AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (f/libre) Julianne hough

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
- lakewood lovers -
avatar
≡ date d'inscription : 11/11/2016
≡ messages : 11
≡ the face : clayne c.

≡ studies/job : agent d'la DEA mis au vert
≡ civil statute : fraichement divorcé
MessageSujet: (f/libre) Julianne hough   Mer 30 Nov - 19:50


Nom Marnie

- I'm gonna pick your brain and get to know your thoughts
So I can read your mind when you don't wanna talk -



nom au choix. prénom Marnie pour les besoins du scénario âge entre vingt trois et vingt neuf ansjob/études au choix. origines au choix orientation sexuelle hétérosexuelle statut civil elle fréquenterait quelqu'un depuis quelques temps caractèreenjouée, pétillante, sarcastique, réfléchie, honnête - etc groupe au choixavatar julianne houghcrédits idk

Elle n'est pas originaire de Lakewood mais plutôt d'un coin paumé du Wyoming, elle y habitait un ranch, d'antan. ✜ la drogue, l'alcool, c'était un exutoire. La solution à des problèmes ancrés au sein d'une relation dangereuse. Elle a quitté son ex-petit ami dès qu'il s'est mis à porter la main sur elle ✜ Son histoire est à ton entière imagination, du reste.  

Dale Bryant
what scratches others tears me to pieces.
« Elle va rester ici combien d’temps, Dale ? » - commencer ses phrases par « mais » semble lui  être passé. D’un vague geste de la main, il lui fait signe de baisser d’un ton, il l’attrape par le bras et l’entraine dans le couloir. « Je n’en ai aucune idée » - bravo, Bryant, songe-t-il, incapable d’expliquer pourquoi il vient en aide à cette junkie de merde. Surement parce qu’il a l’impression qu’il comprend un tant soit peu les épreuves par lesquelles cette gonzesse passe. Ou parce qu’il répond encore à des valeurs qui le poussent à ne pas abandonner une nana dans son propre vomi. « Elle pourrait m’ligoter pendant ton sommeil et nous piller sans que tu t’en rendes compte » - pas faux, il a le sommeil si lourd. « Tu marques un point, gamin » - mais, sérieusement ? Aucune chance, il sait ce qu’elle vaut et l’a même su au moment où il a posé le regard sur elle. C’est juste un animal blessé, qui maîtrise salement le langage imagé et l’attitude vipère. Elle s’est amusée à crever deux de ses pneus – elle serait capable d’écrire la vengeance en six volumes. « Laisse-la pioncer et ferme le verrou d’ta chambre » - Dale s’éloigne en direction de la sienne, de chambre. « Mais, y’a pas d’verrou » - tenez, le « mais » signe son grand retour.

Marnie elle squattait le canapé, au début. Elle a fini par squatter quelques pans de cœur, dans la foulée, de cette manière insidieuse qu'on ne découvre qu'après coup. Marnie, c'était la bonne action qui s'est transformée, sans qu'il ne s'en rende compte, en appui de toute occasion. Pour lui, elle est bien plus que la nana qu'il envoie en filature et qui photographie pour lui les pourris sur lesquels il a l'oeil. Elle est son acolyte dans l'ombre. Elle est parfois son roc et parfois, celle qui le raisonne.

Dale l'a sevré des drogues qu'elle prenait - c'était, d'ailleurs, une condition sine qua none au fait qu'elle reste chez lui. Aujourd'hui, elle s'en sort mieux, a trouvé un job qui paie bien et prend de plus en plus ses distances. Dale ne comprend pas pourquoi et fait semblant d'y être indifférent. Le problème, c'est qu'elle l'a embrassé un soir et que s'il peut faire comme si rien ne s'était passé, elle, elle en est incapable. Il faut qu'ils crèvent l'abcès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
(f/libre) Julianne hough
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SUGGESTIONS D'AVATARS
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
picture of you :: CHAMPAGNE IS FOR MY REAL FRIENDS, PAIN IS FOR MY SHAM FRIENDS :: A multitude of casualties-
Sauter vers: