et encore des mensonges. Soupirant tristement, se disant qu'il a loupé les sept premières années de son unique fils, Joshua s'insulte intérieurement de tous les noms. Il roule ensuite tranquillement jusqu'à Lakewood Avenue avant de se garer. Le jeune Parrish souffle fort avant de se rendre dans le cabinet d'avocat de son ex petite amie, s'annonçant à l'accueil. Il frappe ensuite avant d'entrer dans le bureau de la jeune femme, en retard d'une petite minute. « Bonjour … Caitlyn ... » Il annonce, la voix faible, bien qu'il regarde la prénommée avant de fermer la porte derrière lui. Il se sent idiot. Mais il désire lui parler, s'excuser, lui donner des explications. « Je suis désolé de ne pas avoir dit que c'était moi au téléphone … Je ne voulais pas que tu … me raccroches au nez ... » Il se mordille la lèvre inférieure et s'approche doucement, la détaillant du regard. Elle est toujours aussi belle. Elle n'a pas changé. Il souffle doucement et attend sa réaction, inquiet.

electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: I've missed you so much. [CAITLYN]   Ven 30 Sep - 21:51

Caitlyn & Joshua
Pour moi, les matins ce ressemblaient quasiment tous, j’étais très souvent en retard, pour ne pas changer. En effet, quand Thomas eu l’âge d’aller à l’école, nous n’arrivâmes pas à trouver un rythme qui nous permettrait d’être à l’heure pour une fois. Alors comme d’habitude, j’arrivais dans la chambre de Thomas en furie : « -Allez Thomas actives-toi, maman n’a pas envie d’être en retard, elle a un rendez-vous avec un client très important, allez dépêches-toi. », en effet dans la matinée, je devais rencontrer un nouveau client, ce dernier ne m’avait pas donné de nom, il m’avait simplement demandé de passer à l’heure convenue. Je sortais de mes pensées quand Thomas me regarda d’un air triste, alors je m’assis à côté de lui. « - Maman… Mon papa il est où ? », en ce moment, avec William nous avions droit à ce genre de questions, en effet, depuis tout petit, Thomas savait que son père ne faisait pas partie de notre vie, et cela ne posait pas de problème jusqu’à ce qu’il grandisse. Je n’avais pas revu son père depuis qu’il était parti quand ses parents l’avaient envoyé en Europe pour ses études. « - On en a déjà parlé … Ton papa n’était pas prêt à être responsable, ou à tenir tête à ses parents simplement … », je fis un petit sourire à Thomas, cela me rendait triste de ne pas pouvoir lui dire la vérité, que je ne savais pas ce qu’il s’était passé et que la première année, j’espérais le revoir mais il ne revins jamais et n’avait surtout jamais pris de nos nouvelles. Enfin prêt, nous partîmes à l’école où je déposais thomas avant de reprendre la route, direction mon travail.

« - Mlle Barton, vous êtes encore en retard ! », je fis un petit sourire à mon boss avant de rentrer directement dans mon bureau. Une fois à l’intérieur, je regardais les dossiers qui m’attendaient et je commençais à travailler là-dessus. Sur mon bureau, se trouvait beaucoup de photos, notamment celles de William et de Thomas, les deux personnes qui étaient rapidement devenus les deux personnes les plus importantes de ma vie. Je commençais à préparer mon futur rendez-vous qui n’allait pas tarder à arriver. Alors mon assistante arriva et nous discutions de ce nouveau client. Selon certaines personnes, c’était un homme assez riche et influent, et jeune, alors j’avais eu droit à toute sorte de réflexion vu mon jeune âge, comparé à celui de mes collègues, mais je ne fis cas de rien, j’avais pris l’habitude de ce genre de réflexion. Puis, à l’heure du rendez-vous, un jeune homme entra dans mon bureau. Toujours le nez dans mes dossiers, je relevais la tête et je ne pu croire ce que je voyais. Joshua se tenait là devant moi, en chair et os, j’avais tellement attendu ce jour-là, mais il avait simplement quelques années de retard, je le regardais, bouche bée ne sachant pas quoi dire sur le coup. « Je suis désolé de ne pas avoir dit que c'était moi au téléphone … Je ne voulais pas que tu … me raccroches au nez ... » , lui raccrocher au nez ? J’aurais sûrement hurlé sur lui oui. Mais l’avoir en face de moi me rappelait le mail que je lui avais envoyé quelques jours plus tôt et je ne pû croire qu’il m’avait écouté, qu’il était revenu. « - Joshua … », je marquais une pose, « - mais qu’est-ce que tu fais ici ? Après toutes ces années ? », je voulais en avoir le cœur net, savoir pourquoi il était là, alors je n’arrêtais pas de le regarder, de le dévisager.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: I've missed you so much. [CAITLYN]   Ven 30 Sep - 22:53

Caitlyn & Joshua
Soudainement, Joshua se demande si c'était une bonne idée de revenir ici-même, à Lakewood après toutes ces années. C'est vrai, quoi. Il est parti comme un lâche, sans avertir Caitlyn. Il a abandonné la femme qu'il aimait et qu'il aime encore aujourd'hui, ainsi que leur enfant. Leur fils. Thomas. Bon sang. Il ne sait même pas à quoi il ressemble. Quel père pitoyable fait-il. Il se demande soudainement si ce dernier pense que William est son père. Peut-être que cet abruti en a profité pour s'approprier Caitlyn juste après son départ ? Quel enfoiré. Il souffle et secoue vivement la tête, chassant toutes ses mauvaises pensées avant d'entrer doucement dans le bâtiment des avocats de la ville. Se mordillant la lèvre inférieure, Joshua signale son arrivée auprès de la secrétaire avant d'aller frapper à la porte. Est-ce vraiment la meilleure chose à faire ? Il n'en sait rien. Il sait juste qu'il a envie de la revoir, de lui parler, de s'expliquer et de rencontrer leur fils. Il aimerait aussi pouvoir se rattraper, mais comment le pourrait-il alors qu'il a loupé sept longues années de leurs vies à tous les deux ? Le trentenaire pousse doucement la porte du bureau de la jeune Barton avant de lui annoncé sa présence. Il s'excuse de ne pas avoir indiqué qui il était au téléphone. Il avait juste trop peur qu'elle lui raccroche au nez, qu'elle l'insulte et qu'elle lui interdise de venir la voir ou de s'approcher de Thomas. Bon sang. Sa vie est une merde totale. S'il n'avait pas écouté ses parents, s'il n'était pas parti … Il serait toujours avec Caitlyn et il aurait vu les premiers pas, entendu les premiers mots de son fils. La jolie blonde relève finalement la tête et le fixe. Le garçon se sent encore plus pitoyable alors qu'il soutient son regard, tendu, le cœur douloureux.

La phrase de la jeune femme résonne dans sa tête. Elle semble choquée. C'est normal après tout. Pourquoi reviendrait-il après tant d'années ? Après les avoir abandonnés ? Il souffle doucement et se gratte l'avant bras droit, signe montrant sa nervosité. « J'ai reçu ton mail, Caitlyn … Je … Je savais quoi dire avant d'entrer mais maintenant que je suis là, devant toi, je t'avoue que j'suis … paumé … » Il avoue tout en détournant le regard. Ses yeux parcourent la pièce, se posent sur un cadre photo où se trouvent la femme de sa vie, son ancien meilleur ami et un petit garçon qui doit sûrement être son fils. Son fils bon sang. « Je suis venu pour te parler … Pour t'expliquer les raisons de mon départ. » Il se masse la nuque, soufflant fort. Par où commencer ? Que dire ? Que faire. ? Il n'en sait rien. Il se sent juste … tellement idiot. Quel magnifique connard fait-il, n'est-ce pas ? « Je n'ai jamais voulu partir … te quitter ou même … abandonner notre fils. J'ai été lâche. Quand t'es rentrée chez toi après qu'on ait annoncé ta grossesse, ma mère m'a fait comprendre que si je lui désobéissais, elle allait me renier et faire en sorte que personne ne nous engage pour de futurs emplois. Elle menaçait ta famille. Ton père. Ta mère. Elle te menaçait toi … Alors je suis parti … Je ne savais pas pour … Thomas … Elle m'a envoyé un message une semaine après pour me dire que tu avais avorté … Je pensais que c'était vrai ... » Il se stoppe un instant, les tripes au bord des lèvres. Il a envie de vomir son déjeuner. S'il était impatient de la revoir, de lui parler, de s'expliquer, désormais, il a simplement envie de fuir une seconde fois. Quel imbécile.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: I've missed you so much. [CAITLYN]   Sam 1 Oct - 12:17

Caitlyn & Joshua
A la naissance de Thomas, j’avais prévu de partir de cette ville pour découvrir autre chose que ma ville natale, enfin c’était l’une des raisons, mais il y en avait une autre. En effet, après le départ de Joshua et la naissance de Thomas, je continuais parfois de croiser monsieur et madame Parrish en ville, autant vous dire que je changeais souvent de trottoirs en les voyants, à tel point qu’ils n’avaient jamais vu Thomas. En effet, je voulais le protéger, ne pas qu’il soit élevé comme Joshua l’avait été, toujours être excellent, ne jamais choisir par soi-même, cela n’était pas bénéfique surtout quand l’on voit où cela nous avait menés avec ce dernier. Alors j’avais accepté cette condition de vie mais je ne voulais pas d’eux dans la vie de Thomas, point de vue que partageait également William. En parlant de ce dernier, nous n’avions pas prévu de se marier. Quand Joshua parti, nous nous étions retrouvés tout seul et ne pouvant pas élever un enfant et continuer mes études, William avait décidé de m’aider et de m’épauler, et au fil du temps, nous avions voulu faire évoluer notre relation, mais peut-être que de mon côté j’avais voulu faire évoluer notre relation juste parce que c’était l’une des seules figure masculine que Thomas a, parfois je me sens perdue et dépassé par rapport à cela. Quand je terminais mes études de droit, je fus tout excité, je me voyais partir à Washington, changer les choses mais cela ne se passa pas comme prévu. En effet, mon père tomba malade et je ne pouvais pas me résoudre à le laisser seule, alors j’avais mis de côté mon projet de déménagement, projet qui était toujours de côté sept ans après. Alors je trouvais rapidement un travail dans un grand cabinet d’avocats, d’abord contente, je ne pu m’empêcher de déchanter en voyant que nous ne défendions que les plus riches, chose que je n’aimais pas spécialement. Mais je n’oubliais pas d’où je venais, d’une famille assez modeste et monoparentale. Par moment, je ne pouvais m’empêcher de faire un parallèle entre Joshua et ma mère, celle qui était partie du jour au lendemain par choix. Mais contrairement à moi, Thomas avait eu une figure masculine auprès de qui il pouvait se rapprocher alors que je n’avais eu que mon père.

Je n’arrêtais pas de fixer Joshua, je ne savais pas comment me comporter avec ce dernier, si je devais lui crier dessus ou simplement ne pas le calculer mais il restait tout de même le jeune homme dont j’étais tombée amoureuse quelques années plus tôt et surtout le père de Thomas, et s’il voulait le voir, je ne me voyais pas l’en empêcher. « J'ai reçu ton mail, Caitlyn … Je … Je savais quoi dire avant d'entrer mais maintenant que je suis là, devant toi, je t'avoue que j'suis … paumé … », en entendant cela, je ne me voyais pas lui avouer que j’avais envoyé ce mail après une soirée bien arrosée, une soirée peu de temps avant mon mariage, surtout que je voyais bien que Joshua n’était pas plus à l’aise que moi à l’instant présent. « - Mon mail … Tu as attendu sept longues années pour revenir … Tu n’avais pas besoin que je te contacte pour revenir ici, venir me voir tout simplement … », à cette instant présent, je baissais la tête et je me remémorais ce qu’il s’était passé après son départ. J’avais voulu avorter pour simplement tout oublier mais voilà le destin en avait décidé autrement, il était déjà trop tard pour cela, et le fait que William soit là pour moi, avait permis à mieux vivre cette situation. « - Me faire du mal c’est une chose, mais tu n’as plus donné de nouvelles à William, il était là pour toi quand ça n’allait pas avec tes parents et tu lui as tourné le dos, comme à moi … », me concernant, je n’arrivais pas à en vouloir profondément à Joshua, je ressentais encore quelque chose pour lui, notre relation était comme incomplète, mais pour William, c’était tout autre chose. En effet, ce dernier n’avait pas compris pourquoi Joshua avait tout simplement arrêté de lui parler, il aurait pu le résonner et bien entendu, il lui en voulait. « Je suis venu pour te parler … Pour t'expliquer les raisons de mon départ. », comme s’il y avait une raison à son départ … Certes je savais que ses parents n’étaient pas très commode mais pour moi, Joshua avait tout simplement pris conscience que ce que ce serait d’avoir un bébé et il avait pris la fuite. « - Je t’écoute … », je ne pouvais m’empêcher de regarder la photo de Thomas, il ressemblait beaucoup à Joshua, surtout en terme de caractère et pour lui je me devais de l’écouter.« Je n'ai jamais voulu partir … te quitter ou même … abandonner notre fils. J'ai été lâche. Quand t'es rentrée chez toi après qu'on ait annoncé ta grossesse, ma mère m'a fait comprendre que si je lui désobéissais, elle allait me renier et faire en sorte que personne ne nous engage pour de futurs emplois. Elle menaçait ta famille. Ton père. Ta mère. Elle te menaçait toi … Alors je suis parti … Je ne savais pas pour … Thomas … Elle m'a envoyé un message une semaine après pour me dire que tu avais avorté … Je pensais que c'était vrai ... », en entendant ces mots-là, je relevais la tête et le regardais d’un air suspicieux, je n’arrivais pas à croire cela, ce que sa mère avait fait. Je savais qu’elle ne m’aimait pas, mais je ne pouvais pas me douter que c’était à ce point-là. « - Et elle aurait fait quoi ? On aurait pu déménager, se construire une autre vie, à moins que pour toi, ton héritage était plus important que nous … », je savais que ces mots allaient le blesser et même si ce n’en était pas le but, inconsciemment je ne voulais pas lui rendre la tâche facile. « - J’y ai pensé à l’avortement quand tu es parti, mais William a été là pour me rassurer … mais c’était ton rôle à l’époque, pas le sien et tu as préféré partir … », je le regardais avec un air triste. « - Tu as d’autres enfants ? », après tout j’avais à peu près réussi à tourner la page, alors pourquoi pas lui ? Mais je n’osais pas lui demander s’il était marié, alors je regardais son annulaire, et à première vue, il n’y avait pas de bague, contrairement à moi. Alors inconsciemment, je commençais à jouer avec ma bague de fiançailles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: I've missed you so much. [CAITLYN]   Sam 1 Oct - 13:12

Caitlyn & Joshua
Durant sept longues années, Joshua n'a pas arrêté de penser à Caitlyn. Il se demandait ce qu'elle était devenue, si elle était heureuse, si elle avait trouver un homme digne d'elle. Il ne s'imaginait pas qu'elle allait se marier avec William, son ancien meilleur ami. C'est également l'une des raisons de sa venue ici. Il ne comprend pas cela. Il n'aura jamais fait ça à William, même si ce dernier avait été dans sa position. Mais dans le fond, le jeune Parrish a bien conscience qu'il n'a pas vraiment son mot à dire. C'est lui qui a abandonné sa famille comme un lâche alors que son ancien meilleur ami avait sûrement toujours été là pour les aider. Joshua n'a plus jamais réussi à aimer depuis son départ. Il a pourtant connu de nombreuses femmes, il en a apporté tout autant dans ses draps, mais jamais il n'a ressenti ce qu'il ressentait pour Caitlyn. C'est la femme de sa vie, il en a conscience. Il le sait depuis toujours. Et s'il a tout fait foirer, il veut au moins pouvoir se rattraper comme il le peut. En les aidant, en étant là pour Thomas. Il désire se racheter. Leur prouver qu'il n'est pas un moins que rien, même si cela signifie dire adieu à tout jamais à sa relation avec la jolie blonde posée en face de lui. Il ne lui en veut pas. Il sait qu'elle était obligée de refaire sa vie. Elle n'allait pas l'attendre des années durant sans savoir s'il allait vraiment revenir, n'est-ce pas ? Lui-même ne pensait pas remettre un jour les pieds dans cette fichue ville qu'il aime tant. La réaction de Caitlyn ne se fait pas attendre et Joshua l'écoute sans lui couper la parole. Il la respecte. Pour tout ce qu'elle a fait. Pour l'avoir aimer alors qu'il n'était qu'un moins que rien, pour avoir élever leur fils alors qu'il n'était pas là pour l'aider à le faire. Il écoute la belle blonde, fronçant les sourcils quand elle lui parle de William. Il faut dire qu'il n'a pas vraiment envie de parler de lui. « Je sais, que j'aurais dû prendre contact avec toi plus tôt, mais ça ne m'excuse pas et j'en ai conscience … Et je ne m'en veux pas pour William. Ce que je lui ai fais est moindre comparé à ce que je t'ai fait à toi. » Il avoue, ne voulant pas lui mentir. Il se fiche bien de savoir qu'il a blessé William, ce dernier ne se gêne pas pour toucher la femme qu'il aime depuis qu'il est à l'université, après tout.

Joshua inspire doucement alors qu'il lui annonce qu'il est venu ici pour s'expliquer, pour lui donner les raisons de son départ. Il ne veut pas qu'elle termine sa vie sans savoir ce qu'il s'est réellement passé. Après tout, il n'a jamais voulu lui créer autant de problèmes, autant de torts. Il s'en veut énormément. Qu'aurait-elle fait ? Le jeune Parrish regarde son ex petite amie d'un air sceptique. Elle sait très bien de quoi est capable sa mère. Son héritage plus important qu'eux ? Il sent son cœur se serrer et baisse piteusement les yeux au sol, fixant ce dernier sans répondre. Non. Il aurait tout abandonner à Londres s'il avait qu'elle avait garder leur enfant. Il aurait tout abandonner s'il avait été un peu plus courageux à l'époque. William. Encore et toujours William. « Mon héritage n'était et n'est pas plus important que vous, sinon je ne serais pas là à l'heure actuelle, Cailtyn. J'étais un imbécile à l'époque et j'ai cru bêtement les paroles de ma mère. Elle aurait tout fait pour me pousser à bout et tu le sais très bien. On aurait pu déménager, oui … Voilà des années que je m'imagine tout un tas de scénarios dans lesquels je serais rester à vos côtés … Mais malheureusement, on ne peut pas changer le passé ... » Pourtant, il aimerait plus que tout au monde le fait de pouvoir retourner dans le temps. Il aimerait pouvoir se rencontrer plus jeune et se tabasser lui-même. Il aimerait pouvoir parler à ce jeune Joshua qui écoutait au doigt et à l'oeil sa mère alors qu'il était majeur et pleinement conscient de ce qu'il faisait. La soudainement question de Caitlyn le fait tiquer et il la regarde triturer sa bague de fiançailles. Il aurait tant aimé pouvoir la demander en mariage quand il a appris qu'ils allaient être parents. Il aurait tant aimé faire les choses biens pour Thomas et elle. « Non, je n'ai pas d'enfants, je ne suis pas marié, fiancé ou même en couple. Disons qu'il est difficile d'oublier la femme qu'on aimait et qu'on aime toujours. Tu sais Caitlyn … Je n'avais pas peur d'être père à l'époque. Quand tu me l'as dit, je n'ai pas fait semblant d'être heureux. Je l'étais vraiment. Je me voyais déjà le jour de ton accouchement, en train de serrer notre enfant dans mes bras … Je ne t'ai jamais menti sur mes sentiments ou sur mes intentions, crois-moi … J'étais juste trop faible pour me révolter contre ma famille. Et je le regrette aujourd'hui. Tu peux me détester, tu en as tous les droits … Mais sache que … si jamais … Je suis là maintenant … Je ne compte plus partir ... » Il déglutit et se gratte le bras, mal à l'aise et blessé par les paroles de la jeune femme. Il ne peut pourtant pas lui en vouloir, car il sait qu'il mérite encore plus que de petits pics.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: I've missed you so much. [CAITLYN]   Dim 2 Oct - 13:14

Caitlyn & Joshua
Contrairement à ce que beaucoup en ville avaient pu penser, je ne m’étais pas de suite mise en couple avec William, après le départ de Joshua, je ne voulais rencontrer personne puis après l’accouchement, je m’étais focalisée sur mon fils. Puis au fil des semaines, des mois et des années, j’avais repris confiance en moi et j’enchainais les rendez-vous ainsi que les speed dating mais rien n’en sorti jusqu’à ce que William et moi nous nous rapprochions. Au début de notre relation, mon père me mit en garde contre les commérages, contre les Parrish qui me verraient toujours comme une profiteuse mais également contre Thomas qui n’aimerait peut-être pas ça. Mais contre toute attente, ce dernier était content car même si William n’était pas son vrai père, il le considérait comme son père. Et parfois, je pouvais entendre leurs conversations, William lui racontait son enfance avec Joshua, mais aussi comment il était, chose que j’appréciais, car pour ma part, j’avais par moment du mal à parler de Joshua, peut-être parce que cela était trop douloureux. Mais le revoir devant moi en ce moment me paraissait irréel, en effet je n’aurais pas cru que cela arriverait, qu’il reviendrait après tant d’années et même si je lui parlais de William, je savais que cela le blesserait. Nous passions beaucoup de temps ensemble étant plus jeune, et même si à ce moment-là je n’éprouvais que de l’amitié pour ce dernier, je n’avais pas imaginé une seule seconde que cela évoluerait jusqu’à un mariage. « Je sais, que j'aurais dû prendre contact avec toi plus tôt, mais ça ne m'excuse pas et j'en ai conscience … Et je ne m'en veux pas pour William. Ce que je lui ai fait est moindre comparé à ce que je t'ai fait à toi. », sur ce point-là il n’avait pas tort. En effet, entre abandonner sa copine enceinte et son meilleur ami, il est vrai que le meilleur ami passe au second plan. « - tu aurais pu m’envoyer une lettre pour m’expliquer tout ça, j’aurais compris, je t’ai attendu plusieurs années… », je n’arrêtais pas de le fixer, comme si cette conversation était un rêve. « - Quand tu es parti, j’en ai souffert terriblement, mais William aussi … Nous n’avons pas compris pourquoi tu ne lui as pas donné de nouvelles, vous étiez inséparables avant … », il est vrai que le fait qu’il n’ait pas repris contact avec son meilleur ami m’avait étonné, on ne coupe pas les ponts comme ça avec ses amis. « - Et je sais que de m’entendre défendre William n’est peut-être pas plaisant pour toi, j’en suis consciente mais on va se marier lui et moi, on s’aime … », inconsciemment je me mordis la lèvre inférieure, comme si je ne croyais pas moi-même ce que je disais.

Parler du passé me faisait remonter des souvenirs, des bons comme des mauvais souvenirs. Quand Joshua partit de Lakewood, j’avais fini par oublier les bons moments pour ne garder que les mauvais, comme cela c’était plus facile de vivre cette situation. Mais le revoir en face de moi, fit remonter les bons souvenirs, ceux où nous avions été heureux ensemble, et par moment j’essayais de m’imaginer notre vie s’il était resté avec nous. « Mon héritage n'était et n'est pas plus important que vous, sinon je ne serais pas là à l'heure actuelle, Cailtyn. J'étais un imbécile à l'époque et j'ai cru bêtement les paroles de ma mère. Elle aurait tout fait pour me pousser à bout et tu le sais très bien. On aurait pu déménager, oui … Voilà des années que je m'imagine tout un tas de scénarios dans lesquels je serais rester à vos côtés … Mais malheureusement, on ne peut pas changer le passé ... », il est vrai que nous ne pouvions pas changer le passé, et donc j’avais appris à vivre avec. Le voir comme cela, triste, je voulais le prendre dans mes bras, lui dire que je lui pardonnais mais cela était trop tôt, je ne pouvais pas lui pardonner aussi facilement. « - Oui on ne peut pas changer le passé … Tu n’as pas simplement cru les paroles de ta mère, tu m’as occulté de ta vie, comme si ce que nous avions vécu ensemble n’était pas important à tes yeux … Oui je sais tu avais peur pour nous mais c’est un peu facile de revenir comme ça, tu ne crois pas ? », bien que mes paroles soient dur, je n’haussais pas le ton, j’avais appris avec mon métier à rester calme dans n’importe quelle situation mais aussi car j’avais mis ma rancœur de côté. « Non, je n'ai pas d'enfants, je ne suis pas marié, fiancé ou même en couple. Disons qu'il est difficile d'oublier la femme qu'on aimait et qu'on aime toujours. Tu sais Caitlyn … Je n'avais pas peur d'être père à l'époque. Quand tu me l'as dit, je n'ai pas fait semblant d'être heureux. Je l'étais vraiment. Je me voyais déjà le jour de ton accouchement, en train de serrer notre enfant dans mes bras … Je ne t'ai jamais menti sur mes sentiments ou sur mes intentions, crois-moi … J'étais juste trop faible pour me révolter contre ma famille. Et je le regrette aujourd'hui. Tu peux me détester, tu en as tous les droits … Mais sache que … si jamais … Je suis là maintenant … Je ne compte plus partir ... », ces paroles, j’aurais aimé les entendre plus tôt, mais voilà il me les disait maintenant, à quelques semaines de mon mariage. Il est vrai que je l’avais un peu cherché en envoyant mon mail, mais je n’aurais jamais cru le revoir aussi vite après avoir envoyé cela. « - Tu veux quoi Joshua ? », certes les paroles qu’il venait de me dire, m’avait fait ressentir quelque chose, mais je ne pouvais pas tout oublier et tout abandonner d’un coup, je devais penser avant tout à Thomas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: I've missed you so much. [CAITLYN]   Dim 2 Oct - 14:45

Caitlyn & Joshua
La vie est dure, Joshua le sait très bien. Une fois que l'on fait un choix, il est généralement impossible de revenir en arrière. Pourtant, il aimerait tant faire un saut dans le passé, pour s'empêcher de partir vivre à Londres et d'abandonner les gens qu'il aimait et qu'il aime toujours. Il ne comprend pas vraiment comment il a pu leur faire ça. Si il y a sept ans, il avait ses raisons, désormais, elles lui semblent dérisoires, stupides et immatures. C'est le cas, sûrement aux yeux des autres également, mais malheureusement, il ne peut rien changer. Ce serait trop facile sinon, n'est-ce pas ? Il souffle doucement et se gratte la nuque alors qu'il termine de donner des explications à la femme qu'il a toujours aimé. Il ne l'a pas oublié. Même quand il avait rendez-vous avec d'autres filles, même quand il en embrassait pour s'amuser, dans son esprit, il n'y avait que la voix, le prénom et le visage de Caitlyn. « Je sais que j'aurais pu t'envoyer une lettre et je sais aussi que vous en avez souffert, je ne suis pas stupide. Si j'ai souffert de tout ça, vous avez dû ressentir le double, voir le triple de mes sentiments. » Il la regarde, sincère. Il pense tout ce qu'il dit. Il ne ment pas. Il ne joue pas un double jeu. Il laisse tomber son masque de pierre, lui avouant ses sentiments, ses ressentis. Néanmoins, lorsque la jolie blonde lui relance en pleins visage qu'elle va se marier avec William et qu'ils s'aiment, le monde de Joshua s'écroule. Le dernier espoir qu'il lui restait s'évapore en une fumée noire en son âme torturée et il serre nerveusement le poing gauche alors que ses doigts se mettent à trembler. Elle l'a dit. Ils s'aiment. Alors que vient-il faire ici ? Il n'a pas le droit de réapparaître après tant d'années pour tout briser n'est-ce pas ? Mais il ne peut pas s'en empêcher. Il en a besoin. Horriblement besoin. Il ne comprend tout de même pas. Dans son e-mail, elle lui disait que s'il revenait, elle abandonnerait tout. Il se rend compte maintenant … Il a été tellement stupide de croire qu'elle le pensait vraiment. Il a été si naïf de croire qu'il pourrait se rattraper après tout ce temps.

Alors, le jeune Parrish hoche faiblement de la tête sans répondre à la dernière phrase de la jolie blonde. Il ne peut rien dire, ni rien faire, il sent bien qu'il n'a plus sa place dans sa vie. Alors quand elle lui parle de son héritage, Joshua tique et se défend. Il n'en a rien à foutre de l'argent de sa famille. Son compte en banque pourrait être en découvert, il s'en ficherait. L'argent ne fait pas le bonheur ; il est le premier pour savoir une chose pareille. Dépité, le garçon se tait et fixe le sol en se mordillant avec violence le creux de la joue droite pour ne pas montrer d'à quel point il est blessé. Pour qui se prend-il de toute manière ? C'est lui qui les a abandonné et pas l'inverse. « Je ne reviens pas ici parce que je pense que c'est facile, Caitlyn. Je suis là pour te donner des explications, pour te montrer que je ne suis plus le petit garçon qui avait peur de ses parents. » Il se justifie, bien qu'il n'en ressente pas forcément le besoin. Il avait pourtant été clair dans ses paroles, non ? Il soupire tristement et se crispe en entendant la question de son ex petite amie. Non. Il ne s'est pas marié, ni même fiancé. Il n'arrive plus à aimer depuis la jeune Barton et il ne veut pas d'un mariage sans amour. La jolie blonde ne semble pas vraiment très réceptive et lui demande soudainement ce qu'il veut. Joshua se redresse et la regarde un instant dans les yeux avant de déglutir. « A ton avis, qu'est-ce que je veux, Caitlyn ? Je veux connaître mon fils. » Il est hors de question que William se prenne pour son père. Il ne l'est pas, même s'il a toujours été là pour lui. Même si lui a pu voir ses premiers pas et entendre ses premiers mots.

Contractant la mâchoire en y pensant, Joshua inspire longuement pour se détendre et ne pas s'énerver. Ce qu'il aimerait se foutre une raclée à lui-même. Il le mériterait amplement. « Je veux qu'il sache qui je suis, je veux lui dire pourquoi je suis parti et pourquoi je suis revenu. Je me fiche de savoir s'il me déteste ou non. Je ne le connais pas, Cait', mais sache que c'est mon enfant et que je l'aime. Je ne compte pas te l'enlever, ni même crier au monde entier que je suis son père car je sais qu'il ne me considérera peut-être jamais comme tel, mais je veux le voir. Lui parler. Et je veux aussi regagner ta confiance et te prouver que je suis désormais un homme de valeur et une personne juste. » Joshua ne sait pas vraiment si ses paroles sauront lui faire comprendre qu'il est réellement sincère et sérieux, mais il tente le tout pour le tout. Il n'en peut plus de vivre loin d'eux. Il n'en peut plus de se tourmenter l'esprit sans arrêt. « Tu l'aimes vraiment, William ? » Il demande soudainement avant de froncer le nez, détournant le regard. Bon sang. Comment a-t-il pu demander cela avec aussi peu de tact ? Quel imbécile.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: I've missed you so much. [CAITLYN]   Dim 2 Oct - 17:24

Caitlyn & Joshua
Je voyais bien que cette discussion faisait beaucoup de mal à Joshua, alors je commençais à penser que ce qu’il disait était réellement sincère, qu’après tout sa mère ne lui avait pas dit la vérité, et qu’il avait été réellement stupide plus jeune. Pour ce dernier point, beaucoup le savaient mais j’essayais de voir le bien en chaque personne et à cette époque-là, je pensais que je pouvais changer Joshua, qu’il arrêterait d’écouter ses parents, qu’il prendrait ses propres décisions, mais ce ne fut pas le cas. Par moment, j’essayais de m’imaginer sa vie loin de Lakewood, et j’avais toujours pensé que sa mère lui aurait présenté beaucoup de femmes et qu’il se serait rapidement marié, alors en apprenant qu’il ne l’était pas, cela m’avait étonné, peut-être qu’après tout il avait enfin réussi à s’émanciper de la puissance de sa famille. « Je sais que j'aurais pu t'envoyer une lettre et je sais aussi que vous en avez souffert, je ne suis pas stupide. Si j'ai souffert de tout ça, vous avez dû ressentir le double, voire le triple de mes sentiments. », je le fixais de nouveau et je vis le regard qu’il avait lorsque nous étions ensemble, un regard sincère, il m’avait l’air triste par rapport à ce qu’il s’était passé, alors sans réfléchir un instant, je lui pris sa main comme pour le rassurer. A son contact, je remarquais que sa peau était douce comme avant, comme si certaines choses ne changeaient pas. « - J’aurais peut-être du t’envoyer ce message plus tôt … », pour la première fois depuis le début de notre discussion, j’admettais également l’une de mes fautes, chose assez rare en faites, et je ne faisais cela qu’avec ceux qui comptaient réellement à mes yeux. Même si cela faisait beaucoup d’années que nous ne nous étions pas revu, j’avais cette impression de ne pas l’avoir quitté, ce qui me perturbait légèrement comme je n’avais jamais ressenti cette sensation avec William.

Quand j’avais annoncé quelques années plus tôt à mon père avec qui je passais le plus clair de mon temps, ce dernier ne se sentait pas rassuré, non pas qu’il pensait que je n’étais pas en sécurité, mais il ne voulait pas que ce dernier me change. En effet, grâce à Joshua, un nouveau monde s’était offert à moi, celui de l’élite de la ville. Au début contente d’en faire légèrement partie, j’avais vite déchanté lorsque je remarquais que pour beaucoup, je n’étais qu’une gamine qui avait perdu sa mère assez jeune et dont le père essayait tant bien que de mal à élever sa fille unique. Alors il était ironique de voir que dorénavant, j’avais ma place dans l’élite de la ville grâce à mon métier. Et même si j’avais un salaire confortable, j’essayais de faire au maximum des économies, je n’aimais pas forcément dépenser de l’argent inutilement, peut-être parce qu’on m’avait appris à faire attention quasiment toute ma vie, valeur que j’essayais d’inculquer à Thomas qui ne se montrait pas très réceptif. « Je ne reviens pas ici parce que je pense que c'est facile, Caitlyn. Je suis là pour te donner des explications, pour te montrer que je ne suis plus le petit garçon qui avait peur de ses parents. », à ce moment-là je ne pu m’empêcher de soupirer, non pas d’exaspération mais parce que je me souvins de comment Joshua était en compagnie de ses parents. En effet, quand je pouvais assister à des repas de famille chez les Parrish, je constatais que Joshua se comportait comme un petit garçon, qui respectait certes ses parents mais on avait également l’impression qu’il en avait peur, en voyant sa mère il était compréhensible d’en avoir peur. « - il est vrai que ta mère n’est pas facile à vivre, même encore maintenant … », avec sa mère nous ne nous étions jamais entendue et ce même encore maintenant. Par moment nous nous croisions en ville même avec Thomas et elle ne daignait pas le regarder, peut-être ressemblait-il trop à Joshua. « A ton avis, qu'est-ce que je veux, Caitlyn ? Je veux connaître mon fils. », il avait dit les mots que je redoutais le plus, comment pouvais-je expliquer à Thomas que son père était de retour et surtout pourquoi ce dernier était parti. Je lui pris ses deux mains et le regardait avec un air plutôt triste : « - Joshua … Je sais que tu veux rattraper le temps perdu avec Thomas mais laisse-moi le temps de lui expliquer … Il ne pense pas que William est son père, mais tu ne peux pas revenir comme ça du jour au lendemain dans sa vie, il ne comprendrait pas… », je commençais déjà à chercher comment j’allais expliquer à Thomas que son père était revenu. « - Tu pourrais passer un jour à la maison, au moins Thomas aurait ses repères au cas où … », j’essayais d’être compatissante face à Joshua même si j’étais consciente qu’il n’accepterait peut-être pas cette proposition.

Je savais que la situation n’était pas facile pour lui, apprendre d’un coup qu’il avait un fils et que la mère de son fils allait se marier avec son ancien meilleur ami, et je n’en étais pas fière. Quand j’étais enceinte et même après mon accouchement, plusieurs habitants pensaient que William était le père de Thomas et que c’était pour ça que Joshua était parti, puis plus Thomas grandissait et plus il ressemblait à Joshua, chose qui clôtura les rumeurs. « Je veux qu'il sache qui je suis, je veux lui dire pourquoi je suis parti et pourquoi je suis revenu. Je me fiche de savoir s'il me déteste ou non. Je ne le connais pas, Cait', mais sache que c'est mon enfant et que je l'aime. Je ne compte pas te l'enlever, ni même crier au monde entier que je suis son père car je sais qu'il ne me considérera peut-être jamais comme tel, mais je veux le voir. Lui parler. Et je veux aussi regagner ta confiance et te prouver que je suis désormais un homme de valeur et une personne juste. », les mots que Joshua étaient dur, mais cela était la vérité et lui comme moi nous ne pouvions changer cela. « - Il ne te déteste pas, enfin il ne te connait pas … c’est sûr qu’il sera distant avec toi vu que tu n’es qu’un inconnu pour lui mais il pose souvent des questions sur toi … Et je n’ai jamais cru que tu n’avais aucune valeur, juste que tu n’écoutais que tes parents et pas ton cœur. », même si la situation ne se prêtait pas à cela, je lui fis un petit sourire, le premier depuis des années. « Tu l'aimes vraiment, William ? », outch la question qui tue. Au fond de moi je pensais aimer William mais quand je revis Joshua, j’avais l’impression que mon cœur s’était arrêté ce qui en une fraction de seconde chamboula tout ce que je ressentais pour William. « - Pas comme je t’ai aimé… », je ne répondais pas à sa question volontairement, à ce moment présent, je ne savais pas qui j’aimais le plus, si c’était William ou Joshua. Joshua c’était mon premier amour, dont notre relation n’était pas terminée, puis il y avait William qui lui représentait la sécurité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: I've missed you so much. [CAITLYN]   Dim 2 Oct - 21:07

Caitlyn & Joshua
Malgré les années passées, les sentiments que le garçon porte à son ex petite amie n'ont pas changés. Il est toujours aussi fou amoureux d'elle. C'est le grand amour. La seule femme qui a su le garder plus d'un mois sans qu'il n'ait besoin d'aller voir ailleurs. La seule femme qui lui a permis de grandir et d'être heureux. Elle avait beaucoup d'influence sur lui, malheureusement, elle n'en avait pas encore assez à l'époque où sa mère l'a menacé pour l'envoyer loin d'elle et de leur futur enfant. Joshua sent son cœur louper un battement lorsque la jolie blonde annonce qu'elle aurait peut-être dû lui envoyer un message. Il ne répond pas, mais il n'en pense pas moins. Il est vrai qu'elle aurait dû. S'il avait su qu'il était réellement papa, s'il avait eu une photo du petit Thomas … Il est persuadé qu'il aurait tout plaquer pour les rejoindre. On n'abandonne pas son propre enfant. Ni même sa petite amie enceinte, c'est vrai, mais … à l'époque, il n'était qu'un petit fils à papa peureux et naïf. Le beau châtain se mordille la lèvre inférieure un court instant alors qu'il réfléchit à comment il va pouvoir tourner ses phrases pour lui faire comprendre ce qu'il veut lui dire. Finalement, il opte pour quelque chose de simple et lui parle de son côté peureux de l'époque. Désormais, il n'est plus le même, ça c'est sûr. Sinon, il ne serait jamais revenu à Lakewood. Il n'a pas peur de dire à ses parents qu'il désire rencontrer son fils ou de reconquérir Caitlyn. Que peuvent-ils lui faire désormais ? Au pire des cas, il leur fera comprendre qu'il est leur seul héritier, le seul qui peut reprendre le flambeau familiale et faire perdurer leur nom. Ils ne peuvent plus le manipuler comme ils le faisant dans le temps. Il n'a plus vingt ans désormais. Un faible sourire étire soudainement ses lèvres quand la jolie blonde lui avoue que sa mère n'a jamais été facile à vivre. Ce n'est pas lui qui ira dire le contraire. Il le sait, puisqu'il a vécu avec elle durant de nombreuses années.

Son retour à Lakewood ne sera pas sans conséquences et il le sait très bien. Mais que pourrait-il faire d'autres ? Il ne peut pas se terrer toute sa vie en Angleterre, non. Il préfère devenir fou et être interner dans un asile plutôt que de ressasser son passé sans arrêt. Alors, quand Caitlyn lui demande soudainement ce qu'il désire, Joshua se redresse et plonge son regard dans le sien. C'est pourtant évident, non ? Il lui avoue tout. Son envie de rencontrer Thomas, de lui dire qu'il sera toujours là pour lui, qu'il est son père et qu'il désire se rattraper pour toutes ces années d'absences. Son envie de prouver à la jeune femme qu'il a changé, qu'il n'est plus un petit garçon et qu'il désire plus que tout au monde se faire pardonner. Soudainement, Caitlyn s'approche de lui avant de lui prendre les mains avec tendresse. Un long frisson le parcourt alors qu'il sent ses yeux s'embuer. Il se mord fortement le creux de la joue et papillonne plusieurs fois des yeux pour chasser ses larmes. Il ne veut pas lui paraître pitoyable. Hors de questions qu'il se mette à pleurer et à la supplier. Il n'est pas comme ça, voyons. Joshua opine doucement en entendant les paroles de la mère de son enfant. Il comprend tout à fait. Il ne peut pas se pointer du jour au lendemain et agir comme s'il avait toujours été là. Néanmoins, lorsque la belle avocate lui propose de passer chez elle, l'héritier de la famille Parrish se crispe et fronce les sourcils. « Pourquoi je viendrais chez vous ? Pour voir toutes vos photos de famille accrocher au mur ? Voir à quel point vous êtes heureux sans moi ? Non merci … Je préfère encore le rencontrer dans un parc ou n'importe où … Mais pas là où tu vis avec ce co- avec William … S'il te plaît ... » Il allait presque insulté son ancien meilleur ami. Il lui en veut énormément dans le fond. Il comprend qu'il ait été là pour aider Caitlyn à se remettre de ce qu'il lui a fait, mais de là à … Brr. Il ne veut même pas y penser.

Le vice président du journal local de la ville de Lakewood inspire longuement pour se détendre à nouveau, légèrement sur les nerfs alors qu'il glisse une main tremblante dans ses cheveux, tenant toujours l'une des mains de Caitlyn dans celle de gauche. Il ne veut pas la lâcher, mais il sait que c'est une mauvaise idée. Il ne comprend d'ailleurs pas pourquoi la jolie blonde ne lui hurle pas dessus. Il s'attendait à se faire insulter, frapper même, mais pas à ce qu'elle lui caresse les mains, comme elle le faisait avant pour le calmer lorsqu'il était énervé ou stressé. Il a l'impression de revenir huit années en arrière et bon sang, ce que c'est douloureux. « Je sais bien, Cait' … Et je ne compte pas le noyer sous des câlins ou des baisers de papa poule abruti. Je veux juste … apprendre à le connaître, le voir … Je … Je ne sais même pas à quoi ressemble mon fils ... » Il se mord la lèvre inférieure pour empêcher cette dernière de trembler alors que son cœur se serre douloureusement. A cause de cette histoire, il est devenu le genre de père qu'il a toujours détesté. Bon sang. Il est devenu comme la mère de son ex petite amie ; cette femme qui n'a jamais élevée sa fille, qui ne l'a jamais vue devenir une femme. Soufflant fort, Joshua lâche doucement la main de Caitlyn après la lui avoir caresser avec douceur. Il baisse les yeux, fixant le sol, lui demandant soudainement si elle aime vraiment William. Il s'attend à tout. Au meilleur, comme au pire. Sa réponse le fait frémir. Pas comme il l'a aimé. Il hoche faiblement de la tête, se demandant ce que cela veut dire. Le trentenaire se masse doucement le poignet avant de regarder la jolie blonde dans les yeux. « Je suis vraiment désolé d'être parti ... » Il inspire et remonte doucement les manches de sa chemise, essayant de s'occuper les mains. « Mais … Je suis content de savoir que tu es heureuse aujourd'hui ... » Il lui annonce, bien que déçu. Si elle est heureuse avec William, a-t-il vraiment le droit de s'interposer entre eux ? Il n'en sait rien. Vraiment rien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: I've missed you so much. [CAITLYN]   Lun 3 Oct - 13:43

Caitlyn & Joshua
En discutant actuellement avec Joshua, je me demandais pourquoi je redevenais si facilement l’ancienne Caitlyn, celle qui avait certes un fort caractère mais pas assez pour tenir tête à la famille Parrish. Au début quand je les avais rencontrés, je les trouvais tout à fait charmant, surtout Madame Parrish, avec qui je voulais être proche, peut-être pour combler le vide maternel. Mais voilà, au fil du temps, j’avais bien cerné qu’elle ne me tolérait que pour son fils et que je n’étais qu’une passade pour elle. Alors au bout d’un an de relation, cette dernière commença à se sentir menacer par ma présence, comme si j’allais retourner Joshua contre elle, alors s’en fut fini de son comportement amical. A chaque fois que je passais le pas de leur porte, elle me faisait sentir comme une intruse, à tel point que j’avais pris l’habitude de voir Joshua soit chez moi ou dans un autre lieu. D’ailleurs, même encore maintenant quand je passe devant leur maison, je sens mon estomac se nouer, comme si cette maison était hantée et bien qu’elle soit jolie, cette maison me faisait toujours un peu peur. Je sortis de mes pensées et regarda de nouveau Joshua, une question me démangeait, alors avant de trop réfléchir, je le regardais et dit : « - Pourquoi tu n’as pas essayé de reprendre contact avec moi sans que ta mère ne soit au courant ? », il est vrai que maintenant il était relativement facile de reprendre contact avec quelqu’un par le biais d’internet.

Proposer à Joshua de venir passer chez moi était au début une bonne idée puis en l’énonçant à voix haute, je remarquais qu’il aurait sans doute été gêné par la situation, surtout si William était là, chose qui était fortement probable. Alors quand je vis la réaction de Joshua face à cette proposition, je remarquais que ce n’était pas du tout une bonne idée, et que celui du parc aurait peut-être été mieux apprécié. « Pourquoi je viendrais chez vous ? Pour voir toutes vos photos de famille accrocher au mur ? Voir à quel point vous êtes heureux sans moi ? Non merci … Je préfère encore le rencontrer dans un parc ou n'importe où … Mais pas là où tu vis avec ce co- avec William … S'il te plaît ... », je fixais de Joshua en fronçant les sourcils, comment pouvait-il insulter la personne qui avait été là pour elle alors que lui était aux abonnés absents. « - Tu as toutes les raisons d’être énervé contre William parce que nous nous sommes mis ensemble, mais il a été là pour moi lui … Et il a attendu, cela ne fait que deux ans que nous sommes un couple … Pas depuis sept ans, seulement deux ans. Au bout de cinq ans sans de tes nouvelles, on s’est dit que tu avais tourné la page, alors oui peut-être que c’est dur pour toi de nous imaginer ensemble mais tu ne peux pas débarquer comme ça et attendre que je t’ai attendu sept années toute seule … », je réfléchissais un instant et essayait de me calmer avant de reprendre. « - Si ça n’aurait pas été William, ça aurait été quelqu’un d’autre, ce n’est pas un mauvais garçon et tu le sais … », j’essayais tant bien que de mal de convaincre Joshua te se calmer par rapport à William, je ne voulais pas que s’ils se croisent dans la rue, ils en viennent aux mains. « - D’accord pour un parc, on pourrait aller à celui qui est prêt du lac mais je t’avertis de suite, il y a de fortes chances que William soit là aussi. », je baissais la tête comme si je ne voulais pas croiser son regard mais surtout le voir s’énervé un peu plus.

Au fil du temps, j’avais remarqué que Joshua avait certaines manies comme passer ses mains dans ses cheveux lorsqu’il était énervé alors quand il le fit, je pu comprendre qu’il commençait à s’énerver face à cette situation. Et même si cela me faisait bizarre de discuter avec ce dernier, j’avais imaginé plusieurs fois comment aurais pu être nos retrouvailles. Je m’étais imaginée lui crier dessus, feindre l’indifférence ou tout oublier mais voilà finalement je décidais d’être diplomate avec ce dernier, en effet, je ne pouvais pas le faire disparaitre de ma vie ni de celle de Thomas comme ça, en reniant qui il était. « Je sais bien, Cait' … Et je ne compte pas le noyer sous des câlins ou des baisers de papa poule abruti. Je veux juste … apprendre à le connaître, le voir … Je … Je ne sais même pas à quoi ressemble mon fils ... », alors à ce moment-là, je fouillais dans mon portefeuille et sorti une photo de Thomas, et je pris soin de ne pas en prendre une où le petit garçon serait avec William et lui tendit. « - Tu peux la garder. Il te ressemble beaucoup … que ce soit sur le physique ou même sur le caractère, il est déjà têtue, un peu comme toi. », je lui fis un petit sourire pour détendre l’atmosphère qui commençait peu à peu à se tendre. Puis lorsque la discussion s’orienta de nouveau vers William, je ne savais pas trop comment me comporter, en effet c’était difficile de parler de sa relation actuelle avec un ex surtout quand la situation était compliquée avec ce dernier. « Je suis vraiment désolé d'être parti ... », à ce moment-là, je me levais de ma chaise et me dirigeait vers la fenêtre. Mon bureau avait une grande baie vitrée qui surplombait toute la ville, offrant une belle vue, où j’avais installé un canapé, histoire d’admirer parfois la vue durant ma pause déjeuner. Alors je m’asseyais sur ce canapé, avant de reporter mon regard sur Joshua. « - Maintenant je le sais que tu ne voulais pas partir … », je n’arrêtais pas de dévisager Joshua, ce dernier n’avait pas vraiment changé, il avait juste un peu vieilli comme tout le monde mais il restait tout de même très bel homme. Lorsque nous parlions de William, je ne me sentais pas spécialement à l’aise alors que Joshua venait de me dire qu’il m’aimait toujours, jamais l’impression de le trahir. « Mais … Je suis content de savoir que tu es heureuse aujourd'hui ... », heureuse, je ne savais plus réellement si je l’étais, il est vrai que je tenais beaucoup à William, mais le fait de revoir Joshua ne me laissait pas indifférente. « - Je le suis même si j’aurais voulu préparer ce mariage pour le nôtre … mais la vie en a décidé autrement… », tu en as décidé autrement. J’aurais voulu pouvoir lui dire que ce n’était pas grave, qu’il pouvait revenir et faire cas de rien mais je n’y arrivais pas, je ne pouvais pas. « -Tu sais, je t’aime toujours même après tout ce qui s’est passé mais si ce n’est que temporaire que tu es revenu … », j’avais dit ces mots car je les pensais mais à ce moment-là, je ne pensais pas aux conséquences qu’ils pouvaient amenés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: I've missed you so much. [CAITLYN]   Mer 5 Oct - 21:16

Caitlyn & Joshua
Joshua ne se sent soudainement pas très bien. Il faut dire que revoir la jolie blonde qu'il a aimé et qu'il aime toujours autant aujourd'hui le chamboule plus que n'importe quoi. Il n'a jamais ressenti cela. Il n'a jamais eu aussi honte. Il n'a jamais autant aimé qui que ce soit et pourtant … pourtant il mène une vie pathétique qui ne le rend pas heureux alors qu'il avait tout pour l'être il y a encore quelques années. Déglutissant lorsque la jeune femme lui demande soudainement pourquoi est-ce qu'il n'a pas essayé de reprendre contact avec elle sans que sa génitrice ne soit au courant, le trentenaire baisse les yeux et se gratte nerveusement la joue. « Peut-être parce que j'avais peur ? Je veux dire, je t'ai abandonné … J'étais persuadé que tu ne voulais plus me voir et que tu me détestais … J'voulais pas chambouler ta vie, je savais pais si t'avais trouvé quelqu'un d'autre. » Dit-il, honnête. Il ne compte pas lui mentir. Non. Plus de mensonges. Plus d'abandons. Il désire se rattraper plus que tout au monde, même si cela prend dix ans, il attendra. Il a bien attendu sept ans sans la voir, sans les voir, alors il peut bien attendre un peu longtemps, n'est-ce pas ? Même si ce sera sûrement très difficile, d'autant plus qu'il ne supporte pas le fait de savoir qu'elle vit avec William et qu'ils vont se marier. Lorsque Caitlyn lui propose de venir chez eux pour rencontrer Thomas, Joshua se crispe. Quoi ? Comment peut-elle lui demander cela alors qu'il vient de lui dire qu'il avait toujours des sentiments pour elle ? Il contracte nerveusement la mâchoire, serrant son poing gauche. Non. Impossible. Il verrait toutes les photos de familles, il verrait ce enfoiré et il en est hors de question, alors il essaie de lui faire comprendre gentiment qu'il ne désire point venir chez eux. Il préfère rencontrer son fils dans un lieu public. Tant qu'il peut le voir et lui parler … Lui montrer qu'il est désormais là pour lui. Joshua hoche de la tête en entendant la jolie blonde parler. Il a l'impression de se prendre des claques dans la figure depuis le début. « Je ne pensais pas que tu m'avais attendu bêtement pendant sept ans … C'est juste que … J'pensais pas non plus que tu t'étais mise en couple et que t'allais te marier avec mon meilleur ami d'enfance. » Il la regarde soudainement dans les yeux, une pointe d'amertume dans le ton de sa voix. Il lui en veut, c'est vrai. En réalité, il leur en veut à tous les deux. Il serait beaucoup mal si elle s'était mise avec un autre homme. Quelqu'un qui n'était pas son meilleur ami, en effet.

Joshua souffle doucement et se détend en entendant Caytlin lui annoncé qu'ils pourraient aller près du lac. Il se sent revivre doucement, avant que tout ne déchante. William ? De la partie ? Jamais. Le trentenaire fronce les sourcils et tique, les mains tremblantes. « Tu crois qu'j'ai envie de rencontrer mon fils alors que l'mec qui s'prend pour son père est là ? J'étais même pas au courant qu'il était né, Cait', je veux pas qu'il soit là si je le rencontre. Tu peux amener n'importe qui, mais pas lui ... » Il la supplie du regard. Il ne veut pas revoir William et soudainement, la peur lui dévore les tripes. Il a peur qu'ils les empêchent de le rencontrer, qu'il inculque de mauvais souvenirs de lui à Thomas. Il ne veut pas que son fils le déteste, même si cela doit sûrement être le cas. La conversation dérive sur leur enfant et Joshua tend la main pour attraper la photographie qu'elle lui tend. Ses yeux se posent doucement sur le visage poupard du petit garçon alors que son cœur se serre douloureusement. « Merci ... » Il lâche simplement, ne trouvant aucun autre mot à lui dire. Il lui ressemble beaucoup, c'est vrai, mais il a également des airs de Caytlin. Ses yeux, par exemple. S'excusant une nouvelle fois, le trentenaire regarde son ex petite amie se lever de sa chaise pour regarder par la fenêtre. « Je ne voulais pas partir … Mais je n'ai pas eu les couilles d'affronter ma mère non plus. » Il inspire et secoue doucement la tête en y repensant. Il a foutu leurs vies en l'air en déménageant au Royaume-Unis, il en a bien conscience. Joshua se masse la nuque et écoute la jolie blonde parler de nouveau. Lui aussi, aurait voulu préparer ce mariage comme étant le leur, mais le destin ne leur a visiblement pas garder cela pour eux. Il se crispe soudainement en l'entendant et tique. « Je ne suis pas revenu ici pour repartir ensuite, tu le comprendras bien un jour, je l'espère … Et ne dis pas que tu m'aimes toujours, je … préfère ne pas savoir ça. Si toi tu vas te marier, moi je n'arrive plus à aimer. Alors … ne dis pas ça. » Il détourne le regard et se mordille la lèvre inférieure avec nervosité. Il ne sait plus vraiment quoi dire. Après tout, il a tout dit. Alors, il se redresse doucement et installe la photo du petit Thomas dans son portefeuille, inspirant longuement. Il tend ensuite sa carte de travail à la jeune femme, le regard inquiet. « Tiens … N'hésites pas à me contacter, c'est mon portable … Si t'as un problème, ou juste envie de parler, n'hésites pas … Envoie moi un message pour me dire quand est-ce que je pourrais le rencontrer … okay ? » Il la regarde dans les yeux, louchant un long instant sur ses lèvres avant de se reprendre. Il ne doit pas tout faire foirer. Il doit se contenir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I've missed you so much. [CAITLYN]   

Revenir en haut Aller en bas
 
I've missed you so much. [CAITLYN]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « L'égo restera seul. » | Casey & Doryan & Caitlyn
» CAITLYN M. DI-ROSA ? eva longoria
» CAITLYN M. DI-ROSA ? Eva Longoria
» Le trombi des persos.
» « Rira bien qui rira le dernier » | Logan & Caitlyn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
picture of you :: FOUR YEARS, SIX MONTHS, TWO DAYS :: Don't you forget about me :: Rp-
Sauter vers: