AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 88 - Maison d'Erlina Murphy.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: 88 - Maison d'Erlina Murphy.    Jeu 27 Oct - 0:27


She's in love with you. You probably broke her heart.

Las Vegas. Une ville que je ne portais plus dans mon cœur depuis quelques semaines. Effectivement elle avait ruiné ma vie sentimentale mais également la femme dont je suis amoureux depuis plus d'un an. Je lui ai fais du mal. Non c'est un euphémisme, je l'ai complètement anéanti. Je la connais suffisamment pour savoir comment elle est actuellement. Pour tout dire je n'ai pas besoin de la voir pour le savoir. Je la connais. Du moins je le pense fortement. Il fallait que j'arrive à me rattraper, ou plus exactement à lui faire mes excuses et mes aveux. Il était primordiale qu'elle m'écoute sans trop s'énerver même si je n'y croyais absolument pas. Je savais qu'elle allait m'aboyer dessus, et après tout elle avait raison car je ne méritais que ça. J'avais foiré en épousant une Cléo alors que je n'étais plus maître de mon corps ni de mon âme. Je m'en voulais énormément de lui faire vivre cette épreuve mais j'avais beau réfléchir à tout ça, je ne trouvais pas la solution qui pouvait me sortir de là sans trop de douleurs. Moi je souffrais mais je m'en fichais. Je ne me plaignais pas de ça. Seulement je pensais à mon fils qui souffrait de mes erreurs et c'était pas simple d'assumer, c'était ce pourquoi j'avais fuis dans une ville d'à côté. Repartir de zéro ? Non, c'était juste le temps que ça se tasse mais même après 1 mois rien n'avait changé. Qu'allais-je pouvoir faire pour ne pas l'attrister davantage ? Je n'en savais rien.

Après avoir déposé mon fiston chez sa marraine, Nina, je m'étais diriger vers la maison d'Erlina afin de pouvoir la voir. Je ne savais pas si elle était chez elle mais j'étais sur d'une chose, elle ne travaillait pas. J'étais passé chez le fleuriste afin d'acheter ses fleurs préférés. Non je savais qu'elle n'allait pas me pardonner avec un bouquet mais j'avais toujours eu des attentions pour elle et je ne voulais pas changer. Même avec toute cette histoire. Je m'avançais dans son aller avant de toquer à sa porte. J'attendais quelques très longues secondes avant qu'elle ne vienne m'ouvrir. Je la regardais dans les yeux en souriant timidement, puis je lui tendis les fleurs. « Bonjour ma pu....Lyne. » Intérieurement je m'insultais. Comment avais-je pu laisser un petit 'ma puce' s'échapper de ma bouche ainsi ? Non mais n'importe quoi. Je venais de mettre à nouveau du stress, et c'était inutile d'en rajouter. « Je sais que tu collectionnes les vases, alors je ne suis pas venu les mains vides. » J'avais offert plusieurs bouquets à mon ex petite amie lors de notre histoire, donc j'étais sur à 100% qu'elle avait des vases pour l’accueillir.


Dernière édition par Adam Harper le Jeu 27 Oct - 17:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
- queen of lakewood -
avatar
≡ date d'inscription : 22/09/2016
≡ messages : 782
≡ pseudo/name : Cla.LB
≡ the face : Alicia Vikander
≡ multinick : Grace Berry
≡ disclaimer : cranberry- TUMBLR

≡ age : 25
≡ studies/job : Fleuriste, elle possède son propre magasin " La fleur d'Irlande "
≡ civil statute : Célibataire et le cœur en miette
≡ home : Phillips Road Street
≡ your place : Ma fiche

My relationships:
 

MessageSujet: Re: 88 - Maison d'Erlina Murphy.    Jeu 27 Oct - 1:20


He take your heart and broke it in a million of pieces

Trois jours. C'est le nombres de jours depuis qu'elle à couché avec Malone. C'est aussi le nombre de jour où elle n'a plus autant pensé à Adam. Adam. Son cœur lui fait moins mal qu'il y  a un mois quand elle y pense. Mais elle ne l'a plus revue depuis un mois. Cette fois où elle s'est enfuie de chez lui, son sac noir sur le dos remplie d'affaire et les joues imbibés de ses larmes. Elle s'était enfuie sans même laisser le temps à Adam de parler. Avec le recul elle ne le regrettait pas, pourquoi aurait il fallu qu'elle l'écoute. Il lui avait littéralement brisé le cœur, pas le contraire. La jolie irlandaise secoua la tête, histoire de chasser toutes ses pensées. Ça ne servait à rien, elle ne le reverrait probablement pas avant longtemps, il avait quitté la ville aux dernières nouvelles. Et c'était tant mieux. Ca lui donnait le temps de guérir avant de le voir. Encore une fois elle se força à penser à autre chose. La jolie brune finit par s'étaler de tout son long sur le canapé pour lire un livre que lui avait conseillée Théa.

La sonnette de l'appartement retentit et elle ne put s’empêcher de marmonner. Elle avait la flemme, elle était bien sur son canapé avec son livre. Pourtant elle s'obligea à se lever et à aller à la porte tout en se demandant qui pouvait bien vouloir la voir. Un petit coup d’œil dans le miroir, elle roula des yeux en voyant son chignon complètement parti en vrille, au moins elle s'était un peu maquillé ce matin et elle ressemblait quand même à quelque chose. Elle ouvre la porte, et elle regrette.Adam. Elle aurait du rester sur son canapé. « Bonjour ma pu....Lyne. » Elle hausse un sourcil, en se demandant s'il se fout d'elle, mais il à l'air plus embarrassé qu’autre chose. Elle soupire, montrant clairement qu'elle n'a aucune envie de lui parler. Parce que même si elle va mieux, ça fait quand même mal de le voilà, de l'entendre et de savoir qu'il l'a trahis, ça lui fait mal et elle à l'impression de repartir un mois en arrière. Pourtant Adam n'a pas l'air décidé de partir, et le connaissant elle sait que cette fois-ci elle ne pourra pas fuir. « Je sais que tu collectionnes les vases, alors je ne suis pas venu les mains vides. » Elle regarde le bouquet de fleur, il est joli. Ce sont ces fleurs préférés, de jolis lys blancs. Symbole de paix et d'amour. Oui il est joli, et il vient de chez son concurrent. Mais ça n'est pas bien grave, de toute façon elle est fermée aujourd'hui. Cependant il n'est pas question qu'elle lui laisse la tâche si facile. "Je te remercie de faire marcher mon concurrent, je suis sur qu'il était ravit. " Elle à la voie froide, la voie qui dit qu'elle veut qu'il s'en aille. Elle plante ces yeux dans ceux de son ancien amant essayant de lui faire comprendre définitivement qu'elle veut qu'il parte. Tout en sachant que c'est peine perdue.  J'ai rien à te dire Adam, alors tu peux partir et tes fleurs aussi"

_________________
Une fille d’Irlande...
Une fleur d'Irlande...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/[url=http://thefinalsong.forumactif.org/t68-les-plus-douces-melo
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: 88 - Maison d'Erlina Murphy.    Jeu 27 Oct - 17:58


She's in love with you. You probably broke her heart.

Revenir voir Erlina était une évidence à mes yeux. Il fallait que l'on arrive à se parler, à mettre les choses au clair afin de savoir où l'on en était réellement ensemble. Nous étions séparés, du moins c'était ce que j'avais en tête puisque j'avais fuis après mon erreur. J'avais mis un terme à notre relation en me mariant à Las Vegas. Ce n'était pas un acte volontaire mais elle ne semblait pas le comprendre. Seulement je la comprenais et je ne pouvais pas lui en vouloir. Comment pourrais-je après tout ? Comment aurais-je réagis si elle s'était mariée avec un homme, un de ses amis, à Las Vegas. Je n'en savais rien. C'était ce qui me paralysais. « Je te remercie de faire marcher mon concurrent, je suis sur qu'il était ravit. » Elle me regardait dans les yeux et je pouvais sentir énormément de colère envers moi. Je ne baissais pas son regard et doucement je reprenais la parole. « Un merci m'aurait convenu, tu sais. » Je n'avais pas envie de partir dans une bataille de mots mais il fallait qu'elle comprenne que je n'avais pas changé et que je n'allais pas me laisser marcher sur les pieds. Elle était en colère ? Parfait, mais j'allais la faire redescendre un peu sur Terre. « J'ai rien à te dire Adam, alors tu peux partir et tes fleurs aussi. »  Je regardais le bouquet de fleurs avant de secouer la tête, et je m'avançais de quelques pas. « Tu n'as peut être rien à me dire, mais moi j'ai des choses à te faire part. »  J'avais réagi comme un lâche en quittant cette ville mais je ne m'en voulait pas. J'avais tout fait pour protéger mon fils et j'y étais arrivé. Il était au courant de ce qu'il se passait, du moins en gros, et c'était déjà beaucoup pour moi. Je ne voulais pas lui faire de mal et c'était pour cette raison que j'avais décidé de ne rien lui cacher. Il était assez grand pour comprendre des choses, malheureusement pour moi. « Je ne pense pas que tu veuilles que l'on nous voit sur le paillasson à parler ensemble, alors puis-je entrer s'il te plait ? »  Nina m'avait raconté tout ce qu'il se passait en ville, mais également des choses qui étaient dites sur Erlina et je ne voulais pas rajouter plus de tristesse à mon ancienne petite amie.
Revenir en haut Aller en bas
- queen of lakewood -
avatar
≡ date d'inscription : 22/09/2016
≡ messages : 782
≡ pseudo/name : Cla.LB
≡ the face : Alicia Vikander
≡ multinick : Grace Berry
≡ disclaimer : cranberry- TUMBLR

≡ age : 25
≡ studies/job : Fleuriste, elle possède son propre magasin " La fleur d'Irlande "
≡ civil statute : Célibataire et le cœur en miette
≡ home : Phillips Road Street
≡ your place : Ma fiche

My relationships:
 

MessageSujet: Re: 88 - Maison d'Erlina Murphy.    Jeu 27 Oct - 23:44


He take your heart and broke it in a million of pieces

Elle ne veut vraiment pas le voir. Elle sait bien qu'elle allait forcement le revoir. Mais pas encore. Pas maintenant. Elle veut juste profiter encore de ce semblant d'euphorie qui l'habite depuis que Malone et elle..Elle ne veut pas penser à Adam. Elle ne veut pas penser au fait qu'un mois plutôt elle préparait un week-end à New-York pour leur un an alors que celui-ci était en train de se marrer. Non elle ne veut pas y penser. Parce qu'elle veut avancer, elle ne veut pas se sentir mal comme elle a pu se sentir. Elle n'a même pas encore été capable de défaire ce satané sac d'affaires à elle qui était chez Adam alors pourquoi elle serait capable de lui parler à lui directement. « Un merci m'aurait convenu, tu sais. » Elle hausse un sourcil comme l'air de dire vraiment? Et puis quoi encore. Elle ne l'avait pas trahit, il n'avait pas le droit de lui répondre de cette façon. Non, elle le pouvait, oui elle pouvait lui cracher les pires horreurs à la figure, mais il n'avait pas le droit, en aucun cas de lui répondre un tant soit peu. A la limite il pouvait s'excuser et partir. Mais c'était tout. Oui il pouvait partir, maintenant, le plus vite possible et revenir dans dix ans quand elle aurait construit une vie loin de lui. Seulement il n'avait pas l'air d'être de cet avis du tout. « Tu n'as peut être rien à me dire, mais moi j'ai des choses à te faire part. » La voie d'Adam était sans appel, elle ne pourrait pas s'en débarrasser. Non, il allait falloir qu'elle apprenne à vivre avec. Maintenant. De suite.  « Je ne pense pas que tu veuilles que l'on nous voit sur le paillasson à parler ensemble, alors puis-je entrer s'il te plait ? » Elle en avait rien à faire que les gens les voient ensemble. Rien du tout. Ou presque, parce que les gens reviendrait en groupe à sa boutique avec l'excuse d'avoir besoin de fleurs mais avec l'envie d'en savoir plus. Elle voit déjà les gens lui dire " Pauvre petite, j'espère que vous allez bien?. Finalement il a peut-être raison. Après une minute d'hésitation, elle souffle bruyamment et se pousse sur le côté pour refermer la porte derrière lui. "Bien je t'écoutes. Qu'est-ce que tu à me dire que je ne sache pas déjà? " C'est ironique. Elle se demande ce qu'il veut rajouter. Est ce qu'il est là pour la récupérer. Ou bien pour lui dire qu'il est avec Cléo? Elle ne sait pas trop et elle n'est pas sure d'avoir envie de savoir. Elle baisse le regard sur les fleurs et sans prendre garde elle les prend de la main de celui qu'elle considérait comme l'homme de sa vie quelques semaines auparavant. " Elles ont besoin d'eau." Oui, elles en ont besoin, et elle, elle a besoin de deux minutes pour analyser la situation. Adam est chez elle. Il est là. Et il veut lui parler. Et elle sent en son for intérieur que la discussion ne va pas être de tout repos. Alors en remplissant un joli vase imprimé à pois elle se promet de ne pas pleurer et de ne pas crier. C'est simple, deux petites règles, ne pas pleurer, ne pas crier. Elle revient dans le salon pose les fleurs sur une commode et se repère, ne pas pleurer, ne pas crier.



_________________
Une fille d’Irlande...
Une fleur d'Irlande...


Dernière édition par Erlina Murphy le Mer 2 Nov - 13:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/[url=http://thefinalsong.forumactif.org/t68-les-plus-douces-melo
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: 88 - Maison d'Erlina Murphy.    Ven 28 Oct - 21:27


She's in love with you. You probably broke her heart.

Elle n'était vraiment pas ravie de me voir devant elle et pourtant je savais que c'était la meilleure chose à faire. On devait s'expliquer, quitte à s'aboyer l'un sur l'autre. De toute manière il ne pouvait se passer que ça. Avouons le nous. J'étais très loin d'être serein face à cette femme que j'aimais sincèrement. Mais j'étais assez heureux de pouvoir entrer chez elle afin de lui parler. Je ne voulais pas lui attirer plus d'ennuis et c'était évident que ça allait être le cas si nous restions dehors. Rien que de me voir devant sa porte, on allait faire parler. Cette ville est géniale mais tellement nulle sur ce point. « Bien je t'écoutes. Qu'est-ce que tu à me dire que je ne sache pas déjà ? » Je n'aimais pas le ton qu'elle était entrain de prendre avec moi, et si elle continuait ainsi elle allait très rapidement déchanter. Je ne voulais pas hausser le ton mais si elle ne m'en laissait pas le choix alors je le ferai. Pour le moment je la fixais dans les yeux tout en lui répondant. « Que tu ne saches déjà ? Tu as l'impression de savoir beaucoup de choses mais rien ne vient de moi. » Beaucoup de personnes parlaient dans cette ville, et elle avait eu la version de certaines personnes mais pas la mienne. Du moins pas en détail. Mais elle évite le sujet, une nouvelle fois en s'occupant des fleurs. Je savais qu'elle aimait ça, c'était même devenu son métier, mais de là à me mettre de côté je n'aimais pas. Mais j'avais appris à me taire et à prendre sur moi. J'allais pas enflammer la situation. « Elles ont besoin d'eau. » Je lâchais un petit rire tout en lui répondant très naturellement. « J'ai toujours dis que tes concurrents étaient beaucoup moins professionnel que vous, toi. » Je n'avais rien contre eux, mais j'avais toujours soutenu ma petite amie durant notre relation. Elle me quitte pour donner de l'eau et je pénètre un peu plus dans sa maison. Je m'installe sur le divan avant de regarder un peu à droite et à gauche. Nos photos ont disparu. Je soupire alors que je n'avais rien touché chez moi. Les souvenirs étaient toujours là et nos preuves d'amour également. De son côté, tout avait changé. « Tu es prête à parler, à m'écouter ou tu vas encore trouver d'autres pétales fanés pour t'échapper ? »
Revenir en haut Aller en bas
- queen of lakewood -
avatar
≡ date d'inscription : 22/09/2016
≡ messages : 782
≡ pseudo/name : Cla.LB
≡ the face : Alicia Vikander
≡ multinick : Grace Berry
≡ disclaimer : cranberry- TUMBLR

≡ age : 25
≡ studies/job : Fleuriste, elle possède son propre magasin " La fleur d'Irlande "
≡ civil statute : Célibataire et le cœur en miette
≡ home : Phillips Road Street
≡ your place : Ma fiche

My relationships:
 

MessageSujet: Re: 88 - Maison d'Erlina Murphy.    Ven 28 Oct - 21:55


He take your heart and broke it in a million of pieces

« Que tu ne saches déjà ? Tu as l'impression de savoir beaucoup de choses mais rien ne vient de moi. » Au ton de sa voie elle comprend bien qu'elle n'a pas intérêt de trop le pousser, parce qu'elle va tout se reprendre sur la figure. Et pourtant elle est dans son droit. C'est lui qui l'a trahis pas le contraire. Elle ravale sa colère, où du moins elle essaie d'être moins froide tout en lui faisant bien comprendre qu'elle n'a pas pour autant envie d'être face à lui. " C'est toi qui m'a dit que tu était marié, et figures toi que j'ai eu une grande discussion avec ta femme il y a deux semaines. Et contrairement à ce que tu à l'air de penser, je n'écoutes pas les ragots. " C'est vrai elle en savait assez, et elle n'était vraiment pas sure d'avoir envie d'en savoir plus. Non, vraiment. Elle savait déjà que son cœur était en miette. Elle savait aussi que en un mois elle avait pleurer au moins des litres de larmes, et surtout surtout elle savait qu'elle avait encore mal, qu'elle l'aimait encore. Même avec Malone. Même avec ce qu'il s'était passé. Perdue. Oui c'est ça. ELle était perdue parce qu'elle aimait Adam. Et parce qu'avec Malone elle n'avait pas pensée à lui un seul instant. Parce que trois semaine plus tôt elle le considérait toujours comme l'homme de sa vie, et qu'aujourd'hui, elle se rendait compte que tout n'était pas aussi simple, et qu'Adam n'était peut-être qu'une très belle histoire avec de rencontrer quelqu'un d'autres. Oui. Perdue. Elle prend les fleurs et s'échappe. Elle s'échappe du rire d'Adam. Un rire qu'elle aime tant et qui, elle s'en rend compte lui à tant manqué. Non elle ne peut pas penser à ça. Elle revient vers lui le vase et les fleurs dans les mains, elle se plante debout face à lui et l'écoute « Tu es prête à parler, à m'écouter ou tu vas encore trouver d'autres pétales fanés pour t'échapper ? » Elle lui lance un regard noir. C'est elle qui s'échappe? Alors que c'est lui qui à fuit la ville? C'était le monde à l'envers. Vraiment. Elle soupire, fait le tour d'Adam pour s'asseoir sur le canapé où elle se laisse tombé tout en douceur, comme à son habitude. Elle hoche la tête, regarde son ancien petit-ami plus tendrement qu'elle ne l'aurait voulu. "J'imagine je n'ai pas le choix. Je t'écoutes." Et elle attends, craignant davantage encore ce qu'il va lui dire. Et s'il lui disait qu'il aimait Cléo? Elle savait bien que ca arriverait, elle le sentait, ils allaient finir ensemble mais de là à dire qu'elle était prête à l'entendre..C'était une autre histoire.

_________________
Une fille d’Irlande...
Une fleur d'Irlande...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/[url=http://thefinalsong.forumactif.org/t68-les-plus-douces-melo
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: 88 - Maison d'Erlina Murphy.    Mar 1 Nov - 21:47


She's in love with you. You probably broke her heart.

Erlina a toujours été une fille droite et très franche. C'est ce qu'il m'avait plu lorsque je l'avais rencontré. Cependant je l'avais trahi lors d'un moment de faiblesse et je m'en voulais. Oui je m'en voulais mais je n'avais pas encore pris le temps de le lui dire. Pourtant il le fallait. Il fallait qu'elle sache tout ce que j'avais sur le cœur afin de pouvoir comprendre la situation mais également de pouvoir commencer à me pardonner. Mais qui dit pardonner ne dit pas forcément oublier. Jamais elle ne pourra le faire puisque je lui ai fais trop de mal. J'en ai conscience et je m'en veux plus que tout. « C'est toi qui m'a dit que tu était marié, et figures toi que j'ai eu une grande discussion avec ta femme il y a deux semaines. Et contrairement à ce que tu à l'air de penser, je n'écoutes pas les ragots. » Je la regardais dans les yeux avant de faire de gros yeux. « Je t'ai seulement dis que je m'étais marié à Las Vegas, rien d'autre. Donc effectivement j'ai des choses à te dire même si tu as déjà été voir d'autres personnes. Jusqu'à preuve du contraire c'est moi qui est fauté et non le petit ami de la voisine de ton cousin. » Je détestais que l'on m'invente une vie et j'avais besoin de lui faire comprendre. Il fallait qu'elle baisse un peu sa garde et qu'elle me laisse le temps de tout lui expliquer. Ou plus exactement ce dont je me souvenais. C'est à dire pas grand chose, au final.

J'attendais patiemment Erlina dans son salon alors que j'essayais de réfléchir à tout ce que j'avais vécu dernièrement. Oui j'avais moins souffert qu'elle, et encore. Je l'aimais..je l'aime et je m'en veux énormément de lui avoir fait ça alors comment puis-je me regarder dans une glace après ça ? Je n'ai toujours pas la réponse à ma question. Je suis le seul fautif dans l'histoire et j'en ai conscience. Malheureusement. « J'imagine je n'ai pas le choix. Je t'écoutes. » Elle avait enfin compris, elle n'allait pas pouvoir échapper à cette conversation. Tant mieux car j'ai tant de choses à lui faire part. Je la regardais avant de souffler afin de me donner un peu plus de courage. « Je suis parti à Las Vegas le temps d'un week-end avec des amis. J'avais besoin de souffler, de m'amuser mais surtout de me couper de tout ça. Je pensais à toi et j'aime même parlé de toi pendant une bonne partie de la journée à mes amis. Et puis j'ai vu Cléo dans cet hôtel, on a commencé à parler. On a bu quelques verres, en plus de ceux que j'avais bu avec mes potes. Elle a voulu retrouver ses amies, donc on est partis ensemble. Après on s'est baladés dans Las Vegas et je ne me souviens de plus rien avant mon réveil. Celui où j'avais la bague au doigt. J'ai compris ce qu'il s'était passé quand j'ai vu la même chose au doigt de Cléo. Alors j'ai fuis, sans donner d'explications. Je suis revenu ici afin de te parler et de te l'avouer. Tu as été la première au courant, et je m'en veux énormément de t'avoir fait ça. Je pensais pouvoir passer au dessus de ce mariage mais il faut croire que nous ne sommes pas prêt à le faire. » Le 'nous' représentait Erlina et moi. « J'ai toujours été sincère envers toi, je t'ai toujours aimé et j'ai toujours été fidèle. Alors oui je sais que tu m'en veux, et que pour toi je ne l'ai pas été à Las Vegas mais au final on ne sait pas ce qu'il s'est passé... à part ce mariage. Mais un mariage à Las Vegas sous l'emprise de l'alcool ne représente pas un mariage d'amour. » C'était ma vision des choses mais elle ne devait pas voir les choses de cette manière.  
Revenir en haut Aller en bas
- queen of lakewood -
avatar
≡ date d'inscription : 22/09/2016
≡ messages : 782
≡ pseudo/name : Cla.LB
≡ the face : Alicia Vikander
≡ multinick : Grace Berry
≡ disclaimer : cranberry- TUMBLR

≡ age : 25
≡ studies/job : Fleuriste, elle possède son propre magasin " La fleur d'Irlande "
≡ civil statute : Célibataire et le cœur en miette
≡ home : Phillips Road Street
≡ your place : Ma fiche

My relationships:
 

MessageSujet: Re: 88 - Maison d'Erlina Murphy.    Mer 2 Nov - 13:58


He take your heart and broke it in a million of pieces



« Je t'ai seulement dis que je m'étais marié à Las Vegas, rien d'autre. Donc effectivement j'ai des choses à te dire même si tu as déjà été voir d'autres personnes. Jusqu'à preuve du contraire c'est moi qui est fauté et non le petit ami de la voisine de ton cousin. »
Parce qu'il croit que c'est elle qui à été voir Cléo? Et puis quoi encore. " J’hallucine! Tu me prend pour qui là Adam. Oui c'est toi qui est fauté et comme je te l'ai dit je n'ai pas été demander des informations à je ne sais qui, je ne suis pas comme ça et je pensais que tu le savait. Et ce n'est pas moi qui ai été voir Cléo, c'est elle qui s'est pointée sur mon lieu de travail. J'ai rien demandé à personne, depuis le début! Alors me parles pas comme ça et vient pas chez moi avec ton satané bouquet pour ensuite venir me reprocher quelque chose que je n'ai pas fait." Elle s'emportait un peu. Mais ça ne se voyait pas. Sa voie s'était calmée, et elle avait simplement dit ça comme on parlerait de la pluie et du beau temps. Et elle avait raison. C'était lui qui venait chez elle, c'était lui qui avait fait une connerie, et c'était elle qui devait entendre monsieur lever la voie? C'était le monde à l'envers. Pour mettre fin à cette partie de la discussion elle prit simplement les fleurs en prétendants qu'elle avaient  besoin d'eau. Elle elle avait besoin de reprendre son souffle. De prendre l'air. Et de réaliser ce qui se passait.

« Je suis parti à Las Vegas[...]Je pensais à toi et j'aime même parlé de toi pendant une bonne partie de la journée à mes amis.[...] j'ai fuis, sans donner d'explications. Je suis revenu ici afin de te parler et de te l'avouer. Tu as été la première au courant, et je m'en veux énormément de t'avoir fait ça. Je pensais pouvoir passer au dessus de ce mariage mais il faut croire que nous ne sommes pas prêt à le faire. J'ai toujours été sincère envers toi, je t'ai toujours aimé et j'ai toujours été fidèle. Alors oui je sais que tu m'en veux, et que pour toi je ne l'ai pas été à Las Vegas mais au final on ne sait pas ce qu'il s'est passé... à part ce mariage. Mais un mariage à Las Vegas sous l'emprise de l'alcool ne représente pas un mariage d'amour. » Sans qu'elle s'en aperçoivent réellement des larmes coulent sur ces joues. Chaque parole qu'il à dite lui ont transpercé le cœur de part en part. Oui de part en part. Il parle au passé, il ne l'aime plus. Il a dit qu'il l'aimait, avant. Avant tout ça. Avant sa fuite. Avant Vegas, pendant vegas? Mon dieu ce qu'elle à mal. Et en même temps une partie d'elle va bien. Une partie d'elle lui murmure de continuer de parler avec Adam, parce que c'est seulement en parlant qu'elle ira mieux. Un instant elle pense à Malone. Mais elle se l'interdit. Pas maintenant. Même si elle lui à donner son numéro. Même si elle a adoré leur nuit. Pas maintenant. Elle pense aussi un moment à dire tout ce qu'elle pense de tout ça. Mais finalement elle profite du calme pour poser des questions. Oui, elle qui disait ne rien vouloir savoir, finalement elle à des questions. Elle dira tout ce qu'elle pense de la situation plus tard, quand elle aura toutes les cartes en mains. "Qu'est ce que tu compte faire maintenant? " Pour cléo? Pour eux? Pour Milo? Pour lui? Elle regarde Adam, et lui trouve pour la millième fois ce charme pour le quel son cœur se met à bondir. Alors elle décide finalement de faire un pas vers lui. C'est surement la dernière fois qu'ils parlent, qu'ils sont ensemble, et la première fois depuis que tout ça est passé qu'ils sont seul. Elle ne crie pas, lui non plus. Certe elle pleure, mais elle s'en fiche. Oui elle fait un pas, où plutôt, assise sur ce canapé près de lui, elle lui prend la main. Ce n'est pas une marque d'espoir pour eux. Non elle ne penses pas. Mais elle ne peut pas l’expliquer non plus. Elle en à simplement besoin.



_________________
Une fille d’Irlande...
Une fleur d'Irlande...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/[url=http://thefinalsong.forumactif.org/t68-les-plus-douces-melo
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: 88 - Maison d'Erlina Murphy.    

Revenir en haut Aller en bas
 
88 - Maison d'Erlina Murphy.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maison de Nara
» Maison de Riiko
» La maison de Evans Paul vandalisee par les siens
» Maison de retraite
» Cherchons une bonne "maison" pour un bouc nain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
picture of you :: LAKEWOOD, WASHINGTON :: Bridgeport :: Phillips road street-
Sauter vers: