AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Am I a bother to you, dear brother? (murphy's)

Aller en bas 
AuteurMessage
June Murphy
- burlington lovers -
June Murphy

date d'inscription : 11/01/2019
messages : 66
pseudo (name) : l'étoile du berger.
multinicks : *
faceclaim : chloé moretz by acid rain
Am I a bother to you, dear brother? (murphy's)  1548017916-superthumb
studies/job : journaliste + serveuse de bière au sourire d'enfer.
heart situation : fuck it, I don't need any lover I just want a brother.
personal thoughts : place disponible :
(1/5)
austin - ewan - maxance - linoa -

Am I a bother to you, dear brother? (murphy's)  Empty
MessageSujet: Am I a bother to you, dear brother? (murphy's)    Am I a bother to you, dear brother? (murphy's)  EmptyMar 22 Jan - 18:11





Am I a bother to you, dear brother? moi qui pourtant, veut juste être ta putain de sœur. alors, allons-y. jouons. qui de nous deux sera le parfait menteur? des cartes, je sors mon as de cœur, altérant ta rancœur.

drôle de sensation qu'est celle d'un cœur qui tambourine dans une poitrine. june sent le sien rebondir de partout, alors que l'appréhension la gagne. fou. son projet est fou. peut-être aurait-elle mieux fait d'en parler à quelqu'un, avant de se jeter tête baissée dans ce plan un peu trop étrangement orchestré. mais elle ne voyait pas quoi faire d'autre: aux yeux de l'inconnu, elle n'était qu'une voleuse, qu'un vil remplacement. ce pourquoi il refuserait de la voir si la blonde venait simplement à lui proposer d'aller se siroter un café... du moins, c'est ce qu'elle avait compris en lisant ce foutu carnet. alors, quand elle avait entendu dire que son bar cherchait à engager.. son sang n'avait fait qu'un tour! tant pis. elle ne lui dirait pas immédiatement la vérité: d'abord, de lui elle allait subtilement se rapprocher. se faire apprécier. et ainsi, ainsi... son frère. son frère ne pourrait pas la rejeter.

ce n'était pas la première fois qu'elle se retrouvait devant cette porte. mais cette fois-ci, contrairement à toutes les autres, june se sentit capable d'attraper la poignée, fièrement. d'entrer dans ce lieu qu'elle avait pendant longtemps imaginé, et qui sentait fichtrement bon la bière. s’avançant sans hésiter vers le bar, l'heure était trop peu avancée pour voir grand-nombre de clients.. ewan avait du ouvrir seulement quelques minutes plus tôt, si ce n'était quelques secondes. ewan. quatre petites lettres, une adresse et une photo, voilà de lui tout ce qu'elle savait. et là voilà, les lettres au creux de la gorge. l'adresse sous les pieds. et la tronche de la photo visible en vrai, juste devant elle. il l'a regarde d'un drôle d'air d'ailleurs, sans se douter de qui se trouve en face de lui. faut dire un truc, qu'elle se hurle mentalement, alors qu'un sourire courtois se dessine sur son visage gêné.

-"bonjour! enfin.. bonsoir!"

s'approchant encore un peu, voilà qu'elle s'assoit sur la tabouret en face de lui en farfouillant dans son sac. trouvant l'objet recherché, voilà qu'une feuille de papier nommé communément CV est déposé devant l'homme qu'elle souhaite impressionner. modifié juste pour l'occasion, ce n'est plus un june qui figure en guise de prénom, et encore moins un murphy en guise de nom.

-"barbara jensen, pour vous servir! enfin, plutôt pour servir ici. dans votre pub. vous m'avez compris... appelez moi barb! "

la fausse identité lui était venue naturellement, en journalisme parfois il lui est nécessaire de se faire passer pour quelqu'un d'autre, pour ne pas attirer les foudres sur sa propre personne.. même si ici, il s'agissait plutôt d'attirer l'affection. putain, c'était sacrément étrange comme situation! june, en train de parler à son grand-frère. après tout ce temps, après tout ce manque.

-"la place est encore libre j'espère? parce que franchement, si vous m'engagez vous pourrez jamais le regretter. vos ventes vont directement quintupler, et puis en plus je suis une pro pour passer la serpillière."

chose qu'en réalité, elle n'avait jamais eu l'occasion d'essayer.. faut dire que dans sa colocation la blonde était plutôt du genre à laisser aux autres ce genre de tâches, et que par le passé il y avait chez ses parents une femme engagée pour ce genre de corvée. mais pour ewan, elle était prête à se rabaisser à nettoyer. un peu. pas trop non plus!


@ewan murphy

(c) SIAL ; icons sial



_________________
des bleus à l'âme

ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
https://thefinalsong.forumactif.org/t1406-joker-june-delai-21-01
Ewan Murphy
- burlington lovers -
Ewan Murphy

date d'inscription : 15/12/2018
messages : 71
pseudo (name) : MissMady / Mady
multinicks : jax le beau gosse & harper l'adorable
faceclaim : jake gyllenhaal + BABINE
Am I a bother to you, dear brother? (murphy's)  Tumblr_ms3uafC3Dt1rnfdloo5_250
studies/job : il a été ébéniste pendant des années, depuis deux ans il est le gérant d'un pub de la ville
heart situation : célibataire, l'amour est un luxe qu'il ne s'est jamais réellement accordé
personal thoughts : il a perdu sa soeur Coleen dans un incendie quand il avait treize ans - il ne s'est jamais vraiment remis de cet événement - sa mère est devenue alcoolique, son père les a abandonné et a refait sa vie - il a une demi-soeur dont il ne sait strictement rien, car il ne veut pas avoir d'autre famille que celle qu'il avait - il est passionné d'ébénisterie - il a toujours vécu à Burlington mais est parti sept ans pour se former en ébénisterie. Il était à Montpellier - il adore le hockey sur glace et le football - c'est un homme renfrogné, il fuit le contact - il est gérant d'un pub dans new north end depuis deux ans

Am I a bother to you, dear brother? (murphy's)  Empty
MessageSujet: Re: Am I a bother to you, dear brother? (murphy's)    Am I a bother to you, dear brother? (murphy's)  EmptyMer 23 Jan - 0:23


am I a bother to you, dear brother?


Une journée comme une autre, une journée où il s’était réveillé en posant le regard sur la photo de deux enfants qui s’amusaient dans la neige et qui trônait juste à côté de son lit. Il s’était ensuite levé, avait pris un café noir, bien fort, bien serré, puis il avait été prendre une douche. Il avait ensuite quitté son appartement pour se rendre à la caserne. Il effectuait quelques heures de travail la journée, il avait sauvé un chat d’un toit, il avait arrêté un petit feu de cuisine pas bien grave, qui avait surtout fait peur à la vieille propriétaire de la maison du centre-ville. Finalement il avait quitté la caserne, était rentré chez lui pour prendre une douche, encore, et finalement il avait été faire quelques courses pour le bar. Il devait racheter quelques boissons en attendant que le brasseur ne vienne lui apporter sa livraison hebdomadaire le lendemain. Heureusement, il ne manquait pas grand-chose, Ewan était plutôt doué avec les stocks généralement.
Il profitait souvent des quelques minutes de solitude au bar avant que les premiers clients n’arrivent. Il aimait bien quand le bar était vide, alors que quelques minutes plus tard, ça allait être l’effervescence. Ewan se dirigea vers la porte à dix-huit heures, heure à laquelle il ouvrait le bar en semaine. Le week-end, il ouvrait plus tôt, parce qu’il y avait souvent des matchs dans la journée et qu’il aimait en profiter pour accueillir un maximum de gens. Ce soir, c’était plutôt calme, il en était persuadé. Il débloqua la porte et repassa derrière le comptoir. Il commença à préparer une certaine partie de ce dont il avait besoin quand il entendit la porte s’ouvrir. Waw, déjà ? Mais il fut surpris par le visage qui se présentait à lui. Elle avait l’air bien jeune cette gamine. Ewan haussa un sourcil alors qu’elle se présentait devant lui, sortant des papiers de son sac.

Bonsoir !

Il avait généralement des clients qui correspondaient à un certain type : des hommes. Et plus proches de la trentaine, ce qui n’était pas du tout le cas de cette jeune fille. Quand elle lui donna son nom, il se rendit compte qu’il ne la connaissait pas du tout, son nom ne lui disait rien. Il comprit rapidement qu’elle venait se présenter pour l’offre d’emploi de serveuse qu’il avait placée sur sa vitrine, et dans quelques endroits de la ville. Il prit les documents qu’elle lui tendait et répondit rapidement :

Enchanté. Je vais me contenter de Barbara par contre.

Elle savait se vendre, il n’y avait pas de doutes là-dessus. Il fallait dire qu’Ewan avait imaginé quelqu’un avec plus d’expérience pour son bar, il avait clairement peur que certains clients ne se laissent aller à faire des commentaires désobligeants et franchement, il n’avait pas du tout envie de devoir défendre la serveuse et encore moins de perdre son temps avec ce genre de conneries. Mais elle avait l’air motivée, il pouvait au moins lui laisser une chance.

Vous avez beaucoup d’assurance. Mais oui, la place est toujours libre. Vous avez de l’expérience comme serveuse ?

Il avait la vague impression qu’elle ne devait pas avoir beaucoup d’expérience dans quoi que ce soit. Mais ça apporterait éventuellement un peu de fraicheur au bar.

AVENGEDINCHAINS

_________________
she just ran away
I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you.  © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
 
Am I a bother to you, dear brother? (murphy's)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Loi de Murphy [FB 1623 PV Adrienne Ramba] [HOT]
» DOA : Dead or Alive /!\
» Seul contre tous ? [feat Seth Rollins Vs Wyatt Brother]
» — You left me to stand alone... » ? ft. Big Brother
» (hot) Max & Jade ¤¤ Take a breath my dear

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
pictures of you. :: BURLINGTON, VERMONT :: New North End-
Sauter vers: