AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 don't let this be our final song (nina)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
- queen of lakewood -
avatar
≡ date d'inscription : 16/10/2007
≡ messages : 893
≡ pseudo/name : Goldblast (lou)
≡ the face : sophia bush
≡ disclaimer : avatar@Hepburns | sign@tumblr

≡ studies/job : mua freelance and beauty youtuber
≡ civil statute : "sin-girl" (single girl, yolo)
≡ home : a beautiful house, in front of the lake
≡ your place : arrêter d'espérer, il ne reviendra pas. tourner la page. rencontrer de nouvelles personnes. me perdre dans le travail.
MessageSujet: don't let this be our final song (nina)   Lun 19 Sep - 13:23


Nina Harper

- catch my breath -


nom harper, nom que j'obtiens par la famille d'accueil qui m'a élevée à partir de mes douze ans, car non, je n'ai pas connu mes parents, malheureusement. prénom nina comme premier prénom. le second prénom est rose, comme celui de ma maman. âge vingt-sept ans, on approche des trente ans, même si ça fait peur, pas trop le choix.job/études je suis maquilleuse professionnelle depuis quelques années et depuis plus récemment, je suis youtubeuse beauté. on m'a dit un jour que si j'arrivais à trouver le boulot qui me plairait, je n'aurais plus l'impression d'avoir à bosser. et c'est le cas. origines américaine. orientation sexuelle hétérosexuelle. statut civil en couple depuis peu et carrément amoureuse. on peut donc dire que tout va bien, tout est rose... pour le moment. caractère on comment par les qualités ou les défauts? ou peu importe? ambitieuse, j'aurais aussi pu dire déterminée, je fais tout pour obtenir ce que je veux réellement, rien ne peut m'arrêter et généralement j'y arrive parfaitement. têtue, ou bornée, peu importe. je m'entête, parfois je ne devrais pas mais c'est ainsi, j'irai même encore plus loin: je me prend très souvent des murs mais je continue quand même d'essayer. ce qui prime, au premier abord, c'est le fait que je sois assez énergique, pleine d'assurance. mes potes appellent ça "la cheerleader attitude", être pleine de vie pour résumer le truc. je dirais pas non plus que je suis constamment de bonne humeur, j'ai mes défauts au quotidien, je suis assez contrariante malgré tout, pour ne pas dire que je suis chiante. malgré tout je reste passionnée par ce que je fais au quotidien. et comme mon boulot c'est aussi de conseiller, je me dois de faire preuve d'une certaine franchise, ce qui peut aussi ressortir au quotidien. groupe haley. avatar sophia bush, la magnifique. crédits sophia bush gif hunt (tumblr).

nina, elle a pas connu ses parents. sa maman est décédée à sa naissance et son père est mort lorsqu'elle avait cinq ans. n'ayant aucune autre famille, la petite brune à été trainée de famille d'accueil en famille d'accueil jusqu'à ses douze ans où elle a trouvé la famille parfaite. aujourd'hui, ce qu'elle veut faire, c'est ça: adopter. et elle est sur le point d'y arriver. ✜ elle a la fibre maternelle. très tôt déjà, elle faisait du baby sitting. elle adore les enfants, elle n'osera jamais le nier, que du contraire. elle est toujours la première partante lorsqu'il faut tenir les enfants de ses amis, de sa famille etc. ✜ nina, elle a galéré pour en arriver là où elle est. à la base, elle vient d'une famille qui a beaucoup de moyen. lorsque ses parents sont décédés, elle était trop jeune pour comprendre qu'une fois majeure, l'argent allait pleuvoir. malgré tout, elle s'est battue pour ce qu'elle aimait, pour ce qu'elle voulait. aujourd'hui, elle est maquilleuse professionnelle, elle a eu l'occasion de bosser pour le cinéma avant de décider de se lancer sur youtube. trois ans plus tard, ça a payé, la demoiselle a dépassé le millions d'abonnés. et en plus de ça, elle travaille sur sa propre ligne de cosmétiques. comme quoi, il y'a pire comme ville à vint-sept ans. ✜ elle disait qu'elle ne voulait pas être amoureuse parce que l'amour, ça apporte trop d'ennuis mais elle a finit par se laisser piéger. mademoiselle est en couple depuis peu, ça a été le coup de foudre et maintenant c'est le grand amour. même si elle a eu du mal à laisser le dit-amoureux rentrer dans sa vie... et dans sa maison. ✜ elle vit dans sa propre maison. lui, vit chez lui. chacun fait sa vie de son côté mais ils n'oublient pas qu'ils ont quelqu'un qui compte à leurs yeux et surtout, à qui ils manquent. ✜ la seule personne que nina à laissé s'installer chez elle, c'est snow, son chien. il a dépassé l’appellation d'animal de compagnie depuis longtemps. snow, c'est plus qu'un animal de compagnie, ça peut être bête à dire mais c'est comme son meilleur ami. cette petite boule de poil prend énormément de place dans sa vie. et puis il est tellement adorable...

Lakewood, ça représente quoi pour toi? Lakewood, c'est là où je suis née et même si je suis partie plusieurs fois, j'y suis toujours revenue. je ne me sens chez moi qu'ici, ça peut être dingue mais après un voyage je suis toujours heureuse de rentrer chez moi, de me jeter dans mon lit et de reprendre le cours de ma vie. reprendre ma vie là où je l'ai laissée en partant. tu peux t'imaginer habiter ailleurs qu'à Lakewood? je l'ai imaginé et je l'ai fait. mais je suis toujours revenue parce que Lakewood c'est chez moi. J'ai habité à New York, à Toronto et même à Londres ou encore Paris et c'était magnifique mais à chaque fois, je suis revenue, parce que cette petite ville c'est mon inspiration, c'est mon bonheur. Lakewood, ça représente quoi pour toi? comme je l'ai déjà dit, Lakewood c'est ma maison, c'est mon petit chez moi. peu importe où je vais, je reviens toujours à la maison, je suis toujours ravie de retrouver mes amis, les gens qui me sont proche. car ils sont comme ma famille et Lakewood c'est un peu la maison, le quartier général. Tu es du genre casanier ou sorteur? lorsque j'étais plus jeune, j'étais fort fêtarde, j'adorais sortir et passer mes week end à l'extérieur, de toute façon j'avais personne pour me surveiller. mais maintenant que je suis adulte, j'aime bien être chez moi, posée. même si je ne dis jamais non à une petite soirée, une partie de moi aime encore faire la fête. Quel est ton endroit préféré dans ce vaste monde? j'ai aimé chaque ville que j'ai visité, j'ai aimé chaque coin de rue que j'ai pu parcourir. donner un endroit préféré serait difficile mais à choisir j'hésite encore les chutes du niagara ou le grand canyon. c'est dingue de voir à quel point on est qu'une petite chose dans un monde aussi grand. et puis, pouvoir crier à s'en niquer les poumons, c'est une chouette sensation. quoi que le macchu picchu c'était pas mal non plus pour ça.

pseudo/prénom appelez moi Lou. âge un certain âge pour ne pas dire un âge certain. où as-tu trouvé le forum? dans mes rêves. t'en penses quoi? j'suis pas objective si j'dis qu'il est canon. une remarque à faire? nope.

Code:
<taken>sophia bush</taken> ¦ <name>nina harper</name>


_________________
❉ l'espoir est éternel ❉
"Oui je sais ce que c’est d’avoir la sensation de ne pas exister jusqu’à ce qu’il te regarde, qu’il te touche la main, qu’il se moque de toi. Le but c’est que les autres voient que tu es avec lui... tu es à lui..."


Dernière édition par Nina Harper le Jeu 22 Sep - 20:37, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thefinalsong.forumactif.org
- queen of lakewood -
avatar
≡ date d'inscription : 16/10/2007
≡ messages : 893
≡ pseudo/name : Goldblast (lou)
≡ the face : sophia bush
≡ disclaimer : avatar@Hepburns | sign@tumblr

≡ studies/job : mua freelance and beauty youtuber
≡ civil statute : "sin-girl" (single girl, yolo)
≡ home : a beautiful house, in front of the lake
≡ your place : arrêter d'espérer, il ne reviendra pas. tourner la page. rencontrer de nouvelles personnes. me perdre dans le travail.
MessageSujet: Re: don't let this be our final song (nina)   Lun 19 Sep - 13:23

- another love story -

Seven months ago. Tranquillement installée dans un café, occupée à éditer ma dernière vidéo sur mon mac, je lève les yeux. Il se tenait là, devant moi, avec une allure folle, des cheveux brun et un regard magnifique. Sur le moment, j'avoue avoir eu du mal à exprimer ce que je ressentais. À savoir, principale question: qui c'est? et qu'est-ce qu'il fou là, devant moi, ainsi, sans rien dire? Et puis, sont venus les mots. "Désolé, je ne voulais pas vous déranger mais la seule place libre c'est cette chaise et... je voulais savoir si ça ne vous posait pas de problème que je m'y installe." Comment on refuse une demande formulée aussi poliment? C'était au dessus de mes moyens, j'me suis mise à sourire bêtement avant de décaler un petit peu toutes mes affaires. "Allez-y, y'a aucun problème" ai-je alors répondu. Il s'est donc installé, à mes côtés alors que nous étions deux inconnus. Deux inconnus dans un petit café, et c'est bête mais on s'est parlés. Il semblait s'intéresser à ce que je faisais et j'ai été flattée. "Je ne voudrais pas sembler impoli mais c'est rare de voir une femme, dans un café, travailler sur un logiciel de montage" et je sais pas pourquoi, mais venant de lui, je l'ai pas mal pris. J'ai même encore souris comme une grosse idiote. "C'est un petit peu mon quotidien au final. Filmer, éditer..." "Réalisatrice?" "Youtubeuse beauté." "Assez impressionnant et classe!" J'ai souris. Lui aussi. "Pardon, je suis impoli. Je m'appelle Aaron." "Nina." Et je sais pas pourquoi mais, probablement par habitude, je lui ai tendu la main. Une poignée de main entre deux inconnus pas si inconnus, dans un café. Une après midi normale, en somme. Le temps a passé, vite, trop vite. Et puis, j'ai dû partir. "Pardon mais je dois filer." "C'est rare que je fasse le premier pas mais ça te dirait, un de ces jours, qu'on se revoit?" "Carrément!" J'ai écris mon numéro de téléphone sur une serviette et le lendemain, il me téléphonait.

Dix-neuf heures trente-cinq. Je met mes chaussures, je tire sur ma robe qui remonte et je fais un arrêt devant le miroir. Le sonnette retendit alors, ça doit être Aaron. Légèrement en avance de dix minutes, dieu merci je suis prête. Je me regarde dans le miroir furtivement et je file ouvrir la porte d'entrée. Il m'attend, sur son trente-et-un, bouquet de fleurs à la main. Surprise, je me met à sourire comme une abrutie (ça arrive pas mal ces derniers temps). "Bonsoir!" J'attrape le boulot qu'il me tend et je me décale de manière à le laisser entrer. "Les fleurs sont magnifiques, merci." On se dit bonjour, il passe la porte qu'il ferme derrière lui alors que je suis partie mettre les fleurs dans un vase. "Elles ne peuvent pas être aussi magnifique que toi. Tu es vraiment très belle." Je suis surprise, ça faisait très longtemps que j'avais pas eu un premier rendez-vous, j'ai subitement l'impression d'avoir de nouveau dix-huit ans, cette époque où je pensais aux garçons, aux sorties etc. Mais, pratiquement dix ans plus tard, mon boulot me prend tellement de temps que j'ose à peine espérer me poser avec quelqu'un, malgré tout, j'ai envie de tenter la chose. Il regarde un peu les photos qui sont accrochées aux murs ou les cadres qui décorent les meubles. "Tes photos sont sublimes, tu as beaucoup voyagé?" Toujours occupée avec le vase et les fleurs, je lève la tête furtivement pour lui répondre. "Oui, j'ai eu l'occasion de pas mal voyager ces dernières années, notamment grâce à mon métier. C'est assez épanouissant je dois dire." Et comme de juste, ça l'est. On voit la vie d'un tout autre angle lorsqu'on se rend compte de ce qu'il y'a en dehors de l'endroit où on habite. Je pose le vase sur le plan de travail et nous quittons la maison pour aller au restaurant.

Three months ago. Quatre mois qu'on file le parfait amour. J'ai l'impression d'être redevenue une véritable adolescente. Malheureusement, comme dans chaque couples, des disputent surviennent. Malheureusement pas aussi lourdes et aussi rapide que celle que nous avons connues ce soir là. "Je ne peux pas deviner ce qui se passe dans ta tête si tu t'ouvres pas un peu à moi Nina, c'est pas compliqué. Parle moi au lieu de tout garder pour toi!" "Écoute, c'est pas parce que je te parle pas du moindre détail que ça ne va pas, que j'ai pas envie de me confier à toi, c'est juste que ça fait peu de temps qu'on est ensemble et j'ai peur que tu finisses par partir, comme tout le monde l'a fait avant toi." Étant une femme, j'ai constamment besoin d'être rassurée. C'est pas que je ne l'aime pas ou que j'ai pas confiance, c'est juste que j'ai peur. J'ai besoin qu'on me dise "je t'aime", "je suis là pour toi peu importe ce qui va se passer" ou "je vais jamais t'abandonner". C'est con, mais c'est comme ça. "Je t'ai pas parlé de mariage ou d'avoir des enfants dans la seconde, je veux juste savoir si tu te sens prête à t'installer avec moi ou si tu veux bien de moi chez toi." "Installés ou pas, avec des enfants ou pas, comment je peux savoir que tu auras pas envie de te barrer, en plein milieu de la nuit?" "Nina, t'es bornée, sérieusement. J'ai aucune envie ou intention de partir. Met toi ça dans le crâne. Je t'aime bon sang." C'est malheureux que le premier "je t'aime" soit arrivé au milieu d'une dispute. Mais bon, ça avait au moins eu le chic de me rassurer un petit peu! "Vous dites tous ça mais quand il s'agit d'agir, c'est bien souvent le contraire."

Some days ago. Pov extérieur. Ils ne se sont pas installés ensemble mais Nina laisse Aaron venir par moment, pour quelques jours, sans pour qu'il prenne ses aises pour autant. "Tu en as encore pour longtemps chérie?" demande le beau brun à sa chérie qui est encore entrain de se préparer. Censés aller déjeuner, elle terminer de se préparer alors que lui attend encore dans le salon. "Cinq minutes." Soudain, le téléphone sonne, Nina étant dans sa chambre, elle ne l'entend pas. Aaron, quant à lui, décide de ne pas répondre, il n'est pas chez lui, ce ne sont en aucun cas ses affaires. Lorsque le téléphone arrête de sonner, le messagerie prendre le relais. "Vous êtes bien sur le répondeur de Nina Harper, je ne suis pas disponible pour le moment, je vous rappellerais." Bip. "Mademoiselle Harper, ici l'agence d'adoption. Vous nous avez contactés il y'a quelques mois afin de pouvoir accueillir un enfant chez vous. Nous avons peut-être quelque chose pour vous, veuillez nous retéléphoner lorsque vous aurez reçu ce message. Bonne journée." Installé dans le divan, Aaron n'en crois pas ses oreilles. Il commence à paniquer. "Je suis prête!" dit Nina en arrivant dans le salon. Aaron se lève. "Je suis désolé, je viens de recevoir un appel du bureau, on remet ça." Il l'embrasse sur la joue et pars. Depuis, plus de nouvelles...

_________________
❉ l'espoir est éternel ❉
"Oui je sais ce que c’est d’avoir la sensation de ne pas exister jusqu’à ce qu’il te regarde, qu’il te touche la main, qu’il se moque de toi. Le but c’est que les autres voient que tu es avec lui... tu es à lui..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thefinalsong.forumactif.org
 
don't let this be our final song (nina)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Photoshop] Final Fantasy - Fang
» Cherche joomla template final fantasy 7
» Discussion autour de Final Fantasy + Sondage !
» [UPTOBOX] Final Storm [DVDRiP]
» 04. Love you like a love song, baby...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
picture of you :: CHAMPAGNE IS FOR MY REAL FRIENDS, PAIN IS FOR MY SHAM FRIENDS :: The desperate kingdom of love :: Brave new world-
Sauter vers: