AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Un bar, un match, deux bières (EWAN)

Aller en bas 
AuteurMessage
Nathaniel Hells
- burlington lovers -
Nathaniel Hells

date d'inscription : 19/12/2018
messages : 501
pseudo (name) : @sensible
multinicks : Ezio le pompier - Léoh, le gentleman - Joe, le vieux. - Milan, marié sans le vouloir
faceclaim : Zac Efron + @lempika
Un bar, un match, deux bières (EWAN) XkS2
studies/job : En co gérance d'un cabaret
heart situation : Fiancé et amoureux
personal thoughts :
NATHOLIA

Un bar, un match, deux bières (EWAN) 344035zanessa1
Un jour la mer aura emporté tout le sable. Les océans s’assécheront, et le soleil s’éteindra. Mais quand ce jour viendra, je t’aimerai encore. Mon amour sera éternel

KATHANIEL
Un bar, un match, deux bières (EWAN) 14.5
A un moment donné, tu réaliseras que certaines personnes peuvent rester dans ton coeur, mais pas dans ta vie.

RP
En cours: Magnolia- Sephana - Ewan - Enola - Aryan - Kat
Terminé: Magolia - Kat - Eryn

Un bar, un match, deux bières (EWAN) Empty
MessageSujet: Un bar, un match, deux bières (EWAN)   Un bar, un match, deux bières (EWAN) EmptyDim 6 Jan - 18:08

Un bar, un match, deux bières
Ewan & Nathaniel


La nuit était tombée comme tout les journées d'hivers, elles étaient courtes. Tu te lèves, il fait noir, tu rentres du boulots, il fait encore nuit. Emmitouflé dans mon écharpe, je profite de l'odeur de la soupline pour penser à Magnolia. Depuis qu'elle était entrés dans ma vie, tout avait changé jusqu'à la marque de la soupline. Qui selon elle n'était pas assez bio. Tout ça me semblait bien loin, je ne suis pas du genre à me prendre la tête sur ce genre de chose. Mais ma futur femme, si, alors je faisais malgré moi des efforts. L'hiver était bien là, la neige avait même envahit la ville, elle rendait la ville magique, la neige, c'est comme un miracle. Sous ma veste, se cache le tee shirt de mon équipe favorite. L'équipe que j'allais soutenir ce soir. L'hiver était bien là, la neige avait même envahit la ville, elle rendait la ville magique, la neige, c'est comme un miracle. Sachant qu'Ewan serait certainement là, j'avais accepté sans broncher. De son côté, ma femme était restait au cabaret s'occupant des danseuses. L'une s'étant blessée durant la semaine, il a fallu la remplacer au pied levé. Ma cher et tendre voulait vérifier que tout se passerais bien. J'avais pris la route à pied pour ne pas risquer de rentrer ivre en voiture. Connaissant Magnolia elle viendrait certainement me chercher quand elle quittera le cabaret. Je venais de rentrer dans mon bar favori quand l'ambiance festive du match m'envahit. Les gens étaient déjà à fond, ça chantait alors que le spectacle n'avait pas encore commencé. Je m'installai là ou je mettais toujours. Assis au comptoir avec l'écran géant à ma droite. Je commandais une bière au serveur que je connais très bien. Étant un habitué depuis maintenant deux ans. J'avais changé de bar, car dans l'autre ma réputation m'avait devancer. Je prends une gorgée de ma bière et un petit rot me vint à la gorge. Je cherchai du regard mon ami. Je fus surpris de ne pas le voir derrière le bar comme à son habitude. Puis une personne s'installa à ma gauche. Je tournais vite la tête me sentant comme agressé, mais ce n'était qu'Ewan. "Tu ne devrais pas faire ça à un homme armé d'une bière". Je rigole et salut mon amour d'une poignet de main. Dans ce bar, je me sens un peu comme chez moi. Et même-si Ewan fait un peu vieux ourse mal lavé, je sais que c'est un bon mec dans le fond. Et même-si Ewan fait un peu vieux ourse mal lavé, je sais que c'est un bon mec dans le fond. Il se la joue l'homme des cavernes, mais c'est une sorte de carapace. "Alors ton pronostic pour ce soir, France ou Brésil ?" Deux bonnes équipes en affaire de football. Que c'est agréable d'être dans un endroit ou tu peu laisser ta passion prendre le dessus. Au cabaret, j'étais un des seuls mecs, alors ça faisait du bien à mon ego de côtoyer des hommes, des vrai. Je parcours la pièce d'un regard et je remarque que tout les places sont prise. "Est bien ce genre de soirée doit faire du bien au porte-monnaie."
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

@Ewan Murphy désolé c'est la quatrième fois que je tape ce poste !! j'en peu plus Un bar, un match, deux bières (EWAN) 628208956

_________________
la famille qu'elle soit nombreuse, recomposée ou éclatée, nous l'aimons
♛ à partir du jour où l'on donne a vie à un enfant, on ne dort plus jamais du même sommeil, on ne part plus jamais travailler avec légèreté, on garde au fond de soi, chaque jour, une vague d’inquiétude. On perd son insouciance.
Revenir en haut Aller en bas
Ewan Murphy
- burlington lovers -
Ewan Murphy

date d'inscription : 15/12/2018
messages : 71
pseudo (name) : MissMady / Mady
multinicks : jax le beau gosse & harper l'adorable
faceclaim : jake gyllenhaal + BABINE
Un bar, un match, deux bières (EWAN) Tumblr_ms3uafC3Dt1rnfdloo5_250
studies/job : il a été ébéniste pendant des années, depuis deux ans il est le gérant d'un pub de la ville
heart situation : célibataire, l'amour est un luxe qu'il ne s'est jamais réellement accordé
personal thoughts : il a perdu sa soeur Coleen dans un incendie quand il avait treize ans - il ne s'est jamais vraiment remis de cet événement - sa mère est devenue alcoolique, son père les a abandonné et a refait sa vie - il a une demi-soeur dont il ne sait strictement rien, car il ne veut pas avoir d'autre famille que celle qu'il avait - il est passionné d'ébénisterie - il a toujours vécu à Burlington mais est parti sept ans pour se former en ébénisterie. Il était à Montpellier - il adore le hockey sur glace et le football - c'est un homme renfrogné, il fuit le contact - il est gérant d'un pub dans new north end depuis deux ans

Un bar, un match, deux bières (EWAN) Empty
MessageSujet: Re: Un bar, un match, deux bières (EWAN)   Un bar, un match, deux bières (EWAN) EmptyDim 6 Jan - 23:05


un bar, un match, deux bières


Les soirées football ou tout autre sport, c’était de loin ses meilleures soirées. Depuis qu’il avait repris la gestion de ce bar il y a deux ans, Ewan avait bien vite remarqué que les soirées sport faisaient partie intégrante de la vie de son bar. Si au début il n’avait pas voulu se lancer là-dedans, un client lui avait un soir conseillé de faire ça, avec un ou deux écrans qui permettraient à tout le monde de voir le match de la manière la plus évidente possible. Ce client lui avait dit que non seulement ça lui amènerait beaucoup de clients, nouveaux et anciens, mais qu’en plus les consommations allaient certainement aller bon train. Ben oui, tous les hommes aimaient boire une bonne bière devant un match, mais quand ils étaient dans l’ambiance, ça pouvait parfois aller jusqu’à une dizaine de bières. Ewan s’assurait simplement à ce que personne ne reprenne le volant s’il avait trop bu, c’était sa seule exigence. Il était plutôt fier de voir que les gens étaient capables de se contenir ou simplement d’appeler un taxi pour rentrer chez eux.
Depuis qu’il avait commencé les soirées sport au bar, il n’y avait pas de doute qu’il faisait des pics de chiffre d’affaire. Ce soir, c’était football, France-Brésil en particulier. Le football, c’était loin d’être le sport le plus intéressant aux yeux d’Ewan. Il aimait bien, mais il était davantage passionné de hockey, dont il ne loupait aucun match.
Il se passionnait depuis l’enfance pour ce sport d’hiver mais grâce à son métier, il avait la chance de voir différents sports, de différents niveaux, et cela se révélait bien souvent très intéressant. Le jeune homme avait ouvert le bar plus tôt pour préparer la soirée. Il y avait des plats de chips à toutes les tables, des snacks étaient disponibles toute la soirée pour ceux qui le désiraient, et il avait fait le plein de bière parce qu’il savait que ça allait faire un malheur, surtout un match aussi important au point de vue international.

Le soir venu, le bar se remplit à partir de dix-huit heures. Les premiers clients étaient déjà bien enjoués, certains venaient pour boire un ou plusieurs verres, se mettre dans l’ambiance avant le coup d’envoi. Ewan était aux aguets, à s’occuper de tout pour que ses clients se sentent bien, mais à quelques minutes du lancement du match, il repéra dans la foule l’un de ses clients fidèles, qui était même devenu plutôt proche de lui. Il sortit du bar pour aller s’installer à côté de lui.

Ha, même pas peur, je suis entouré de fous de la bouteille toute la journée jte rappelle.

Il sourit légèrement avant d’attraper sa bière sur le comptoir derrière lui. Il écouta la question de son ami et réfléchit quelques instants. A vrai dire il en savait rien du tout, il n’était pas assez connaisseur en football, mais d’après ce qu’on lui avait dit, il s’agissait de deux très bonnes équipes. Il avait juste une préférence pour les brésiliens.

Me demande pas pourquoi, mais jvois bien les brésiliens. Après tu connais mon amour du foot hein.

Il haussa les épaules et se leva de son siège pour apporter deux bières à des clients qui venaient de rentrer dans le bar. Comme Nate venait de le faire remarquer, ce genre de soirée, c’était de l’or en barre pour lui.

T’imagines même pas ! Les soirées foot, c’est celles qui rapportent le plus. Et encore mieux quand c’est un grand événement, style coupe du monde. T’as toujours aimé le foot toi ?

C’était pas nécessairement un sport très populaire à Burlington, mais il comprenait l’engouement.


AVENGEDINCHAINS

_________________
she just ran away
I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you.  © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Hells
- burlington lovers -
Nathaniel Hells

date d'inscription : 19/12/2018
messages : 501
pseudo (name) : @sensible
multinicks : Ezio le pompier - Léoh, le gentleman - Joe, le vieux. - Milan, marié sans le vouloir
faceclaim : Zac Efron + @lempika
Un bar, un match, deux bières (EWAN) XkS2
studies/job : En co gérance d'un cabaret
heart situation : Fiancé et amoureux
personal thoughts :
NATHOLIA

Un bar, un match, deux bières (EWAN) 344035zanessa1
Un jour la mer aura emporté tout le sable. Les océans s’assécheront, et le soleil s’éteindra. Mais quand ce jour viendra, je t’aimerai encore. Mon amour sera éternel

KATHANIEL
Un bar, un match, deux bières (EWAN) 14.5
A un moment donné, tu réaliseras que certaines personnes peuvent rester dans ton coeur, mais pas dans ta vie.

RP
En cours: Magnolia- Sephana - Ewan - Enola - Aryan - Kat
Terminé: Magolia - Kat - Eryn

Un bar, un match, deux bières (EWAN) Empty
MessageSujet: Re: Un bar, un match, deux bières (EWAN)   Un bar, un match, deux bières (EWAN) EmptyLun 7 Jan - 10:18

Un bar, un match, deux bières
Ewan & Nathaniel


Le foot n'était pas mon sport favori, j'étais d'avantage Basket. Je regardais souvent des matchs et j'essayais de temps en temps d'aller au stade pour en voir de plus près. L'ambiance de passionnés dans une même pièce soutenant la même équipe, cela n'a pas de prix. Ce soir s'était france-brésil deux bonnes équipes. S'était comme revivre la coupe du monde 98, même-si à l"époque je n'étais qu'un enfant, je me souviens très bien de la raclé que les français avait mit au brésilien. En fait dans les vingt derrière années la france avait mit un bon jeu en route. Enfin pour ce que je m'y connais en foot. Mon ami le gérant de ce bar s'étant posé à côté de moi, j'allais enfin être en bonne compagnie. Ewan n'avait pas tord sur un point, travaillant dans un bar, il fréquentait donc énormément d'homme autour de bouteille. Ça me fit penser au cabaret et j'espérais que tout se passait bien plus que le show allait bientôt commencer. "C'est le risque du métier, je sais ce que c'est. Mais l'avantage que j'ai sur toi, c'est que moi je fréquente autant de demoiselle que de mec."dis-je en avec une pointe d'humour. Il est vrai que c'est agréable de fréquenter de jolies demoiselles, même-si pour moi la chasse est finis. Je me suis fait poser la bague au doigt. Me voilà rangé dans la case des hommes rangé, futurement marié. Je pris une autre gorgée en écoutant mon ami me dire son pronostic pour la soirée. Il est vrai qu'Ewan n'est pas un grand fan de foot, mais puisqu'il rediffusionait quelques match il s'y intéressait forcément un petit peu. Alors, il était pour les Brésilien choix bien différent du mien, pourtant les couleurs de la france sur mon tee shirt. "Quand tu vois le petit attaquant des français, tu ne peu pas penser ça. Il a deux fusés à la place des pieds, c'est impressionnant." Certes le Brésil a lui aussi une bonne équipe, mais je reste fidèle à mes couleurs. On verra bien dans moins de deux heures quel équipe sera gagnante. Calme comme a son habitude Ewan répondait à ma question simplement. Il est vrai que ce genre d’événement n'est pas très commun dans notre ville, ça fait chaud au coeur de pouvoir se retrouver entre personne aimant le même sport. Surtout quand le match se trouve aussi loin de chez nous. On avait rarement de match de foot dans notre petite ville. Cela nous permettait de suivre d'autre sport que le basket ou le hockey. Sans oublier que ça me permettait de ne être avec Henry ou Magnolia qui eux déteste ça. Henry trop petit pour comprendre et ma douce trouve ça inutile. Courir derrière un ballon comme des chiens. Rien que d'y penser je levais les yeux au ciel. "Tu as bien raison, il faut en profiter. Je ne peu pas faire ça au cabaret. Du foot dans ce milieu ça ne passe pas très bien." Toujours sur le ton de l'humour puis Ewan me posaient une question. "Aussi, loin, que je me souvienne, je me suis toujours intéressait à ce sport. Mais j'ai pratiquais le basket. J'étais même doué, si j'aurais continuais peut-être que ça aurait mené à quelques choses." Comme mon ami Aaron. "Tu retransmets aussi le hockey ? Je ne sais même pas si c'est diffusé à la télé." Je me pose rarement devant a tv, je suis rarement chez moi et quand j'y suis, je joue à la play. Je joue au foot sur la play, d'ailleurs.
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.


_________________
la famille qu'elle soit nombreuse, recomposée ou éclatée, nous l'aimons
♛ à partir du jour où l'on donne a vie à un enfant, on ne dort plus jamais du même sommeil, on ne part plus jamais travailler avec légèreté, on garde au fond de soi, chaque jour, une vague d’inquiétude. On perd son insouciance.
Revenir en haut Aller en bas
Ewan Murphy
- burlington lovers -
Ewan Murphy

date d'inscription : 15/12/2018
messages : 71
pseudo (name) : MissMady / Mady
multinicks : jax le beau gosse & harper l'adorable
faceclaim : jake gyllenhaal + BABINE
Un bar, un match, deux bières (EWAN) Tumblr_ms3uafC3Dt1rnfdloo5_250
studies/job : il a été ébéniste pendant des années, depuis deux ans il est le gérant d'un pub de la ville
heart situation : célibataire, l'amour est un luxe qu'il ne s'est jamais réellement accordé
personal thoughts : il a perdu sa soeur Coleen dans un incendie quand il avait treize ans - il ne s'est jamais vraiment remis de cet événement - sa mère est devenue alcoolique, son père les a abandonné et a refait sa vie - il a une demi-soeur dont il ne sait strictement rien, car il ne veut pas avoir d'autre famille que celle qu'il avait - il est passionné d'ébénisterie - il a toujours vécu à Burlington mais est parti sept ans pour se former en ébénisterie. Il était à Montpellier - il adore le hockey sur glace et le football - c'est un homme renfrogné, il fuit le contact - il est gérant d'un pub dans new north end depuis deux ans

Un bar, un match, deux bières (EWAN) Empty
MessageSujet: Re: Un bar, un match, deux bières (EWAN)   Un bar, un match, deux bières (EWAN) EmptyVen 11 Jan - 22:00


un bar, un match, deux bières


Ewan, c’était un ours, ou plutôt un nounours. Il n’avait rien de méchant, il était même plutôt gentil quand on le connaissait un peu, mais c’est sûr qu’au premier abord, il ne donnait pas nécessairement l’impression d’avoir envie d’être connu. Cependant, depuis qu’il était devenu gérant de ce bar, il essayait de faire de petits efforts pour éviter de paraitre trop brute de décoffrage. C’était quelqu’un d’agréable quand on se donnait la peine d’essayer de discuter avec lui. Il était un bon gérant, qui mettait un point d’honneur à ce que ses clients ne rentrent jamais tout seuls s’ils étaient saouls. Il avait vu trop de badauds coincés dans des accidents de la route à cause de l’alcool, et il n’avait pas envie que ça arrive sous sa surveillance.
Le trentenaire avait commencé à organiser ces soirées en sachant très bien que les hommes allaient boire plus que de raison mais bizarrement, il devait appeler moins souvent des taxis depuis qu’il organisait les soirées sportives. A croire que certains hommes étaient vraiment intéressés par la partie sportive et pas nécessairement par la partie alcoolisée. Nate, quant à lui, était probablement intéressé par les deux. Lorsqu’il lui fit remarquer que contrairement à lui, il connaissait et côtoyait autant de femmes que d’hommes, Ewan ne pu qu’approuver. Il n’avait pas beaucoup de compagnie féminine mais il fallait bien avouer qu’il ne cherchait pas ce type de compagnie.

C’est vrai, jte l’accorde. Je vois pas beaucoup de femmes dans le coin.

Il y avait parfois des femmes qui fréquentaient son bar, en particulier les vendredis soir, mais le bar était plutôt réputé pour être un univers d’hommes, avec ses soirées match de foot et compagnie. Les femmes ne trouvaient pas réellement leur compte ici, et pour être parfaitement honnête, Ewan et les femmes ça avait toujours fait deux. Il n’avait jamais réellement eu de véritable histoire d’amour et ce n’était pas quelque chose qui manquait à sa vie. Il ne savait pas pourquoi mais c’était comme ça. Quand son ami commença à lui vanter les mérites de l’équipe française, Ewan leva les yeux au ciel. Allez savoir pourquoi mais il n’avait jamais apprécié les français dans le sport, trop arrogants.

Fais gaffe, tu parles comme un français. Me demande pas pourquoi mais je ne les aime pas, c’est tout.

Et pourtant, Ewan avait bien compris que son ami était pour les français, au vu des couleurs sur son t-shirt. Il s’interrogea d’ailleurs sur l’intérêt de son ami pour ce sport et sa réponse le surpris un peu.

Je ne t’aurais jamais imaginé jouant au foot. Mais pourquoi pas après tout. T’as grandi où toi d’ailleurs, ici ?

Ewan ne se souvenait pas l’avoir jamais vu dans le coin mais il fallait dire qu’il ne sortait pas beaucoup de chez lui. Les déplacements du gérant de bar se comptaient sur les doigts de la main, et il n’était pas du genre sociable, même dans son adolescence. Après la mort de sa sœur, il était devenu très secret et discret, alors pas étonnant qu’il ne se souvenait pas de la plupart de ses clients.

Bien sûr que c’est retransmis à la télé. J’organise même des soirées, mais bizarrement j’ai moins de monde que pour les matchs de foot internationaux.

Ce n’était pas bizarre, le hockey sur glace était un sport très populaire dans la région mais malgré tout, pas suffisamment pour que des clients passent leurs soirées dans un bar à regarder des matchs.


AVENGEDINCHAINS

_________________
she just ran away
I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you.  © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Hells
- burlington lovers -
Nathaniel Hells

date d'inscription : 19/12/2018
messages : 501
pseudo (name) : @sensible
multinicks : Ezio le pompier - Léoh, le gentleman - Joe, le vieux. - Milan, marié sans le vouloir
faceclaim : Zac Efron + @lempika
Un bar, un match, deux bières (EWAN) XkS2
studies/job : En co gérance d'un cabaret
heart situation : Fiancé et amoureux
personal thoughts :
NATHOLIA

Un bar, un match, deux bières (EWAN) 344035zanessa1
Un jour la mer aura emporté tout le sable. Les océans s’assécheront, et le soleil s’éteindra. Mais quand ce jour viendra, je t’aimerai encore. Mon amour sera éternel

KATHANIEL
Un bar, un match, deux bières (EWAN) 14.5
A un moment donné, tu réaliseras que certaines personnes peuvent rester dans ton coeur, mais pas dans ta vie.

RP
En cours: Magnolia- Sephana - Ewan - Enola - Aryan - Kat
Terminé: Magolia - Kat - Eryn

Un bar, un match, deux bières (EWAN) Empty
MessageSujet: Re: Un bar, un match, deux bières (EWAN)   Un bar, un match, deux bières (EWAN) EmptySam 12 Jan - 22:08

Un bar, un match, deux bières
Ewan & Nathaniel


Ca me faisait du bien, du bien d'être sans les femmes. J'aimais être au cabaret dans cette ambiance que Magnolia et moi avions choisit, mais de temps en temps ça fait du bien de sortir de cet établissement. De sortir de mes habitudes. Même-si ce n'était pas réellement le cas plus que je me rends quand même dans un lieu habituel. Il m'arrive de venir accompagner de Seph', mais elle n'aime pas trop l'ambiance. Elle qualifie ce bar d'un peu trop masculin, ce qui est assez contradictoire avec elle. Puisque la seule raison pour laquelle madame va au bar, c'est pour la compagnie des hommes qu'elle y trouve. Je déguste ma bière en attendant le début du match. Le bar ne cesse de se remplir et je suis content pour Ewan. Des fois, ce n'était pas plus mal de ne pas d'être entouré d'un peu d'homme. Dans mon métier je cotoyais beaucoup de femmes et les nanas entre elles se sont vraiment des salles pestes. D'un seul coup de cil, elles peuvent te descendre une personne plus vite que l'éclair. L'avantage quand tu es un homme entourés de femmes, tu fais rarement partit de celles qu'elles critiquent. Elle préfère t'avoir toujours à leurs côtés. "Comme ont dit ; loin des femmes loin des problèmes." Je disais ça sur le ton de l'humour, mais il est vrai que de nombreuses femme m'avait donnés des problèmes. D'abord, il y avait mes soeur, puis Seph qui m'avait brisé le coeur et puis Kat. Bref, que des nanas, s'il y avait une raison pour laquelle j'étais heureux d'être casé s'était de ne plus à avoir à supporter ce genre de cinéma. Elly était même contente que j'ai trouvais quelqu'un de bien. Je plaidais la causa des Français au gras désarroi d'Ewan, ce qui me fit beaucoup rire. D'un petit coup de coude, je lui lançais. "Tu n'es pas pour le Brésil, mais contre la france, n'est-ce pas ?" J'aimais être en petite compétition sportive avec un ami. Peut-être, que cela venait de mon père. Même-si lui s'était aux limites de l'excès. "Nous sommes donc adversaires ce soir" Toujours sur le ton de l'humour, je n'étais pas là pour me faire un ennemi. Encore moins pour me créer des ennuis. J'étais là, pour passer une bonne soirée je savais que mon ami allait prendre ça au second degrès. Il est vrai, qu'au final, Ewan et moi, nous ne nous connaissons pas. C'est seulement le gérant d'un bar que je fréquente quand je peu. Quand mes horaires, mon fils et ma femme me le permettent. "Oui, né ici, mais pas encore mort. Qui sait Magnolia va peut-être devenir une star! Et toi ? Tu viens d'où ?". Je sais que parler de lui ce n'est pas trop ce qu'Ewan aimait faire. Moi ça va, j'aimais assez parler de lui. Il faut dire que je frôle le narcissisme et le nombrilisme. Nul n'est parfait comme je dis souvent. Je continuais à bois ma bière quand celle-ci fut vide. Je fis un signe au barman de m'en mettre une deuxième. "Je passerais un coup, ça doit être impressionnant. Quand tu les vois se jeter sur les fenêtres en plastique. Ouille .. Je n'aimerais pas être à leurs places". J'étais plutôt sport co avec le moins d contact possible. J'ai toujours aimais prendre soin de moi et de mon visage, alors l'abîmer contre une pelouse ou une fenêtre, non merci.
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
la famille qu'elle soit nombreuse, recomposée ou éclatée, nous l'aimons
♛ à partir du jour où l'on donne a vie à un enfant, on ne dort plus jamais du même sommeil, on ne part plus jamais travailler avec légèreté, on garde au fond de soi, chaque jour, une vague d’inquiétude. On perd son insouciance.
Revenir en haut Aller en bas
Ewan Murphy
- burlington lovers -
Ewan Murphy

date d'inscription : 15/12/2018
messages : 71
pseudo (name) : MissMady / Mady
multinicks : jax le beau gosse & harper l'adorable
faceclaim : jake gyllenhaal + BABINE
Un bar, un match, deux bières (EWAN) Tumblr_ms3uafC3Dt1rnfdloo5_250
studies/job : il a été ébéniste pendant des années, depuis deux ans il est le gérant d'un pub de la ville
heart situation : célibataire, l'amour est un luxe qu'il ne s'est jamais réellement accordé
personal thoughts : il a perdu sa soeur Coleen dans un incendie quand il avait treize ans - il ne s'est jamais vraiment remis de cet événement - sa mère est devenue alcoolique, son père les a abandonné et a refait sa vie - il a une demi-soeur dont il ne sait strictement rien, car il ne veut pas avoir d'autre famille que celle qu'il avait - il est passionné d'ébénisterie - il a toujours vécu à Burlington mais est parti sept ans pour se former en ébénisterie. Il était à Montpellier - il adore le hockey sur glace et le football - c'est un homme renfrogné, il fuit le contact - il est gérant d'un pub dans new north end depuis deux ans

Un bar, un match, deux bières (EWAN) Empty
MessageSujet: Re: Un bar, un match, deux bières (EWAN)   Un bar, un match, deux bières (EWAN) EmptyMar 15 Jan - 13:44


un bar, un match, deux bières


Loin des femmes, c’était une citation qu’Ewan avait appliqué toute sa vie. Il avait eu une relation qui avait duré un certain temps, une femme pour laquelle il éprouvait clairement des sentiments, mais cependant, pas suffisamment pour avoir envie de passer chaque minute de chaque jour avec elle. C’était un solitaire Ewan, un homme qui n’avait pas besoin de compagnie pour se sentir bien. Il avait son bar qui lui apportait toute la compagnie dont un être humain pouvait avoir besoin, mais pour le reste, il se contentait de rester seul dans son atelier à travailler, ou bien il allait affronter les flammes avec ses camarades des pompiers. Les pompiers étaient devenus sa véritable famille, la seule qui comptait réellement. Sa maman comptait évidemment plus que tout, même si, le temps aidant, leurs rapports s’étaient éloignés, effilochés, elle s’était elle-même renfermée pour éviter d’être blessée par les choses de la vie. Ewan s’était contenté de former une carapace autour de lui, tellement épaisse que personne ne pouvait la percer, et c’était bien ce qui lui était reproché par les gens qui passaient dans sa vie.

Comme tu dis. Je bois à ça d’ailleurs.

Il n’avait pas besoin des problèmes que la présence d’une femme pouvait apporter dans sa vie. Tout ce dont il avait besoin, c’était de vivre sa petite vie tranquillement, sans qu’on vienne l’emmerder avec d’éventuels drames, des problèmes ou des ennuis. Il voulait simplement vivre, ou plutôt survivre dans un monde qui n’était pas toujours fait pour lui.
Mais ce soir, il n’était pas question de femmes mais plutôt de sport, et visiblement, Nate et lui allaient être adversaires ce soir. Nate supportait clairement l’équipe de France alors qu’Ewan, qui ne supportait réellement aucune équipe quand il s’agissait de football, avait décidé qu’il n’aimait pas l’arrogance des français et qu’il serait donc contre eux. Une bonne occasion de passer un bon moment en se charriant un peu sur l’issue de ce match.

Et bien, soyons adversaires alors. On verra qui sont les plus forts. Je mettrais bien un petit billet sur la victoire du Brésil.

Ewan était d’humeur à parier, évidemment sa prudence légendaire le forcerait à ne pas parier trop haut, parce qu’il n’avait pas d’argent à perdre dans des bêtises pareilles, cependant il ne serait pas contre une mise d’un petit billet. A voir si son ami serait capable de le suivre. Ewan sourit quand Nate lui parla de ses origines. Il était donc bien originaire de Burlington, mais apparemment il n’avait pas nécessairement envie d’y finir ses jours. Il comptait sur l’éventuelle notoriété de sa compagne pour y arriver. C’était chouette d’avoir des rêves. Ewan ne se voyait pas quitter la ville, parce que ça voudrait dire quitter définitivement le souvenir de sa sœur, et même après toutes ces années, il n’était pas encore prêt à le faire.

Elle fait quoi déjà Magnolia ? Moi je suis originaire d’ici aussi, j’y ai toujours vécu et je me vois pas aller ailleurs. Je pense que je me complais dans cette ville.

Il ne s’y plaisait pas nécessairement, mais c’était ici qu’il était né, il avait toute sa vie ici, alors pourquoi aller voir ailleurs ? Nate semblait également s’intéresser au sport qu’aimait le plus Ewan, à savoir le hockey sur glace, et il lui assura qu’il passerait voir un match un jour, histoire d’en savoir plus sur ce sport qui donnait l’impression d’être dangereux.

Oh, ils se font mal mais au final, c’est pas pire que les joueurs de foot qui se font parfois de belles blessures aussi. Enfin, bien qu’il y ait beaucoup de cinéma dans le foot. Mais c’est un chouette sport, je serais ravi de t’y initier.

Ewan n’aimait pas trop le foot pour le côté « je me jette à terre alors que je n’ai rien ». Il trouvait ça ridicule, et ça éloignait les gens de l’esprit du sport au final.


AVENGEDINCHAINS

_________________
she just ran away
I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you.  © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Hells
- burlington lovers -
Nathaniel Hells

date d'inscription : 19/12/2018
messages : 501
pseudo (name) : @sensible
multinicks : Ezio le pompier - Léoh, le gentleman - Joe, le vieux. - Milan, marié sans le vouloir
faceclaim : Zac Efron + @lempika
Un bar, un match, deux bières (EWAN) XkS2
studies/job : En co gérance d'un cabaret
heart situation : Fiancé et amoureux
personal thoughts :
NATHOLIA

Un bar, un match, deux bières (EWAN) 344035zanessa1
Un jour la mer aura emporté tout le sable. Les océans s’assécheront, et le soleil s’éteindra. Mais quand ce jour viendra, je t’aimerai encore. Mon amour sera éternel

KATHANIEL
Un bar, un match, deux bières (EWAN) 14.5
A un moment donné, tu réaliseras que certaines personnes peuvent rester dans ton coeur, mais pas dans ta vie.

RP
En cours: Magnolia- Sephana - Ewan - Enola - Aryan - Kat
Terminé: Magolia - Kat - Eryn

Un bar, un match, deux bières (EWAN) Empty
MessageSujet: Re: Un bar, un match, deux bières (EWAN)   Un bar, un match, deux bières (EWAN) EmptyMar 15 Jan - 15:22

Un bar, un match, deux bières
Ewan & Nathaniel


Aussi, loin, que je me souvienne, il y avait toujours des femmes dans ma vie. Tout d'abord, il y a ma mère celle qui m'a donnait la vie. Elle m'a toujours pourri gâté, j'étais le dernier et une surprise de la vie. Ma mère a mis 10 ans avant de réussir à m'avoir. Il y a bien sur mes soeurs, qu'est ce que je ferais sans elle, qui me son d'un grand soutiens. Surtout Elly qui avec le temps était devenu un peu comme mon pilier. Elle n'était pas ma soeur de sang, mais nous avions grandit ensemble. A mes yeux c'était tout comme. Puis avec le temps, il y avait toutes ses filles que j'ai aimé, d'un amour tout bien différent, mais réelle, Seph, Kat et évidemment Magnolia. J'étais heureux, conquis et respecté dans cette relation qui me faisait du bien. Puis j'ai remarquais que je n'avais jamais vu Ewan avec une femme à son bras. Pourtant, il était bel homme, une jolie carrure et un visage respectable. Enfin pour ce que je sache des critères d'une femme. Alors, afin d'assouvir ma curiosité, je demandais au premier concerné. "Je me demande si mr ours à sa madame ours?" J'ignorais complètement si il allait bien vouloir me répondre, mais s'était trop tard. Je venais le lâcher la bombe ! Ce soir c'était sport, foot, mec, bière . Bref un parfait mélange de testostérone et ça faisait du bien. Surtout à mes oreilles entendre toutes ses gonzesses parlaient toute la journée. Je profitais de chaques secondes de silence. Surtout à mes oreilles entendre toutes ses gonzesses parlait toute la journée. Le match n'allait pas tarder à commencé, j'avais hâte. Quand ce fut autour des français, je m'y ma main sur le coeur, pour prouver que je les encourage quoi qu'il arrive. Puis le match commence et la lutte pour un ballon rond aussi. "Un petit billet pour les français!" S'était ça le plaisir du sport, c'était intense et plus on parié d'argent et plus ça le devenait. J'aimais ce sentiment d'adrénaline quand le joueur fonce vers le but. J'aimais ce sentiment d'adrénaline quand le joueur fonce vers le but. Encore une occasion manquée pour les français, je laisse échapper un "MERDE! MAIS BOUGE TON CUL!" Je comprends mieux pourquoi Magnolia me demande de sortir pour regarder le match. C'est sûr que ça ne doit pas faire plaisir d'entendre un typer hurlait à coté de soit. Oui j'espérais ne pas mourir à Burlington, ce n'est pas que je n'aime pas cette ville, mais je rêve de tellement plus. J'aimerais parcourir le monde, faire une promenade a dos d'éléphant, faire des balançoire dans la forêt de Bali, je rêve de tellement plus. Peut-être qu'un jour, j'y arriverais, je ne perd pas espoir. "C'est chanteuse et compositrice de talent. Elle monte tous nos numéros, elle est vraiment brillante." dis-je les yeux pleins d'étoiles. Ma femme est la plus belle personne au monde, son talent n'a pas de mot, peut-être est-ce l'amour qui parle, mais je le pense. "Tu devrais passer un soir, la première tournée est pour moi." Je ne savais pas si Ewan allait bien acceptait quitté son bar et sa tranquillité pour une monde de paillette, rien qu'un soir, mais j'aurais demandais. Je ris, il est vrai que le foot s'était aussi beaucoup de comédie. Je l'admettais, car ce n'était pas mon sport de prédilection, mais un vrai footeux refuserais d'y croire. "Oui, le foot c'est 70% de la comédie. Des fois, ils me font mourir de rire, tu as l'impression qu'on va devoir leur couper la jambe puis deux minutes après il tire un penalty. Je serais ravis d'en savoir plus." Aimant tout les sport, je n'étais pas contre, d'en comprendre un nouveau.
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
la famille qu'elle soit nombreuse, recomposée ou éclatée, nous l'aimons
♛ à partir du jour où l'on donne a vie à un enfant, on ne dort plus jamais du même sommeil, on ne part plus jamais travailler avec légèreté, on garde au fond de soi, chaque jour, une vague d’inquiétude. On perd son insouciance.
Revenir en haut Aller en bas
Ewan Murphy
- burlington lovers -
Ewan Murphy

date d'inscription : 15/12/2018
messages : 71
pseudo (name) : MissMady / Mady
multinicks : jax le beau gosse & harper l'adorable
faceclaim : jake gyllenhaal + BABINE
Un bar, un match, deux bières (EWAN) Tumblr_ms3uafC3Dt1rnfdloo5_250
studies/job : il a été ébéniste pendant des années, depuis deux ans il est le gérant d'un pub de la ville
heart situation : célibataire, l'amour est un luxe qu'il ne s'est jamais réellement accordé
personal thoughts : il a perdu sa soeur Coleen dans un incendie quand il avait treize ans - il ne s'est jamais vraiment remis de cet événement - sa mère est devenue alcoolique, son père les a abandonné et a refait sa vie - il a une demi-soeur dont il ne sait strictement rien, car il ne veut pas avoir d'autre famille que celle qu'il avait - il est passionné d'ébénisterie - il a toujours vécu à Burlington mais est parti sept ans pour se former en ébénisterie. Il était à Montpellier - il adore le hockey sur glace et le football - c'est un homme renfrogné, il fuit le contact - il est gérant d'un pub dans new north end depuis deux ans

Un bar, un match, deux bières (EWAN) Empty
MessageSujet: Re: Un bar, un match, deux bières (EWAN)   Un bar, un match, deux bières (EWAN) EmptyLun 21 Jan - 10:09


un bar, un match, deux bières


Ewan ne parlait jamais de sa vie privée. Pendant des semaines, quand il avait treize ans, il se rappelait avoir fait la une des journaux, puis petit à petit sa famille était passée à la deuxième page, puis la troisième, et finalement il restait un petit encart pour raconter comment sa famille vivait le fait d’avoir perdu un si jeune membre dans un incendie qui avait fait tellement de dégâts. La maison avait été ravagée, puis reconstruite, et sa mère vivait toujours dans le cimetière austère où sa petite sœur avait perdu la vie. Il avait toujours autant de mal, plus de vingt ans plus tard, de retourner dans cette maison, où il avait tous ces souvenirs avec elle. Les gens avaient pris l’habitude, pendant longtemps après l’incendie, de ne plus lui demander comment il allait, de ne plus poser de questions sur sa famille, on se contentait de chuchoter sur son passage. Encore aujourd’hui, les gens originaires de Burlington évitaient Ewan comme la peste, on évitait de lui poser des questions trop intimes. Mais Nate, il avait cette fraicheur, cette honnêteté qui faisait qu’il osait poser toutes les questions qu’il avait en tête, même les plus indélicates. Oh évidemment, il ne devait même pas connaitre l’histoire de l’incendie, il ne devait pas s’en rappeler, il était encore enfant à l’époque. Ewan leva les yeux vers son ami et lui répondit très simplement :

Non, pas de femme. Je préfère nettement être seul, ça fait moins d’emmerdes.

Il avait bien sûr été en couple pendant plusieurs années, mais son côté bourru avait eu raison de leur couple et il ne s’en portait au final pas plus mal. Il fallait bien reconnaitre qu’il n’était pas un bon compagnon de vie, toujours renfermé dans son coin, sans jamais oser reconnaitre ses sentiments. Aucune femme ne pouvait accepter une vie comme celle-là, il en était bien conscient et il n’avait jamais demandé à personne ne l’accepter. Elle avait fini par partir, comme toutes ses copines avant elle, et Ewan avait fini par se dire que sa vie se résumerait sans doute au sport, au bar, et à sa vie de pompier volontaire. Pas si mal au final.

Ca marche, j’enregistre le pari.

Il éclata d’un léger rire avant de reprendre son activité derrière le bar. Les clients affluaient pour venir voir le match, certains repassaient après le boulot et avaient sans doute envie de se détendre devant une bonne bière fraiche. Ewan comprenait ce sentiment de plénitude quand on finit le travail et qu’on peut enfin décompresser un peu après une longue journée. Il servait tantôt une bière, tantôt un alcool plus fort, sommant certains clients de faire attention, auquel cas il garderait les clés de leur voiture. Les hommes n’aimaient pas laisser les clés de leur voiture, souvent ils se calmaient après la première menace d’Ewan. Les jeunes, eux, s’en fichaient et c’était souvent eux qui finissaient par foutre le bordel. Les plus vieux les calmaient avant de leur faire prendre l’air. Un cri émanant de Nate tira Ewan de sa rêverie.

Du calme Nate . Ca finira bien par rentrer à un moment ou un autre…

Ou pas, et Ewan gagnerait une petite somme d’argent. Honnêtement il se fichait du score du match, c’était pour la beauté du jeu et il trouvait ça drôle au final. Quand son ami lui parla du métier de sa fiancée et du cabaret, il se rendit compte à quel point il en parlait avec une passion dévorante. C’était plutôt mignon, il n’avait jamais connu une telle passion pour aucune femme, alors difficile de comprendre. Mais il pensait vraiment que Nate devait être un homme chanceux.

Et bien je passerai un de ces soirs ouais ! Jsuis souvent ici le soir mais je peux fermer exceptionnellement un jour, histoire de passer voir ça.

Il était souvent curieux de découvrir de nouveaux endroits, même si la plupart du temps il se plaisait dans l’inchangé, dans la stabilité de sa petite routine toute simple. Ewan n’aimait pas trop le changement, il préférait de loin quand les choses restaient telles qu’elles étaient sensées être. En tous cas, Nate et lui s’entendaient sur beaucoup de choses, y compris sur la comédie que pouvaient jouer les joueurs de foot quand ils étaient « blessés ». Et bizarrement, ils se relevaient aussi vite qu’ils étaient tombés.

C’est triste tout de même. Tout ça pour perdre du temps et en gagner plus tard. Mais j’imagine que c’est la loi du sport.

Au hockey, certains joueurs heurtaient violemment les autres dans le même but, alors chaque sport devait avoir sa spécificité pour gagner du temps.


AVENGEDINCHAINS

_________________
she just ran away
I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you.  © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Hells
- burlington lovers -
Nathaniel Hells

date d'inscription : 19/12/2018
messages : 501
pseudo (name) : @sensible
multinicks : Ezio le pompier - Léoh, le gentleman - Joe, le vieux. - Milan, marié sans le vouloir
faceclaim : Zac Efron + @lempika
Un bar, un match, deux bières (EWAN) XkS2
studies/job : En co gérance d'un cabaret
heart situation : Fiancé et amoureux
personal thoughts :
NATHOLIA

Un bar, un match, deux bières (EWAN) 344035zanessa1
Un jour la mer aura emporté tout le sable. Les océans s’assécheront, et le soleil s’éteindra. Mais quand ce jour viendra, je t’aimerai encore. Mon amour sera éternel

KATHANIEL
Un bar, un match, deux bières (EWAN) 14.5
A un moment donné, tu réaliseras que certaines personnes peuvent rester dans ton coeur, mais pas dans ta vie.

RP
En cours: Magnolia- Sephana - Ewan - Enola - Aryan - Kat
Terminé: Magolia - Kat - Eryn

Un bar, un match, deux bières (EWAN) Empty
MessageSujet: Re: Un bar, un match, deux bières (EWAN)   Un bar, un match, deux bières (EWAN) EmptyJeu 24 Jan - 8:54

Un bar, un match, deux bières
Ewan & Nathaniel


Comme ça s'était dit Monsieur ours n'avait pas de madame ours. Comme j'avais prédit, Ewan n'aimait pas parler de lui, alors je décidais de ne plus poser de questions personnelles. Je n'ai pas ce problème, j'aime parler de moi, j'aime parler de ce qui me passionne. Mais, il faut avouer que j'aime être au centre du monde. J'aime qu'on parle de moi, en bien ou en mal, tant qu'on parle de moi ça me vas. Je souris à Ewan, me contentant de sa réponse, bref. Je ne savais rien de lui, rien de son passé, mais il semblait cacher quelques choses de lourd. Quelques choses qui malgré les années lui pesait encore sur la conscience. Les joueurs avaient décidait de faire n'importe quoi ce soir et ça me mettait les nerfs à vif. La boule dans mes estomacs faisait le grand huit et je n'attendais qu'une chose que ce foutu ballon rentre dans un but, le but des Brésiliens pour être exact. Je me rongeais les ongles devant une telle incertitude. Pourquoi le ballon ne voulait pas allez ou je voulais qu'il aille. Mais c'est ça le sport, c'est ça le plaisir de regarder du sport, l'adrénaline que tout cela peu provoquer. Ewan me demanda de ralentir, alors que je venais de crier mon mécontentement. Il est vrai que je suis le seul pour la france dans ce bras, j'allais me retrouver pendu par mon caleçon si ça continue. Je fais une petite moue et je me fais tout petit. "Là, il n'y a pas d'équipe, elle n'est pas unie, c'est juste onze gars qui court après un ballon. Ce n'est pas beau, ce n'est pas du sport." En levant les yeux au ciel et en désignant l'écran avec ma main. "Ce genre de jeu, m’énerve!" Je suis un passionné, c'est comme ça on ne me changera pas. Ma femme est vraiment talentueuse et elle met du coeur dans tout ce qu'elle fait, je suis souvent surpris de son engagement pour tout ce qui lui tiens à coeur. Je venais de proposer à Ewan de venir un de ses soirs au cabaret. J'ignorerai si l'ambiance paillette pourrait lui plaire car elle est loin de celle de son bar, mais on verra bien. Sortir, un peu ne peu lui faire que du bien. Je souris pour la cause, il était prêt à fermer un peu plus tôt son lieu de travail et pour Ewan c'est beaucoup. "Je te préviens là-haut, ces paillettes et danse! Un monde un peu plus féminin qu'ici." Notre cabaret fonctionne très bien et notre partie vip fait tabac pour les enterrements de vie de jeune fille. On offre un cours de dans l'après-midi, repas et spectacle, mais surtout un bar à moitié prix. Ce qui est pour nous, caisse complètement remplie. Cette formule fonctionne très bien, nous avons des gens qui parcours des kilomètres pour venir nous voir. Puis la conversation continua sur le sport ce qui n'était pas pour me déplaire. Moi qui adore ça. On était bien d'accord sur un point s'était pour moi presque de l'anti-sport ce genre de comportement. "C'est aussi très dangereux, on ne prend plus au sérieux, les véritables blessures. Quand tu vois le mec, par terre ne pouvant plus bouger et puis quarante-cinq minutes après il court comme un lapin! C'est pitoyable!"
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
la famille qu'elle soit nombreuse, recomposée ou éclatée, nous l'aimons
♛ à partir du jour où l'on donne a vie à un enfant, on ne dort plus jamais du même sommeil, on ne part plus jamais travailler avec légèreté, on garde au fond de soi, chaque jour, une vague d’inquiétude. On perd son insouciance.
Revenir en haut Aller en bas
Ewan Murphy
- burlington lovers -
Ewan Murphy

date d'inscription : 15/12/2018
messages : 71
pseudo (name) : MissMady / Mady
multinicks : jax le beau gosse & harper l'adorable
faceclaim : jake gyllenhaal + BABINE
Un bar, un match, deux bières (EWAN) Tumblr_ms3uafC3Dt1rnfdloo5_250
studies/job : il a été ébéniste pendant des années, depuis deux ans il est le gérant d'un pub de la ville
heart situation : célibataire, l'amour est un luxe qu'il ne s'est jamais réellement accordé
personal thoughts : il a perdu sa soeur Coleen dans un incendie quand il avait treize ans - il ne s'est jamais vraiment remis de cet événement - sa mère est devenue alcoolique, son père les a abandonné et a refait sa vie - il a une demi-soeur dont il ne sait strictement rien, car il ne veut pas avoir d'autre famille que celle qu'il avait - il est passionné d'ébénisterie - il a toujours vécu à Burlington mais est parti sept ans pour se former en ébénisterie. Il était à Montpellier - il adore le hockey sur glace et le football - c'est un homme renfrogné, il fuit le contact - il est gérant d'un pub dans new north end depuis deux ans

Un bar, un match, deux bières (EWAN) Empty
MessageSujet: Re: Un bar, un match, deux bières (EWAN)   Un bar, un match, deux bières (EWAN) EmptySam 26 Jan - 15:15


un bar, un match, deux bières


Ewan ne pouvait pas réellement se concentrer sur chaque action du match, puisqu’il servait les clients entre deux actions, mas il se concentrait suffisamment pour voir que ce match n’avait pas grand-chose d’intéressant, mais aussi que le Brésil semblait dominer les français. Et d’après ce qu’il comprenait, c’était aussi ce que Nate ressentait. Le match n’était pas vraiment cool à regarder. De nouveaux clients venaient de faire leur apparition dans le bar alors que la mi-temps allait bientôt résonner. Il savait que pendant ces quinze minutes il allait devoir jongler entre les nouvelles commandes, les hommes qui allaient probablement vouloir un en-cas, il avait prévu des hamburgers en suffisance pour pouvoir combler les appétits monstrueux de tous ces hommes.
Ewan se dirigea donc vers le grill pour l’allumer alors que Nate lui faisait part de sa frustration de ne voir que des hommes courant après un ballon sans jouer réellement au football. Le propriétaire du bar eut un léger sourire et lui répondit alors :

Ce que je trouve dommage dans le foot, quand on atteint un certain niveau, c’est que parfois t’as l’impression qu’ils sont tellement payés qu’ils ne se donnent même plus la peine de faire rêver le public.

Il avait déjà pu observer cette différence flagrante avec le hockey sur glace. Au hockey, ils étaient loin d’être payés aussi grassement que dans le football de haut niveau, ils jouaient pour le plaisir du jeu et ça faisait clairement la différence. C’était l’une des raisons pour lesquelles Ewan appréciait tellement ce jeu, parce qu’au final ça restait un jeu et pas une bataille de pouvoir et de fric. Les joueurs de hockey se fichaient pas mal du fric, ils voulaient juste faire le spectacle.
D’ailleurs en parlant de spectacle, Nate venait de l’inviter à passer un soir dans son cabaret, et si on pouvait dire que c’était à l’exact opposé du monde dans lequel Ewan évoluait, il était prêt à faire un petit effort pour venir voir de quoi il en retournait.

Paillettes hein ? Ca va me changer de mon bar ça ! Mais bon, je peux faire un effort, je viendrai au moins voir.

Il était déjà certain qu’il allait se sentir comme un éléphant dans un magasin de porcelaine, mais ne dit-on pas qu’il faut faire des expériences et des découvertes dans la vie ? Pour sûr ça allait être une sacrée découverte ça ! Pendant ce temps, Nate se plaignait toujours de la façon qu’avaient les joueurs de football de se jeter au sol en hurlant à la mort et de se relever quelques minutes plus tard. Des fillettes, un vrai sport de filles mais ça avait au moins le don de le faire rire. L’arbitre sonna rapidement la mi-temps et Ewan fit remarquer à Nate qu’il s’attendait à un raz-de-marée imminent.

Bon, le raz-de-marée humain va arriver. J’ai prévu des burgers pour la mi-temps, et je vais sûrement avoir une tonne de commandes.

Un petit coup d’œil vers la foule qui commençait à se disperser lui fit savoir que ça arrivait.

J’te sers un truc Nate ?

Ewan posa plusieurs steaks sur le grill qui se mit à frémir, il commençait à aligner les bières sur le comptoir pendant que les premiers clients arrivaient et payaient leur consommation.


AVENGEDINCHAINS

_________________
she just ran away
I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you.  © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Un bar, un match, deux bières (EWAN) Empty
MessageSujet: Re: Un bar, un match, deux bières (EWAN)   Un bar, un match, deux bières (EWAN) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un bar, un match, deux bières (EWAN)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1. Si j’avais deux visages, est-ce que je porterais celui-ci ?A.L. | Perle, Zack, Masha & Madi
» « Deux hommes regardent à travers les mêmes barreaux. L'un voit la boue, l'autre les étoiles. » - Dio ?
» Les deux énnemis !
» Match 7 Preds-Sharks
» Match Europe VS Amérique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
pictures of you. :: BURLINGTON, VERMONT :: New North End-
Sauter vers: